Les finalistes pour le Prix Louis-Delluc 2015

0
50

Les nominations au , créé en 1937, viennent d’être dévoilées. Considéré comme le Goncourt du cinéma, il a récompensé de grands cinéastes de Jean Renoir à Olivier Assayas en passant par Carné, Tati, Clouzot, Demy, Varda, Rappeneau, Rohmer, Téchiné, Pialat, Sautet et les autres.

La sélection officielle du est quasiment totalement absente cette année, confirmant la déception de nombreux critiques, seul de Stéphane Brizé ayant participé à la compétition 2015 contre quatre l’an dernier (Adieu au langage, Saint Laurent, Sils Maria, Timbuktu) et deux de Un Certain Regard (Bird People, Party Girl). Le documentaire impressionnant de Rithy Panh, L’Image manquante, recréant l’horreur du génocide au Vietnam d’une façon autant subtile que bouleversante, l’absence d’images du pire étant «remplacée» par des figurines en bois, avait été présenté dans le cadre de Un Certain Regard (recevant d’ailleurs le grand prix), mais c’était en 2013. Le film n’était sorti que cette année à cause de problèmes de droits et avait été nommé à l’Oscar du meilleur film étranger en 2014.

La Quinzaine des Réalisateurs est bien mieux représentée, grâce à pas moins de quatre longs-métrages dont deux réalisés par des anciens lauréats, Arnaud Desplechin (Rois et reine, 2004) et Philippe Garrel (Les Amants réguliers, 2005) toujours malheureux aux César, ce dernier n’ayant jamais été cité mais cela devrait, on l’espère, changer cette année. Les deux autres sont Fatima de Philippe Faucon et de Deniz Gamze Erguven qui représentera la France aux Oscars. Enfin, de Clément Cogitore était lui aussi sur la Croisette, dans le cadre de la Semaine de la Critique.

l'image manquante 01

Nominations pour le prix Louis-Delluc du meilleur film

Oscars 2016 : Mustang représente la France

Nominations pour le prix Louis-Delluc du premier film

 

Les lauréats seront départagés par un jury formé d’une quinzaine de critiques « supervisés » par , ancien président du Festival de Cannes. Le résultat sera annoncé le mercredi 16 décembre. Quels films pour succéder à Sils Maria d’Olivier Assayas et Les Combattants de Thomas Cailley ? Parions sur Fatima de Philippe Faucon ou L’Image manquante de Rithy Panh, avec un léger avantage pour ce dernier, une deuxième récompense pour Philippe Garrel plus que pour Arnaud Desplechin n’étant pas à exclure. Côté premier film, Mustang semble favori même si l’originalité du Grand Jeu de Nicolas Pariser confirme le talent de cet auteur déjà remarqué pour ses courts-métrages, en particulier pour La République. D’ailleurs, à quand un Prix Louis-Delluc du court-métrage ?

Rappelons enfin qu’un hommage à la Cinémathèque Française sera bientôt consacré au brillant critique de cinéma (plusieurs centaines d’articles, pointus et passionnés/passionnants en à peine sept ans) et grand cinéaste qu’était , disparu à l’âge de 33 ans en 1924.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici