Comédie Critiques de films — 21 mai 2012
Le Grand saut

Le Grand saut

USA, Grande-Bretagne, Allemagne : 1994
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : Joel Coen
Acteurs : , ,
Distribution : Pan Européenne Edition
Durée : 1h 51min
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie : 12 mai 1994

Globale : [rating:3][five-star-rating]

Grand échec public dans la carrière des frères Ethan et Joël Cohen , ce film imaginé pendant 10 ans et qu’ils purent réaliser que grâce à l’appui du producteur Joël Silver, « le grand saut » mérite vraiment d’être redécouvert. Par le grand public et par les cinéphiles.

Synopsis : Les membres du conseil d’administration d’un empire industriel décident de nommer un idiot à leur tête afin que les actions chutent et qu’ils puissent les racheter à bas prix. Ce leur sera moins facile qu’il y paraissait

The Hudsucker Proxy

Une comédie très « années 40»

Venant tout droit de sa province natale, Norville Barnes, benêt au regard un peu naïf et à l’allure gauche, trouve un emploi de coursier au sein de la prestigieuse entreprise Hudsucker.

Manifestement décalé par rapport au monde qui l’entoure, il se retrouve, par un concours de circonstances propulsé, à la tête de la compagnie. En effet, à la mort du fondateur, le conseil d’administration tente d’éviter que la société leur échappe en faisant tomber le cours de l’action avant de les racheter à bas prix. Ils tablent sur l’incompétence du nouveau venu pour affoler la bourse.

Entreprise aidée largement par la presse, avide de gros titres, qui dépêche une de ses brillantes journalistes pour infiltrer la société. Arguant être originaire de la même bourgade provinciale, Amy Archer devient sa secrétaire et se complaît à faire les gros titres de ses articles sur le prétendu benêt.

Mais bien évidemment, même si personne ne prend au sérieux Norville , celui-ci, profitant de sa nouvelle situation, réussit à lancer son idée « vous savez … pour les gosses », le fameux « houla hoop » qui se révèle une juteuse affaire et fait bondir les actions et les titres des journaux. Et bien évidemment encore, découvre un Norville attachant, naïf mais sincère, manipulé mais honnête.

C’est bien à la comédie américaine typique des années 40 que les frères Coen rendent un hommage à la fois amusé et décomplexé. On pense à Capra tout simplement.

The Hudsucker Proxy

Et une décapante critique des systèmes

Et comme chez Capra, le regard sur la société n’est jamais loin.

Avec de savoureux et jubilatoires numéros d’acteurs aux rôles forcément stéréotypés, des décors années 50 presque caricaturaux, des situations de comédie (les consignes données à Norville lors de sa prise de poste de coursier, la remise de la « lettre bleue », la destruction involontaire du contrat de l’année…..), une romance au goût de déjà vu (ah la fameuse scène du couple sur la terrasse la nuit devant les lumières de New-York …..), Coen réussissent un joli tour de force. Ils maîtrisent l’ensemble avec suffisamment de distance pour n’être ni copie conforme, ni dans le pastiche, ni dans le pamphlet. Mais, à travers les réjouissantes péripéties de son héros, les Coen se livrent néanmoins à une vrai critique politique fort pertinente sur les mécaniques plus ou moins obscurs qui animent le monde effréné de l’entreprise capitaliste.

En suivant Norville on voit se dérouler l’affairisme, la manipulation de la presse, celle des actionnaires. Un monde qui aliène l’individu au seul bénéfice du profit.

La réalisation débridée impulse un rythme qui ne laisse pas le héros souffler avant les scènes finales où le temps est miraculeusement suspendu, les décors qui « écrasent » littéralement l’homme (les sous-sols de l’entreprise Hudsucker, la salle de l’horloge, le bureau de Mussburger….) sont autant de manifestation de l’emprise du monde des affaires sur l’homme.

Résumé

 Incontestablement imaginatif, porté par un trio d’acteurs superbes (Tim Robbins, Jennifer Jason Leigh et l’impeccable Paul Newman), « le grand saut » est une œuvre inspirée, un film ludique, un peu cynique mais pas trop …

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=dBa8p0NFwM8[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Eric

Cet article a été rédigé par Eric Becart, Rédacteur de Critique Film.

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *