Les sorties du 11 mars 2020

0
441
© Dean Medias Tous droits réservés

Par les temps d’incertitude et d’inquiétude grandissantes qui courent, le fait de voir encore des films sortir au cinéma relève presque de l’acte de résistance contre la psychose collective. Et c’est donc le cœur un peu lourd d’appréhension que nous remercions chaleureusement tous les distributeurs qui continuent à jouer le jeu de la vie culturelle et sociale, alors que les annulations de sorties et autres reports abondent.

Or, ce mercredi – le dernier d’un semblant de normalité de pratique cinématographique ou bien, espérons-le, un jour de nouveaux films à l’affiche comme les autres – nous gâte carrément avec une sélection de premier choix, surtout dans le domaine du documentaire ! Ce sont donc pas moins de sept documentaires qui nous invitent au voyage cette semaine, ainsi qu’à la découverte de sujets aussi divers que la lutte féministe en Argentine et dans la communauté maghrébine en France, la sauvegarde du trésor linguistique que constitue le yiddish, la quête spirituelle en Afrique et en Amérique latine, l’ascension du sommet le plus coriace d’Australie et pour finir une mise en abîme de la catastrophe nucléaire de Fukushima. C’est tout un programme, qui vous permettra de voir le monde autrement qu’à travers un masque fait de craintes diffuses !

© Paname Distribution Tous droits réservés

La fiction reste sur la même lancée en faveur de la cause féminine, à tel point qu’on pourrait légitimement se demander si l’industrie du cinéma français s’est rendu compte trop tardivement que la Journée Internationale des Droits des femmes a en fait eu lieu la semaine dernière et pas celle-ci. Peu importe, les personnages féminins reprennent le pouvoir à la fois dans le brésilien Trois étés de Sandra Kogut et dans le rétro-franchouillard de Martin Provost, le seul représentant grand public en cette semaine curieusement désertée par les mastodontes hollywoodiens. Tandis qu’on reste un peu circonspects face à de Marjane Satrapi – le dernier film sur l’éminente physicienne-chimiste, Marie Curie de Marie Noëlle sorti il y a deux ans, nous ayant laissé un fort mauvais souvenir – , la critique positive de notre confrère Jean-Jacques de de Mehdi M. Barsaoui nous a donné envie de découvrir ce drame familial poignant sous forme de premier film.

© Umberto Montiroli / De Laurentiis Entertainment Group / Capricci
Tous droits réservés

Enfin, si en cette période rocambolesque, voire chaotique, vous êtes toujours en manque d’univers décalés et déroutants, les deux films de retour en salles à partir d’aujourd’hui sont faits pour vous ! D’un côté, vous avez l’un des chefs-d’œuvre de David Lynch, le très énigmatique Blue Velvet avec sa distribution mythique qui comprend les habitués de l’univers si particulier du réalisateur Kyle MacLachlan et Laura Dern, ainsi que de passage Isabella Rossellini et Dennis Hopper. Et de l’autre, une rareté pas moins étrange avec une Delphine Seyrig vénéneuse dans de Harry Kümel. Pour en faire un trio de trips hallucinants, on vous signalera également la sortie du film récent de Lorcan Finnegan ou l’horreur de la banlieue uniforme vécue jusque dans ses moindres recoins.


de Simon Bischoff et Andy Szollosi (Australie, Documentaire, 0h47, distribué sur 5 copies)

La Bonne épouse de Martin Provost (France, Drame, 1h49, distribué sur 500 copies) avec Juliette Binoche, Yolande Moreau et Noémie Lvovsky

de Judith Cahen et Masayasu Eguchi (France, Documentaire, 1h19)

D’égal à égal de Evi Goldbrunner et Joachim Dollhopf (Allemagne, Comédie dramatique, 1h38, distribué sur 25 copies) avec Luis Vorbach, Jordan Prentice et Ella Frey

Femmes d’Argentine de Juan Solanas (Argentine, Documentaire, 1h26) (critique)

de Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav (France, Documentaire, 1h10, distribué sur 23 copies)

Radioactive de Marjane Satrapi (Royaume-Uni, Biographie filmique, 1h50, distribué sur 215 copies) avec Rosamund Pike, Sam Riley et Anya Taylor-Joy

Trois étés de Sandra Kogut (Brésil, Comédie, 1h34, distribué sur 67 copies) avec Regina Casé, Rogerio Froes et Otavio Müller

Un fils de Mehdi M. Barsaoui (Tunisie, Drame, 1h36, distribué sur 133 copies) avec Sami Bouajila, Najla Ben Abdallah et Youssef Khemiri (critique)

de Mathias Malzieu (France, Fantastique, 1h42) avec Nicolas Duvauchelle, Marilyn Lima et Rossy De Palma

Les Visages de la victoire de Lyèce Boukhitine (France, Documentaire, 1h33)

de David Paquin (France, Documentaire, 1h29, distribué sur 20 copies)

Vivarium de Lorcan Finnegan (Irlande, Thriller, 1h37) avec Imogen Poots, Jesse Eisenberg et Jonathan Aris (critique)

Yiddish de Nurith Aviv (France, Documentaire, 1h00)

Reprises

Blue Velvet (1986) de David Lynch (États-Unis, Thriller, 2h00) avec Kyle MacLachlan, Isabella Rossellini et Dennis Hopper

Les Lèvres rouges (1971) de Harry Kümel (Belgique, Fantastique, 1h36) avec Delphine Seyrig, John Karlen et Danielle Ouimet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici