Sorties de la semaine — 12 décembre 2019
Les sorties du 11 décembre 2019
© Les Films du Losange Tous droits réservés

L’enlisement de la grève fera-t-il le bonheur du cinéma ? Rien n’est moins sûr, puisque le public a beau vouloir se changer les idées en s’évadant dans les salles obscures, encore faut-il pouvoir s’y rendre. Pour la deuxième semaine de suite, la sélection hebdomadaire aura donc à rivaliser avec l’actualité sociale. Et une fois de plus, c’est plutôt dommage puisque les films à l’affiche depuis ce mercredi mériteraient pour la plupart qu’on s’y attarde. Le point commun entre nos trois recommandations principales est qu’elles s’emploient chacune à dévoiler des choses secrètes. Ainsi, le titre du nouveau film de Terrence Malick, son septième depuis qu’il a adopté un rythme de travail plus ordinaire, est justement , ce drame historique ne rompant pourtant guère avec la vision mystique du monde de la part de ce réalisateur autrefois si mystérieux. Dans Lola vers la mer de Laurent Micheli, il est question du combat d’acceptation de son identité transsexuelle d’une fille auprès de son père, qui aurait préféré ignorer ce trouble profond de la quiétude familiale. Enfin, le film brésilien La Vie invisible d’Euridice Gusmão de Karim Aïnouz, lauréat du prix du Syndicat de la critique française au dernier Festival de Biarritz, explore sur un ton mélodramatique une lutte encore plus ancienne, celle des femmes dans un monde profondément marqué par des valeurs patriarcales.

© Ligne 7 Tous droits réservés

Les deux films qui ont rencontré cette semaine les faveurs de notre confrère Jean-Jacques sont également de belles histoires de femmes, en mode adolescente rebelle dans la délicieuse comédie canadienne Jeune Juliette de Anne Emond ou au contraire dans les grands espaces vides du continent américain, où le personnage principal de de Andreas Horwath se promène en quête de la solitude absolue. Le documentaire de la semaine dresse le portrait de la vie quotidienne d’un lycée en Floride, ainsi que des rêves et des aspirations de jeunes à qui le rêve américain ne réservera pas nécessairement de bonnes surprises dans de Ivete Lucas et Patrick Bresnan. Enfin, du côté des sorties plus grand public,  ? de Tristan Séguéla n’est pas complètement sans mérite, puisqu’il avait quand même réussi à nous arracher quelques sourires au moment de notre découverte de cette comédie gentillette au dernier Festival d’Arras.

© Alberto Grimaldi Productions S.A. / Carlotta Films Tous droits réservés

Les trois ressorties de la semaine sont toutes issues de cette période riche et inventive qu’était le milieu des années 1970. Or, c’est à peu près tout ce qu’elles ont en commun, mise à part une certaine frivolité typiquement italienne dans La Carrière d’une femme de chambre et Le Casanova de Fellini. Toutefois, l’approche de Dino Risi dans le premier est sensiblement plus légère que celle du maître Federico Fellini dans sa version des aventures du plus grand séducteur de l’Histoire européenne. L’anime japonais Lupin III Le Secret de Mamo de Sôji Yoshikawa n’a strictement rien à voir avec les troubles érotiques de nos voisins transalpins, puisqu’il s’agit d’une adaptation rocambolesque de l’œuvre originale de Monkey Punch, décédé en avril dernier, dans la plus pure tradition du manga japonais.


de Sophia Takal (États-Unis, Horreur, 1h32) avec Imogen Poots, Aleyse Shannon et Lily Donoghue

Le Choix d’Ali de Amor Hakkar (France, Drame, 1h33, distribué sur 10 copies) avec Yassine Benkhadda, Afida Tahri et Florian Guillaume

de Nina Wels et Regina Welker (Allemagne, Animation, 1h21, distribué sur 250 copies)

Docteur ? de Tristan Séguéla (France, Comédie, 1h30, distribué sur 414 copies) avec Michel Blanc, Hakim Jemili et Solène Rigot (critique)

de Pascal Bonitzer (France, Drame, 1h41, distribué sur 114 copies) avec Sara Giraudeau, Nicolas Duvauchelle et Nicolas Maury

Jeune Juliette de Anne Emond (Canada, Comédie dramatique, 1h37) avec Alexane Jamieson, Leanne Desilets et Gabriel Beaudet (critique)

de Nicky Murphy (France, Comédie dramatique, 1h38, distribué sur 1 copie) avec Diva Sicard, Xavier Bonastre et Staiv Gentis

Lillian de Andreas Horwath (Autriche, Aventure, 2h10, distribué sur 40 copies) avec Patrycja Planik (critique)

Lola vers la mer de Laurent Micheli (Belgique, Drame, 1h30) avec Benoît Magimel, Mya Bollaers et Samir Outalbali

de Edward A. Burger (États-Unis, Documentaire, 1h18)

Pahokee Une jeunesse américaine de Ivete Lucas et Patrick Bresnan (États-Unis, Documentaire, 1h52)

de Mathieu Lis (France, Drame, 0h45) avec Maud Wyler, Carlo Brandt et Baya Medhaffar

Une vie cachée de Terrence Malick (Allemagne, Drame historique, 2h54) avec August Diehl, Valerie Pachner et Matthias Schoenaerts

La Vie invisible d’Euridice Gusmão de Karim Aïnouz (Brésil, Drame, 2h25) avec Carol Duarte, Cristina Pereira et Fernanda Montenegro (critique)

Reprises

La Carrière d’une femme de chambre (1975) de Dino Risi (Italie, Comédie, 1h55) avec Agostina Belli, Vittorio Gassman et Ugo Tognazzi

Le Casanova de Fellini (1976) de Federico Fellini (Italie, Comédie dramatique, 2h34) avec Donald Sutherland, Tina Aumont et Cicely Browne

Lupin III Le Secret de Mamo (1978) de Sôji Yoshikawa (Japon, Animation, 1h40)

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *