Les garçons et Guillaume, à table !

0
304

affiche guillaume gallienne les garçons et guillaume à tableLes garçons et Guillaume, à table !

France : 2013
Réalisateur : Guillaume Gallienne
Scénario : Guillaume Gallienne
Acteurs : Guillaume Gallienne, , , Diane Kruger
Distribution : Gaumont
Durée : 1h25
Genre : Comédie
Date de sortie : 20 novembre 2013

Globale : [rating:4.5/5][five-star-rating]

Déjà récompensé à de multiples reprises en festivals, Les garçons et Guillaume, à table! , écrit et réalisé par Guillaume Gallienne fait partie des films à ne pas louper en cette fin d’année. Une comédie autobiographique désopilante et touchante, bien plus profonde qu’il n’y parait…

SynopsisLe premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! » et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : « Je t’embrasse ma chérie » ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus…

gallienne guillaume

Une autobiographie comique

« Les garçons et Guillaume, à table ! ». C’est bien comme cela que la mère de Guillaume Gallienne s’adressait à lui. Comme si il n’était pas un garçon, comme s’il était à part. Forcément, ça laisse quelques traces dans la vie d’un homme. Après des années de thérapies en tous genres (exposées dans le film), Gallienne s’est finalement tourné vers le théâtre puis vers le cinéma pour extérioriser sa mise au point sur sa vie, pour en faire sa propre thérapie. Dans Les garçons… il filme avec émotion et avec beaucoup d’humour comment des codes très établis dans une société pèsent sur des individus « à part ». Sa famille, ses amis, ses connaissances avaient décidés qu’il était gay car il était efféminé. Il ne savait pas s’il devait être la fille ou le fils de sa mère. Pourtant, c’est bien avec une femme que le réalisateur est marié. Mais avant d’en arriver là, avant de se trouver, il a fallu subir plusieurs années de railleries, de recherche d’identité et de souffrances…

Les garçons… est bien loin d’être une « simple » histoire sur l’homosexualité, puisque ce n’est finalement même pas le sujet du film, même si le prétexte est utilisé à bon escient pour faire rire. Car au-delà de parler de lui, Gallienne parle surtout des autres. De sa mère (qu’il incarne à merveille) bien-sûr: omniprésente, hilarante, distante mais aimante… Mais de façon plus générale, Guillaume Gallienne s’adresse à nous, les femmes. Avec poésie et admiration, il nous décrit dans nos moindres manies. Il nous trouve belles, élégantes jusque dans notre souffle. Prenez-en de la graine messieurs, car voici la plus belle déclaration d’amour à la gente féminine qui a été faite depuis bien longtemps ! Voilà donc pourquoi le personnage principal veut se conduire comme une femme, c’est parce qu’il les aime tant… Mais encore au-delà de cette déclaration,  ! traite de l’amour avec un grand A. Peu importe le sexe, peu importe l’âge, le personnage recherche l’amour et il lui tombe dessus au final de la façon la plus inattendue et simple qui soit, dans tout ce qu’il y a de romantique.

gallienne maman

Une comédie dramatique

Au milieu de tous ces instants de « flottements » plein de lyrisme, Gallienne insuffle un humour corrosif et irrésistible à son film avec un rythme soutenu. Que ce soit lorsqu’il découvre le pensionnat, puis l’Angleterre ou lorsqu’il tente d’échapper au service militaire (certainement la scène la plus désopilante du film), Gallienne est hilarant dans un jeu d’acteur tout en nuances mais en toute légèreté. Il passe d’un rôle à l’autre, d’un âge à l’autre, d’une langue à l’autre avec la même facilité déconcertante. Un artiste complet qui porte le film sur ses épaules, sur une bande son entraînante,  et qui le porte bien.

Au final, le film se présente plutôt comme une comédie dramatique pleine de vie. Il s’ouvre comme une pièce de théâtre absurde, se transforme en film émouvant et se termine sur une déclaration d’amour puissante. Comme un Molière du cinéma, Guillaume Gallienne traite de sujets de société lourds et difficiles avec une légèreté et un humour imparables. On pourrait l’écouter nous raconter sa vie pendant des heures encore, mais le réalisateur a aussi la présence d’esprit de ne pas abuser des bonnes choses, et de ne pas faire durer inutilement son film en longueur.

Résultat, Les garçons… expose une maîtrise parfaite de la mise en scène, du rythme, du jeu d’acteurs (et surtout d’actrices!), de la narration, etc. Bref, un film français proche de la perfection qui fait rire autant que pleurer de beauté, et qui traverse les générations avec une facilité déroutante. Avec ça, on espère fortement qu’il y aura un deuxième film à venir très très vite parce qu’on y resterait volontiers des heures durant à table avec Guillaume…

galienne garçons et guillaume à table

 

Résumé

Ne cherchez plus, vous avez trouvé la comédie de l’année. Sur un sujet douloureux et autobiographique de quête d’identité, Guillaume Gallienne signe un premier film aussi drôle qu’émouvant. Appuyé par une mise en scène théâtrale et lyrique, ! parlera à toutes les générations, mais encore plus aux femmes qu’il sublime. A voir et à revoir sans hésitation !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici