Les films à la télé ce dimanche 24 janvier 2016

1
37

Au programme de notre sélection de films de cinéma à la télévision ce dimanche 24 janvier 2016 : : de , de , L’évadé d’Alcatraz de , de , de et de Jaume COLLET- SERRA

Le Seigneur des Anneaux Le Retour du Roi

Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi

Réalisé par Peter JACKSON

Avec Viggo Mortensen, Elijah Wood, Orlando Bloom, Ian McKellen, Andy Serkis, Hugo Weaving, Cate Blanchett

Fantastique / 2003

France 2

Troisième et dernier film de la trilogie de Peter Jackson, cette conclusion musclée, héroïque, passionnante est une fin appliquée, efficace et en accord avec la mythologie construite au cours des précédentes heures. Le spectateur fait ses adieux à des personnages haut en couleur et bien travaillés, à un monde d’héroic fantasy étoffé et superbement adapté au cinéma, à une réalisation au cordeau pour le plus grand succès de Jackson et à une fidélité inébranlable au roman d’origine de Tolkien. Une œuvre influente pour la conclusion d’une saga culte et fédératrice.

american-sniper-003

American Sniper

Réalisé par Clint EASTWOOD

Avec Bradley Cooper

Biopic, guerre / 2015

Canal + décalé

Avec dans le rôle titre Bradley Cooper, le long métrage raconte l’histoire de Chris Kyle, la légende, le Sniper américain qui comptabilise le plus de morts à son palmarès guerrier. American Sniper est pris dans un questionnement étonnant autour du véritable message de Eastwood : apologie de la guerre ou à l’inverse critique forte, continuel hommage aux soldats prêts à donner leur vie pour leur pays mais également une vive critique de la guerre en Irak et de la manipulation gouvernementale. Au delà de ce débat passionnant, ce film est épatant sur le plan technique.

L'évadé d'Alcatraz

L’évadé d’Alcatraz

Réalisé par Don SIEGEL

Avec Clint Eastwood, Danny Glover

Policier / 1979

L’évadé d’Alcatraz, porté par Clint Eastwood dans son éternel rôle de personnage taciturne et altruiste, mélange les genres : présentation du milieu carcéral, critique de l’horrible prison d’Alcatraz et du traitement des détenus, film d’évasion avec personnage héroïque. Sans être le meilleur film de Siegel, L’évadé d’Alcatraz reste une source d’inspiration pour bon nombre de réalisateurs contemporains.

Armageddon

Armageddon

Réalisé par Michael BAY

Avec Ben Affleck, Bruce Willis, Billy Bob Thornton, Steve Buscemi, Owen Wilson, Michael Clarke Duncan, William Fichtner

Action, science fiction / 1998

La recette classique de Michael Bay : des explosions partout, des personnages badass et charismatiques, des plans iconiques, une mise en scène fast food, un montage banal où les transitions ne respirent pas l’originalité. Mais au delà de son casting délirant, Armageddon finit par parvenir, aussi impensable que cela puisse paraître, a toucher et émouvoir quelque peu son public !

front 10/10

Ted

Réalisé par Seth MacFARLANE

Avec Mark Wahlberg, Mila Kunis, JoeyStarr

Comédie / 2012

Ted, annoncé comme un film trash, à la langue bien pendue et à la liberté d’expression sans limite, apparaît étonnement bien sage! L’ourson en peluche ultra mignon, mais au caractère et au langage quelque peu vulgaires, crée des ruptures de ton bienvenues. Drôle et original Ted brille pour son pitch de départ et pour les multitudes références qui parsèment le film.

Non-Stop

Non-Stop

Réalisé par Jaume COLLET- SERRA

Avec Liam Neeson, Julianne Moore

Action / 2014

TF1

Au delà de la toujours identique mais acceptable prestation de Neeson, le long métrage tient la route surtout pour son suspense grandissant et pour ses personnages secondaires intéressants. La mise en place de l’intrigue et les premiers rebondissements sont d’une excellente qualité, grâce à un jeu de communication à distance, mit en scène intelligemment. S’en suit un jeu du chat et de la souris plaisant, et un début de paranoïa prenant, coutume des intrigues en huit clos. Quelques rares similitudes apparaissent avec Flight Plan avec Jodie Foster, cependant Non-stop est nettement moins tiré par les cheveux. L’intrigue est efficace, les rebondissements sont nombreux, bien amenés et utilisés, quant aux scènes d’action, jamais asphyxiantes, elles sont finalement bien orchestrées. Le véritable aspect négatif apparaît à la fin avec la présentation d’un happy end navrant.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici