Le programme 2014-2015 de la Cinémathèque

0
121

La Cinémathèque Française propose pour sa nouvelle saison des intégrales des oeuvres de , Claude Sautet, , , dont le centenaire de la naissance sera célébrée en 2015, (un cycle annoncé pour la saison dernière), , , Guy Gilles, , Michelangelo Antonioni, , Ermanno Olmi et .

cinematheque 2014 2015

À découvrir encore, un hommage à l’actrice Ingrid Bergman, née en 1915 et au réalisateur fraîchement sorti de prison et dont un nouveau long-métrage nous est déjà promis, le film d’action Red Squad qui se fera finalement sans Nicolas Cage annoncé au casting dans un premier temps. Red Squad a pour protagoniste principal un agent du DEA qui va tenter de faire tomber un baron de la drogue aidé de mercenaires. Ça promet…

Enfin, sont encore annoncés un focus sur les chefs décorateurs avec une exposition qui couvrira son histoire, de l’âge d’or des grands studios au passage au numérique, et un large panorama du , qui s’inscrit dans la continuité de la Cinémathèque qui soutient cette cinématographie à travers l’engagement de Bernard Payen dans sa programmation de courts-métrages (Cinéma de poche). La 3ème édition du festival Toute la mémoire du monde aura lieu du 28 janvier au 1er février 2015.

Comme chaque année, des changements de programmation sont possibles. Et une crainte, une fois de plus, de devoir subir des projections en numérique, nouvelle plaie du cinéma de patrimoine dans lequel se complait allègrement la Cinémathèque, négligeant ainsi son travail de mémoire. Comme le disait Quentin Tarantino lors de sa conférence de presse à Cannes cette année, ce n’est que de la télévision sur grand écran.

À l’image des hommages à Jacques Demy, René Allio, Maurice Pialat et Raymond Depardon, les rétrospectives consacrées aux artistes français devraient faire les frais de cette triste déliquescence du cinéma en pellicule. Combien de chefs d’oeuvre de François Truffaut nous seront proposés en 35mm ? On n’est guère optimistes…

Deux grandes expositions marqueront cette saison, l’une consacrée à François Truffaut, conçue à partir de ses archives déposées à la Cinémathèque par sa famille, avec scénarios annotés, ouvragés raturés, correspondances, notes manuscrites et carnets, objets, photos et affiches. L’autre grande exposition reviendra sur le parcours du cinéaste italien Michelangelo Antonioni et conçue là encore à partir de ses archives avec textes, photographies, correspondances, photos, peintures et travaux plastiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici