Les sorties du 15 février 2023

0
1136

Animals © 2021 10.80 Films / A Team Productions / Les Films du Fleuve / Maje Productions / JHR Films
Tous droits réservés

C’est lors d’une semaine de cinéma comme celle-ci qu’on regretterait presque nos séjours sporadiques en festival, surtout en France et parfois en Europe ! Car même si la qualité moyenne des films à l’affiche en cette période de vacances d’hiver généralisées laisse à désirer à première vue, le temps qu’on sera rentré de notre visite berlinoise, la plupart d’entre eux risquent d’avoir d’ores et déjà quitté l’affiche. Autant d’occasions ratées de se rincer l’œil et les méninges avec de mauvais films manifestes – les comédies françaises font très fort en la matière cette semaine ! – ou bien de donner leur chance à des œuvres plus intimistes, hélas prédestinées à passer inaperçues.

Pourtant, il existe un corpus de films dont on ne se lassera jamais : la bonne vingtaine de longs-métrages de Bertrand Tavernier. Grâce à Tamasa Distribution, vous avez l’immense privilège de pouvoir redécouvrir depuis hier la quasi-intégrale de ses films dans des conditions optimales. Une telle proposition royale ne se refuse pas, bien qu’il soit difficile de venir à bout de ces plus de deux jours d’affilé de durée de films avant que d’autres ressorties ne prennent la relève ! Permettez-nous donc d’inclure exceptionnellement des films de répertoire dans nos coups de cœur hebdomadaires.

Deux autres films, infiniment plus récents ceux-là, ont aussi éveillé notre curiosité cette semaine. Ils traitent de sujets grave, voire extrêmement graves et leur traitement ne fait point dans la complaisance. Surtout le drame belge Animals sur un meurtre homophobe paraît presque insoutenable à regarder. Pourtant, puisque cette discrimination-là et hélas tant d’autres continuent de tuer jusqu’à ce jour, en France et en Europe, le film de Nabil Ben Yadir nous paraît nécessaire. Autre fléau social, autre coup de poing filmique à travers Le Marchand de sable de Steve Achiepo et cette tentation si facile de tirer profit du malheur des autres.

L’Astronaute © 2022 Philippe Vandendriessche / Nord-Ouest Films / Orange Studio / Artémis Productions /
Frères Zak Productions / Diaphana Distribution Tous droits réservés

Une fois que vous serez arrivés à bout de ces films indispensables – une hypothèse pratiquement impossible à réaliser, si vous disposez de l’emploi du temps d’un commun des mortels avec juste quelques heures à consacrer à la passion cinéma chaque semaine –, d’autres propositions pas inintéressantes vous attendent. Par exemple l’un des derniers rescapés de la compétition cannoise de l’année dernière pas encore sorti en salles en France, l’épopée russe La Femme de Tchaïkovski de Kirill Serebrennikov, et un autre retardataire de la Croisette Domingo et la brume de Ariel Escalante Meza d’Un certain regard. Quant à L’Astronaute de Nicolas Giraud, il avait été présenté au Festival d’Angoulême à l’automne dernier, avant de passionner les spectateurs un peu partout où cette aventure spatiale avait été présentée en avant-première.

Enfin, pas assez du cycle immanquable des films de Tavernier, d’autres ressorties de choix feront battre plus fort cette semaine votre cœur de cinéphile. Pour les spectatrices, mais évidemment pas que pour elles, il y a le pamphlet féministe iconoclaste Sois belle et tais-toi ! de Delphine Seyrig, ainsi que les trois films réalisés par le monstre sacré du cinéma français Jeanne Moreau. Et pour les spectateurs adeptes de thrillers nerveux, Alain Delon se fera un plaisir de chasser à pied et en voiture de méchants mafieux dans Big Guns Les Grands fusils de Duccio Tessari.


Animals de Nabil Ben Yadir (Belgique, Drame, 1h31, distribué sur 18 copies) avec Soufiane Chilah, Gianni Guettaf et Serkan Sancak

Ant-Man et la Guêpe Quantumania de Peyton Reed (États-Unis, Fantastique, 2h05, distribué sur 625 copies) avec Paul Rudd, Evangeline Lilly et Jonathan Majors

L’Astronaute de Nicolas Giraud (France, Drame, 1h50, distribué sur 174 copies) avec Nicolas Giraud, Mathieu Kassovitz et Hélène Vincent (critique)

Domingo et la brume de Ariel Escalante Meza (Costa Rica, Drame, 1h32, distribué sur 2 copies) avec Carlos Ureña, Sylvia Sossa et Esteban Serrano

La Femme de Tchaïkovski de Kirill Serebrennikov (Russie, Drame romantique, 2h23, distribué sur 145 copies) avec Alena Mikhailova, Odin Lund Biron et Philipp Avdeev (critique)

Le Grand cirque de Booder et Gaëlle Falzerana (France, Comédie, 1h25, distribué sur 163 copies) avec Booder, Gérard Giroudon et Adèle Pinckaers

Juste ciel ! de Laurent Tirard (France, Comédie, 1h26, distribué sur 279 copies) avec Valérie Bonneton, Camille Chamoux et Claire Nadeau

Le Marchand de sable de Steve Achiepo (France, Drame social, 1h46, distribué sur 47 copies) avec Moussa Mansaly, Aïssa Maïga et Ophélie Bau

Marlowe de Neil Jordan (États-Unis, Policier, 1h49, distribué sur 225 copies) avec Liam Neeson, Diane Kruger et Jessica Lange

Le Nid du tigre de Brando Quilici (Italie, Aventure, 1h34, distribué sur 73 copies) avec Sunny Pawar, Claudia Gerini et Amandeep Singh

Projet Wolf Hunting de Kim Hong-seon (Corée du Sud, Horreur, 2h01, distribué sur 85 copies) avec Seo In-guk, Jang Dong-yoon et Sung Dong-il

La Romancière le film et le heureux hasard de Hong Sang-soo (Corée du Sud, Comédie dramatique, 1h32, distribué sur 50 copies) avec Lee Hye-yeong, Kim Min-hee et Seo Young-Hwa

Un homme heureux de Tristan Séguéla (France, Comédie, 1h29, distribué sur 491 copies) avec Fabrice Luchini, Catherine Frot et Camille Le Gall

Reprises

Big Guns Les Grands fusils (1972) de Duccio Tessari (Italie, Gangster, 1h53) avec Alain Delon, Richard Conte et Carla Gravina

Jeanne Moreau cinéaste (1976-1983) de Jeanne Moreau (France, distribué sur 7 copies) : Lumière, L’Adolescente et Lillian Gish

Sois belle et tais-toi ! (1981) de Delphine Seyrig (France, Documentaire, 1h55)

Bertrand Tavernier L’intégrale … ou presque ! (1974-2013) de Bertrand Tavernier : vingt-deux films, de L’Horloger de Saint-Paul jusqu’à Quai d’Orsay

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici