Les anniversaires de la semaine 20 / 2016

1
127

Voici la liste des personnalités du cinéma qui célébreront un important pendant cette semaine, entre le 16 et le 22 mai 2016 :

 

Le lundi 16 mai

MeganFox

(30 ans) : il est difficile pour les actrices de plus de quarante ans de trouver du travail à Hollywood. Pour cette actrice américaine, la barrière de l’âge risque d’être abaissée, puisque sa carrière est à peu de choses près au point mort alors qu’elle entame la trentaine. Plus recherchée pour son aspect physique, tout droit sorti du cahier des fantasmes caricaturaux, que pour son talent dramatique, elle est essentiellement connue pour son rôle de Mikaela Banes dans les deux premiers films de l’univers Transformers de Michael Bay, sortis respectivement en 2007 et ’09. Sa bouée de sauvetage actuelle pour ne pas complètement tomber dans l’oubli est le monde des Ninja Turtles, dans lequel elle retournera prochainement à travers Ninja Turtles 2 de Dave Green, qui sortira en France fin juin. Les films dans lesquels elle a tourné entre-temps n’ont point laissé un souvenir impérissable : Jennifer’s body de Karyn Kusama et 40 ans mode d’emploi de Judd Apatow.


Le mardi 17 mai

WangLeehom

(40 ans) : hautement célèbre dans sa patrie d’adoption en Chine, où il vend des millions de disques et a plus de 50 millions de fans sur l’équivalent local de sa page Facebook, ce chanteur américain ne porte que sporadiquement la casquette d’acteur. Très impliqué dans sa carrière musicale depuis plus de vingt ans, d’abord en Taïwan et puis en Chine, où il a sorti jusqu’à présent plus de vingt albums, quasiment tous couronnés de succès, il n’a joué que dans une dizaine de films. Les plus connus en occident sont China Strike Force de Stanley Tong, Lust Caution de Ang Lee – Lion d’or au Festival de Venise en 2007 – et Hacker de Michael Mann, sorti en 2015.


Le mercredi 18 mai

RobertMorse

(85 ans) : cet acteur américain s’est surtout imposé à la télévision, où il a d’ailleurs vécu récemment une véritable renaissance grâce à ses rôles dans les séries « Mad men » et « American Crime Story ». Au cinéma, ses faits d’armes sont plus irréguliers, avec une distinction particulière pour Le disparu de Tony Richardson, une satire mordante sur la culture mortuaire à Hollywood, et Comment réussir dans les affaires sans vraiment essayer de David Swift. Il a également participé à La Meneuse de jeu de Joseph Anthony, Le Cardinal de Otto Preminger, Petit guide pour mari volage de Gene Kelly et Que faisiez-vous quand les lumières se sont éteintes ? de Hy Averback.

MiriamMargolyes

(75 ans) : la tante alitée dans le chef-d’œuvre de Martin Scorsese Le Temps de l’innocence, pour lequel elle avait gagné le BAFTA de la Meilleure actrice dans un second rôle en 1994, c’était elle, tout comme le professeur Sprout dans Harry Potter et la chambre des secrets de Chris Columbus. Plutôt discrète, également dans sa vie privée qu’elle passe en Australie aux côtés de son épouse, cette actrice anglaise a tenu des dizaines d’autres rôles dans des films plus ou moins connus, comme La Malédiction de la Vallée des rois de Mike Newell, Dangereuse humiliation de Mai Zetterling, Yentl de Barbra Streisand, La Petite boutique des horreurs de Frank Oz, Little Dorrit de Christine Edzard, Je t’aime à te tuer de Lawrence Kasdan, Fenêtre sur Pacifique de John Schlesinger, Ludwig van B. de Bernard Rose, Roméo + Juliette de Baz Luhrmann, Sunshine et Adorable Julia de Istvan Szabo, La Fin des temps de Peter Hyams, Magnolia de Paul Thomas Anderson, Modigliani de Mick Davis, Moi Peter Sellers de Stephen Hopkins, Les Dames de Cornouailles de Charles Dance et Maman j’ai raté ma vie de Anne Fletcher.

CatherineCorsini

(60 ans) : neuf films en près de trente ans de carrière, ce n’est certes pas beaucoup. Mais dans chacun d’entre eux, cette réalisatrice française a su mettre en avant des personnages féminins forts. Il s’agit respectivement de Caroline Cellier dans Poker, Nathalie Richard dans Les Amoureux, Karin Viard dans La Nouvelle Eve et Les Ambitieux, Emmanuelle Béart dans La Répétition, Jane Birkin et Emilie Dequenne dans Mariées mais pas trop, Kristin Scott Thomas dans Partir, Clotilde Hesme dans Trois mondes et Cécile De France dans La Belle saison, sorti en août dernier.


Le jeudi 19 mai

MichelePlacido

(70 ans) : le commissaire Cattani commence à se faire vieux. Or, la réputation de cet acteur et réalisateur italien ne dépend plus depuis longtemps de ce rôle emblématique qu’il avait joué dans quatre séries à succès dans les années 1980. Dès les années ’70, il était connu comme acteur dans des films tels que Mon Dieu comment suis-je tombée si bas de Luigi Comencini, Romances et confidences de Mario Monicelli, La Marche triomphale et Le Saut dans le vide de Marco Bellocchio, Les Monstresses de Luigi Zampa, Le Pré des frères Taviani, Lulu et L’Art d’aimer de Walerian Borowczyk, Trois frères de Francesco Rosi, Les Ailes de la colombe de Benoît Jacquot et Y’a bon les blancs de Marco Ferreri. Il a commencé à travailler en tant que réalisateur à partir de 1990 et Pummaro, avec un succès grandissant comme en témoignent Les Amies de cœur avec Asia Argento, Un héros ordinaire, Romanzo criminale avec Kim Rossi-Stuart et Pierfrancesco Favino, Le Rêve italien avec Riccardo Scamarcio, L’Ange du mal avec Rossi-Stuart et Le Guetteur avec Daniel Auteuil et Mathieu Kassovitz. En parallèle, il a joué pour d’autres réalisateurs, comme Gianni Amelio (Lamerica), Nicolas Boukhrief (Le Plaisir et ses petits tracas), Marco Bellocchio (La Nourrice), Nanni Moretti (Le Caïman) et Giuseppe Tornatore (L’Inconnue et Baaria). Il a gagné l’Ours d’argent du Meilleur acteur au Festival de Berlin en 1979 pour Ernesto de Salvatore Samperi.

RossKatz

(45 ans) : il aura fallu du temps à ce réalisateur américain avant qu’il ne trouve sa voie ou plutôt son métier de choix dans l’industrie du cinéma. Successivement machiniste chez Tarantino (Reservoir dogs) et assistant voire responsable de post-production chez Ang Lee (Ice storm) et Todd Solondz (Happiness), il a travaillé principalement en tant que producteur pendant les années 2000. A ce titre, il était entre autres responsable de In the bedroom de Todd Field, ainsi que de Lost in translation et de Marie Antoinette de Sofia Coppola. Ross Katz avait d’ailleurs été nommé à l’Oscar du Meilleur Film pour les deux premiers, respectivement en 2002 et 2004. Depuis, il s’est pourtant tourné vers la réalisation à travers le téléfilm « L’Honneur d’un marine » qui a valu à son acteur principal Kevin Bacon le Golden Globe et le prix de la Screen Actors Guild en 2010, ainsi qu’à Katz les prix de la Directors Guild et de la Writers Guild. Ses deux premiers films pour le cinéma sont Adult beginners avec Rose Byrne et The Choice avec Benjamin Walker.


Le vendredi 20 mai

AnthonyZerbe

(80 ans) : depuis plus de cinquante ans, cet acteur américain interprète les personnages de méchants sur le petit et le grand écran avec une fiabilité à toute épreuve. Au fil de sa longue et illustre carrière, on a ainsi pu le voir dans Luke la main froide de Stuart Rosenberg, Will Penny le solitaire de Tom Gries, Traître sur commande de Martin Ritt, On n’achète pas le silence de William Wyler, Appelez-moi Monsieur Tibbs de Gordon Douglas, Le Survivant de Boris Sagal, Juge et hors-la-loi de John Huston, Papillon de Franklin J. Schaffner, Adieu ma jolie de Dick Richards, Une bible et un fusil de Stuart Millar, Le Tournant de la vie de Herbert Ross, Guerriers de l’enfer de Karel Reisz, Dead zone de David Cronenberg, Pas nous pas nous de Arthur Hiller, le James Bond Permis de tuer de John Glen, Touch de Paul Schrader, Star Trek Insurrection de Jonathan Frakes, Jugé coupable de Clint Eastwood, Matrix reloaded et Matrix revolutions des frères Wachowski, ainsi que American bluff de David O. Russell. En 1976, il avait gagné l’Emmy du Meilleur acteur dans un second rôle pour la série policière « Harry O ».

Cher

Cher (70 ans) : contrairement à d’autres icônes de la scène musicale, cette chanteuse et actrice américaine peut se vanter d’une filmographie pour le moins respectable. Elle ne comporte certes qu’une dizaine de titres. Ses interprétations lui auront néanmoins valu l’Oscar de la Meilleure actrice en 1988 pour Eclair de lune de Norman Jewison, ainsi qu’une nomination dans la catégorie de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Le Mystère Silkwood de Mike Nichols quatre ans plus tôt. Elle avait également gagné les Golden Globes respectifs pour ces deux rôles. Elle a même été plébiscitée au Festival de Cannes, où elle décrocha le prix de la Meilleure actrice en 1985 pour Mask de Peter Bogdanovich. Cher avait fait ses premiers pas au cinéma, alors qu’elle faisait encore partie du duo emblématique des années ’60 et ’70 Sonny & Cher dans Good times de William Friedkin. Son mari et partenaire de scène à l’époque avait même concocté le premier rôle dramatique pour son épouse dans Chastity de Alessio De Paola en 1969. Le véritable début de la carrière de Cher, l’actrice, date cependant de 1982 et Reviens Jimmy Dean reviens de Robert Altman. En dehors des films primés déjà cités, elle a aussi joué dans Les Sorcières d’Eastwick de George Miller, Suspect de Peter Yates, Les 2 sirènes de Richard Benjamin, Ma femme me tue de Paul Mazursky, Un thé avec Mussolini de Franco Zeffirelli et Burlesque de Steven Antin.


Le samedi 21 mai

JoeAlves

(80 ans) : le nom de ce chef décorateur américain est surtout associé à celui du réalisateur Steven Spielberg et plus particulièrement à l’univers des Dents de la mer. Il a fait équipe avec Spielberg dès 1974 et Sugarland express, suivi des Dents de la mer et de Rencontres du troisième type pour lequel il fut nommé à l’Oscar des Meilleurs décors en 1978. Pour le requin le plus célèbre de l’Histoire du cinéma, il avait donc créé les décors du premier, sorti en 1975, ainsi que des Dents de la mer 2ème partie de Jeannot Szwarc. Il était même responsable en tant que réalisateur des Dents de la mer 3 avec Dennis Quaid. En tant que chef décorateur, il a également travaillé sur Embryo de Ralph Nelson, New York 1997 de John Carpenter, Freejack de Geoff Murphy, Geronimo de Walter Hill, Drop zone de John Badham, Haute trahison de George Pan Cosmatos et Menace toxique de Félix Enriquez Alcala.

AlanHeim

(80 ans) : ce monteur américain est l’actuel président du syndicat de sa profession, les American Cinema Editors. Il a monté près d’une cinquantaine de films et a gagné l’Oscar du Meilleur montage en 1980 grâce à Que le spectacle commence de Bob Fosse – Palme d’or au Festival de Cannes –, après une première nomination pour Network Main basse sur la TV de Sidney Lumet trois ans plus tôt. D’abord responsable du montage sonore de films des années ’60 tels que Le Prêteur sur gages et Le Groupe de Sidney Lumet, Les Producteurs de Mel Brooks et Rachel Rachel de Paul Newman, Alan Heim est promu au poste de monteur sur La Mouette de Sidney Lumet en 1968. Par la suite, il monte les films de Lumet (Last of the Mobile Hot Shots), Mel Brooks (Le Mystère des douze chaises), Frank Perry (Doc Holliday), Bob Fosse (« Liza with a Z », Lenny et Star 80), Milos Forman (Hair et Valmont), John Hughes (La Vie en plus), George Roy Hill (Funny farm), Robert Benton (Billy Bathgate), Jon Amiel (Copycat), Tony Kaye (American History X) et Nick Cassavetes (N’oublie jamais, Alpha dog, Ma vie pour la tienne et Triple alliance).


Le dimanche 22 mai

WangXiaoshuai

(50 ans) : six films de ce réalisateur chinois sont à ce jour sortis en France, dont au début du mois le thriller fantastique Red amnesia. Or, Wang Xiaoshuai est surtout connu pour ses contes sociaux, comme So close to paradise, Beijing bicycle – Grand Prix au Festival de Berlin en 2001 –, Shanghai dreams – Prix du jury au Festival de Cannes en 2005 –, Une famille chinoise – Ours d’argent du Meilleur scénario au Festival de Berlin en 2008 – et 11 fleurs.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici