Test Blu-ray : Prémonitions

0
107

 
États-Unis : 2015
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h41
Genre : Thriller
Date de sortie cinéma : 9 septembre 2015
Date de sortie DVD/BR : 20 janvier 2016

 

 

Un tueur en série énigmatique sévit à Atlanta, laissant le FBI totalement désemparé. Quoi qu’ils fassent, les enquêteurs ont toujours un coup de retard, comme si le tueur pouvait anticiper leurs mouvements à l’avance ! En désespoir de cause, ils se tournent vers le docteur John Clancy, un médium retraité dont les visions les ont aidés dans le passé. En étudiant le dossier, Clancy devine rapidement la raison pour laquelle le FBI est incapable de coincer le tueur : ce dernier possède le même don divinatoire que lui. Comment dès lors arrêter un tueur capable de prévoir l’avenir ? Commence alors une partie d’échecs impitoyable…

 

 

Le film

[3/5]

Prémonitions fait partie de ces petits polars dont le principal intérêt réside dans la profusion de « visions » fantasmatiques nées de l’esprit d’un de ses personnages, et donnant à voir au spectateur quelques séquences aux limites de l’abstraction, visuellement splendides et somptueusement mises en scène. Comme l’avait fait Tarsem Singh avec The cell en 2000, le brésilien Afonso Poyart prend donc le parti de se lâcher en nous proposant à travers les visions du « médium » incarné par Anthony Hopkins toute une collection d’images formellement superbes, léchées et composées à l’écran avec un talent indéniable.

Alors peu importe finalement si son thriller semble cousu de fil blanc ou ne déchaine comme il le devrait l’imaginaire du spectateur : le rythme est suffisamment entretenu pour permettre de patienter sans ennui d’une « vision » à l’autre, chaque nouvelle séquence fantasmée par Hopkins nous plongeant avec maestria dans des compositions de plans assez hallucinantes et valant clairement à elles-seules de se lancer dans le visionnage de Prémonitions.

On espère cela dit que cet essai pas tout à fait transformé attirera l’œil de producteurs plus audacieux, prêts à se lancer dans l’aventure aux côtés d’Afonso Poyart avec un script plus solide, nous proposant des enjeux plus immersifs pour le spectateur – le réalisateur brésilien signe en effet avec Prémonitions une carte de visite des plus prometteuses pour un réal définitivement à suivre à l’avenir.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Côté Blu-ray, la sublime photo du film signée Brendan Galvin (Les immortels) est réellement magnifiée par un transfert aux petits oignons signé M6 Vidéo : le master affiche une forme insolente, le piqué et le niveau de détail sont très satisfaisants, tout est fait pour que l’on s’extasie des séquences de « visions » évoquées un peu plus haut. Niveau son, comme d’habitude chez l’éditeur, VF et VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 redoutablement spatialisés : l’immersion est totale, les effets sont dynamiques et nombreux, et le rendu acoustique affiche une ampleur assez impressionnante. On privilégiera naturellement la VO, ne serait-ce que pour apprécier à sa juste valeur la performance générale du casting.

Dans la section suppléments, le Blu-ray édité par M6 Vidéo nous propose de découvrir une petite demi-heure d’entretiens avec le casting, dont beaucoup louent le talent visuel du réalisateur Afonso Poyart. Une featurette de trois minutes intitulée À la recherche d’une prémonition fera office de court making of promotionnel et complètera les interviews des acteurs ; une poignée de bandes-annonces de films à venir chez l’éditeur ferme le bal.

 

 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=GFoNYJ-r41E[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici