Le programme complet du 40e Festival du Cinéma Américain de Deauville

0
557
Jessica Chastain, Will Ferrell, Ray Liotta et John Mac Tiernan

Des invités prestigieux pour cette édition anniversaire, des films révélés à Cannes qui feront leurs débuts officiels en Normandie ainsi qu’un grand pourcentage de films de genre dont certains seront également présentés à L’Etrange Festival à Paris (du 4 au 14 septembre) et/ou au Festival européen du film fantastique de Strasbourg (du 12 au 21 septembre)…
À noter les nouveaux longs-métrages des réalisateurs Carter Smith (Les Ruines), Philippe Falardeau (Monsieur Lazhar), Mike Cahill (Another Earth), Ira Sachs (Keep the Lights On) ou Jim Mickle (We are what we are). Et pour ceux qui ne l’auraient pas encore achetés en DVD, Légendes Vivantes sera présenté par Will Ferrell en personne !

En ouverture : le nouveau long-métrage de Woody Allen, Magic in the Moonlight avec Colin Firth et Emma Stone qui font leurs débuts devant sa caméra.

deauville competition

La Sélection Officielle

La Compétition (composée de 14 films dont quatre 1erfilms)

The Better Angels de A.J. Edwards, avec Jason Clarke, Diane Kruger, Brit Marling et Wes Bentley
1817, dans l’état d’Indiana aux États-Unis. La nation américaine, qui a vu le jour quarante ans plus tôt, n’en est encore qu’à ses balbutiements et se relève à peine d’une seconde guerre d’Indépendance. Les hommes et les femmes mènent une vie difficile et doivent lutter chaque jour contre la nature et les maladies, vivant dans des maisons de fortune en bois. Tel est le monde dans lequel naît Abraham Lincoln, futur président des États-Unis. Sur une période de trois ans, on découvre son enfance, sa famille, sa vie de dur labeur, la tragédie qui le marqua à jamais et les deux femmes qui forgeront son destin.

 

A Girl walks home alone at night de Ana Lily Amirpour (L’étrange Festival 2014)
À Bad City, ville étrange, lieu de tous les vices où suintent mort et solitude, les habitants n’imaginent pas qu’un vampire les surveille… Alors, quand l’amour s’en mêle, c’est une passion peu commune qui soudain s’embrase. Une passion couleur de sang !

 

The Good Lie de Philippe Falardeau, avec Reese Witherspoon et Corey Stoll
Inspirée de faits réels, l’histoire incroyable de quatre orphelins, rescapés d’une attaque de leur village au Soudan. Ils parcourent près de 1 000 kilomètres à pieds pour rejoindre un camp de réfugiés des Nations Unies et survivre. Dix ans plus tard, devenus adolescents, ils gagnent le droit d’immigrer aux Etats-Unis à la suite d’un tirage au sort. Commence pour eux une nouvelle aventure dans un monde inconnu et surprenant, marquée par la rencontre d’une femme qui les aidera à retrouver un sens à la vie.

 

I Origins de Mike Cahill, avec Michael Pitt, Brit Marling, Astrid Bergès-Frisbey et Steven Yeun (Glenn dans The Walking Dead)
Sur le point de faire une découverte scientifique, un médecin part en Inde à la recherche d’une jeune fille qui pourrait confirmer ou infirmer sa théorie. C’est le début d’un voyage incroyable qui va relier des individus totalement différents, et prouver que la science et les sentiments ne sont pas deux univers séparés…

 

It Follows de David Robert Mitchell (Semaine de la Critique 2014)
Pour Jay, âgée de 19 ans, la rentrée devait être synonyme de cours à la fac, de rencontres avec des garçons et de week-ends passés au bord du lac. Mais après un rapport sexuel d’apparence anodine, elle se retrouve hantée par d’étranges visions et par le sentiment inexorable d’être suivie par une présence. Abasourdies, Jay et ses amies doivent désormais trouver le moyen de fuir cette menace terrifiante qui semble les rattraper..

It follows
It follows

Jamie Marks est mort de Carter Smith, avec Judy Greer et Liv Tyler
Quand Jamie Marks disparaît, il ne manque à personne. Sauf à Adam, qui est hanté par lui…

 

Juillet de Sang (Cold in july) de Jim Mickle (Quinzaine des Réalisateurs 2014) (critique)

 

Love is strange de Ira Sachs, avec John Lithgow et Alfred Molina
Après 39 ans de vie commune, George et Ben décident de se marier. Mais, au retour de leur voyage de noces, George se fait subitement licencier. Du jour au lendemain, le couple n’est plus en mesure de rembourser le prêt de son appartement new-yorkais. Contraints de vendre et déménager, ils vont devoir compter sur l’aide de leur famille et de leurs amis. Une nouvelle vie les éloignant l’un de l’autre, s’impose alors dans leur quotidien.

Love is strange avec Alfred Molina et John Lithgow
Love is strange avec Alfred Molina et John Lithgow

Things people do de Saar Klein, avec Wes Bentley, Vinessa Shaw, Haley Bennett et Jason Isaacs
Bill, un père de famille dévoué, perd son travail du jour au lendemain. Il n’a alors pas d’autre choix que celui d’entrer, presque à son insu, dans l’illégalité. Quand il se lie d’amitié avec un inspecteur de police, c’est la double vie qui est désormais la sienne qui risque à terme d’être révélée…

http://youtu.be/Wj1lJ78Mn9o

 

Un homme très recherché de Anton Corbijn, le dernier rôle au premier plan de Philip Seymour Hoffman
Plus de dix ans après les attentats du 11 septembre 2001, la ville de Hambourg a du mal à se remettre d’avoir abrité une importante cellule terroriste à l’origine des attaques contre le World Trade Center. Lorsqu’un immigré d’origine russo-tchétchène, ayant subi de terribles sévices, débarque dans la communauté musulmane de Hambourg pour récupérer la fortune mal acquise de son père, les services secrets allemands et américains sont en alerte. Une course contre la montre s’engage alors pour identifier cet homme très recherché : s’agit-il d’une victime ou d’un extrémiste aux intentions destructrices ?

 

Uncertain Terms de Nathan Silver
Lorsqu’il surprend sa femme avec un autre homme, Robbie quitte Brooklyn et décide de s’installer à la campagne chez sa tante. Cette dernière gère un foyer d’accueil pour adolescentes enceintes. Seul homme parmi toutes ces femmes, Robbie devient malgré lui l’objet de toutes leurs attentions… Il rencontre alors Nina : leur relation se complique au fur et à mesure que Robbie se rapproche d’elle, et que leur amitié suscite la jalousie des autres jeunes filles. Tout en essayant d’empêcher Nina de commettre la plus grosse erreur de sa vie, Robbie se retrouve pris au piège d’un triangle amoureux, entre Nina et Chase, le père immature de son enfant.

Uncertain Terms
Uncertain Terms

War Story de Mark Jackson, avec Catherine Keener, Hafsia Herzi, Ben Kingsley et Donatella Finocchiaro
Photographe de guerre, Lee a passé une grande partie de sa vie dans les zones de conflits les plus meurtrières du globe. Plutôt que de retourner à New York après avoir été prise en otage en Libye et y avoir subi des sévices, elle choisit de se rendre dans un petit hôtel de Sicile pour s’isoler et évacuer à sa façon son stress post-traumatique. Elle y croise Hafsia, une jeune immigrée tunisienne qui veut à tout prix rejoindre la France, et qui ressemble à s’y méprendre à une jeune Libyenne que Lee a photographiée juste avant son enlèvement…

 

Whiplash de Damien Chazelle (Quinzaine des Réalisateurs 2014) (critique)

 

White Bird de Gregg Araki, avec Shailene Woodley, Christopher Meloni et Eva Green
Kat Connors a dix-sept ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu’elle découvre au même moment sa sexualité, Kat semble à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé. Mais peu à peu, ses nuits peuplées de rêves vont l’affecter profondément et l’amener à s’interroger sur elle-même et sur les raisons véritables de la disparition de sa mère…

http://youtu.be/NMU1Hq3pQjM

 

 

Les Avant-Premières

Alex of Venice de et avec Chris Messina, et avec Mary Elizabeth Winstead et Don Johnson
Alex Vedder, avocate spécialiste des questions environnementales et véritable bourreau de travail, se retrouve à devoir réinventer sa vie lorsque son mari la quitte subitement. Entre un père vieillissant qui aspire encore à devenir acteur, une sœur excentrique et un fils d’une timidité maladive, Alex est désormais seule pour faire face aux catastrophes du quotidien, des plus triviales aux plus désopilantes…

Alex of Venice avec Mary Elizabeth winstead et Chris Messina
Alex of Venice avec Mary Elizabeth winstead et Chris Messina

 

Avant d’aller dormir de Rowan Joffe, avec Nicole Kidman, Colin Firth et Mark Strong
Suite à un accident quatorze ans plus tôt, Christine est affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille sans se souvenir de rien, ni même de son identité. Son dernier espoir réside dans son médecin, Ed Nasch, qui lui conseille de tenir un journal vidéo. Elle pourra ainsi enregistrer les informations qu’elle traque et se souvenir peu à peu de son passé, reconstituant progressivement le fil de son existence. Mais très vite, ses rares certitudes vont voler en éclat.

http://www.dailymotion.com/video/x20rn7m_avant-d-aller-dormir-before-i-go-to-sleep-bande-annonce-trailer-uk-vo-hd_shortfilms

 

Les Boxtrolls de Anthony Stacchi et Graham Annable, film d’animation avec les voix de Elle Fanning, Simon Pegg, Nick Frost, Toni Collette, Ben Kingsley , Richard Ayoade, Jared Harris…
Sous le charme des rues pavées de Cheesebridge, se cachent les Boxtrolls, d’horribles monstres qui rampent hors des égouts la nuit pour dérober ce que les habitants ont de plus cher : leurs enfants et leurs fromages. C’est du moins la légende à laquelle les habitants ont toujours crue. En réalité les Boxtrolls sont une communauté souterraine d’adorables et attachantes créatures excentriques qui portent des cartons recyclés comme les tortues leurs carapaces. Ils ont élevé comme l’un des leurs un petit humain orphelin prénommé Eggs. Mais un jour les Boxtrolls deviennent la cible d’un infâme dératiseur.

http://www.dailymotion.com/video/x2002zp_les-boxtrolls-bande-annonce-vost_shortfilms

 

Camp X-Ray de Peter Sattler, avec Kristen Stewart
Une jeune femme s’engage dans l’armée afin de quitter ses racines rurales et d’évoluer dans un monde plus ouvert. Mais elle se retrouve à son corps défendant à Guantanamo Bay où elle doit garder des djihadistes agressifs et vivre au quotidien avec des soldats peu prévenants. Elle va alors lier une relation particulière avec l’un des détenus.

Camp X-Ray avec Kirsten Stewart à droite
Camp X-Ray avec Kirsten Stewart à droite

 

Chef de et avec Jon Favreau, et avec aussi Scarlett Johansson, Robert Downey Jr, John Leguizamo, Bobby Cannavale et Dustin Hoffman
Carl Casper, Chef cuisinier, préfère démissionner de son poste plutôt que d’accepter de compromettre son intégrité créative par les décisions du propriétaire de l’établissement. Il doit alors décider de son avenir. Se retrouvant à Miami, il s’associe à son ex-femme, son ami et son fils pour lancer un food truck. En prenant la route, le Chef Carl retourne à ses racines et retrouve la passion pour la cuisine et un zeste de vie et d’amour.

 

Deepsea Challenge 3D : L’Aventure d’une vie de John Bruno, Andrew Wight et Ray Quint

 

The Disappearance of Eleanor Rigby: Them de Ned Benson (Un Certain Regard 2014), avec Jessica Chastain et James McAvoy
Eleanor et Conor forment un couple admiré de tous, en apparence très amoureux, jusqu’au jour où leur mariage est complètement ébranlé par le coup du destin. Ce couple new-yorkais doit aujourd’hui essayer de se comprendre tout en faisant leur deuil et en essayant de ressusciter leur amour et retrouver leur vie d’avant..

 

Get on up de Tate Taylor, biopic sur James Brown, avec Chadwick Boseman dans le rôle-titre

 

Infinitely Polar Bear de Maya Forbes, avec Zoe Saldana, Mark Ruffalo et Keir Dullea
Entre fous rires et crises de larmes Cameron Stuart ne sait plus où donner de la tête. Diagnostiqué bipolaire, Cameron suit un traitement dans le but de reconquérir sa femme Maggie et de réintégrer le cocon familial qu’il forme avec leurs deux filles. Mais lorsque Maggie décide de quitter Boston pour reprendre ses études à New York, la jeune femme n’a pas d’autre choix que de confier la garde de ses enfants à ce père pas tout à fait comme les autres…

Mark Ruffalo dans Infinitely Polar Bear
Mark Ruffalo dans Infinitely Polar Bear

 

Land Ho! de Martha Stephens et Aaron Katz
Deux ex-beaux-frères partent pour l’Islande pour revendiquer leur jeunesse à travers les boîtes de Reykjavik, les spa à la mode et le camping musclé. Cette aventure paillarde est un retour aux road movies des années 1980, ainsi qu’une exploration candide du vieillissement, de la solitude et de l’amitié.

Land Ho !
Land Ho !

 

Légendes Vivantes de Adam Mckay

 

Magic In The Moonlight de Woody Allen, présenté en ouverture (news)
Le prestidigitateur chinois Wei Ling Soo est le plus célèbre magicien de son époque, mais rares sont ceux à savoir qu’il s’agit en réalité du nom de scène de Stanley Crawford : cet Anglais arrogant et grognon a une très haute estime de lui-même, mais ne supporte pas les soi-disant médiums qui prétendent prédire l’avenir. Se laissant convaincre par son fidèle ami Howard Burkan, Stanley se rend chez les Catledge qui possèdent une somptueuse propriété sur la Côte d’Azur. Il se fait passer pour un homme d’affaires, du nom de Stanley Taplinger, dans le but de confondre la jeune et ravissante Sophie Baker qui séjourne chez les Catledge avec sa mère.

 

Les Recettes du bonheur de Lasse Hallström, avec Helen Mirren, Om Puri et Charlotte Le Bon
Hassan Kadam a un don inné pour la cuisine : il possède ce que l’on pourrait appeler le goût absolu… Après avoir quitté leur Inde natale, Hassan et sa famille, sous la conduite du père, s’installent dans le sud de la France, dans le paisible petit village de Saint-Antonin-Noble-Val. C’est l’endroit idéal pour vivre, et ils projettent bientôt d’y ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Mais lorsque Madame Mallory, propriétaire hautaine et chef du célèbre restaurant étoilé au Michelin Le Saule Pleureur, entend parler du projet de la famille Kadam, c’est le début d’une guerre sans pitié. La cuisine indienne affronte la haute gastronomie française…

 

 

Les Docs de l’Oncle Sam

The Go-Go Boys de Hilla Medalia (Cannes Classics 2014) sur l’histoire de la Cannon

 

Last Days In Vietnam de Rory Kennedy
Lors des derniers jours anarchiques de la Guerre du Vietnam, l’armée populaire vietnamienne ressert son étau sur Saïgon. La victoire des communistes est imminente, précipitant le retrait des dernières forces américaines. Ceux qui sont restés sur place commencent à mesurer le sort qui sera réservé à leurs alliés, partenaires et amis du Sud Vietnam : l’emprisonnement ou la mort. La mise en place d’un plan d’évacuation des populations n’est plus à l’ordre du jour au Congrès des États-Unis et s’enlise dans un blocage politique, tandis que l’ambassadeur américain au Vietnam s’entête à penser que la victoire est encore possible. Pourtant Saïgon est en proie aux flammes et le temps presse. Dans un élan d’héroïsme, quelques américains vont alors mener des opérations d’évacuations non autorisées -et souvent improvisées- pour tenter de sauver le plus de Sud-Vietnamiens possibles.

 

Life Itself de Steve James (Cannes Classics 2014), portrait du critique Roger Ebert

 

National Gallery, nouveau chef d’oeuvre de Frederick Wiseman (Quinzaine des Réalisateurs 2014)

 

Red Army de Gabe Polsky (Sélection officielle, hors-compétition à Cannes 2014)
Red Army est le nom de l’équipe de hockey sur glace soviétique qui, durant la Guerre Froide, réussit à battre les grandes équipes de l’Ouest. La préparation et l’entrainement des sportifs étaient une véritable machine à fabriquer des champions… Et à les broyer, aussi. Seul son capitaine, Slava Fetisov, héros de la nation, osera tenir tête au régime…

http://youtu.be/kZxiPwGjqAE

 

Jessica Chastain, Will Ferrell, Ray Liotta et John Mac Tiernan
Jessica Chastain, Will Ferrell, Ray Liotta et John Mac Tiernan

 

Les Jurys et Hommages

Le Jury est présidé par Costa-Gavras, actuel président de la Cinémathèque Française qui sera accompagné comme promis d’un Jury des Jurys composé d’anciens président(e)s : Emmanuelle Béart (2010), Jean-Pierre Jeunet (2009), Claude Lelouch (2004), Pierre Lescure (2002), Vincent Lindon (2013) et André Téchiné (2007) rejoints par la chorégraphe Marie-Claude Pietragalla invitée pour apporter un regard extérieur sur les films proposés (?).

COSTA GAVRAS 2

Le Jury Révélation Cartier est présidé par Audrey Dana qui sera accompagnée de l’actrice et réalisatrice Lola Bessis (Swim little fish swim), des comédiens Freddie Highmore et Clémence Poésy, de la chanteuse Christine & The Queens et de l’écrivaine et scénariste Anne Berest.

Des hommages seront rendus en leur présence à Will Ferrell, Jessica Chastain, Ray Liotta, John McTiernan et James Cameron ainsi qu’à Brian Grazer, scénariste et/ou producteur de Ron Howard. Lauren Baccall (avec les films Key Largo de John Huston, ainsi que ceux de Howard Hawks, Le Grand Sommeil et Le Port de l’angoisse) et Robin Williams (avec Will Hunting, Le Cercle des Poètes Disparus, Good Morning, Vietnam) feront l’objet d’hommages posthumes ainsi que Yul Brynner en tant que ‘Deauville Legend’.

La série à l’honneur de Deauville Saison 5 sera The Strain (avec ses vampires) produite par Guillermo del Toro et dont les deux premiers épisodes seront présentés en avant-première. Le Prix Littéraire Lucien Barrière sera officiellement remis à Philipp Meyer pour Le Fils publié aux Éditions
Albin Michel. Les Nuits américaines du Festival projetteront les films du palmarès depuis le début de la Compétition en 1995. Enfin, créé en 1992, le Prix Michel-d’Ornano (du nom de l’ancien député-maire de Deauville et fondateur du Festival) est remis chaque année au meilleur scénario de long métrage d’un jeune auteur français et le lauréat 2014 est Jeanne Herry, scénariste et réalisatrice de Elle l’adore qui sort en salles le 24 septembre prochain.

Le Pass Festival est à 150 euros, avec tarif réduit (étudiant moins de 26 ans / demandeur d’emploi) à 100 euros, valable du samedi 31 août au dimanche 8 septembre inclus et dans toutes les salles de projection du Festival et donnant accès à toutes les séances bleues inscrites sur le programme des projections. Pour assister aux séances rouges en soirée au C.I.D, il doit impérativement être accompagné d’une carte d’accès à retirer au préalable. Le catalogue officiel est remis gracieusement pour tout achat d’un pass Festival. Pour +1 euro supplémentaire : accès à toutes les séances du programme « Les Nuits américaines ».
Le Pass Journée est à 30 euros, tarif réduit à 12 euros, pour les séances d’une même journée (à compter du samedi 1er septembre au dimanche 9 septembre inclus)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici