Le box-office de la semaine du 8 novembre 2017

0
149

Il s’en est fallu de peu pour que l’aspect général du box-office français de cette semaine 45, allant du 8 au 14 novembre 2017, ait l’air respectable, d’à peine plus de trois mille spectateurs pour être exact ! Hélas, il n’en fut rien et ce qui aurait pu être un classement à l’honneur suprême du cinéma français, qui domine pour une fois largement avec une part de marché de plus de 60 %, en est en fin de compte le reflet ambigu. Sinon, les chiffres n’ont en effet pas grand-chose à dire, en cette période calme entre deux sommets de vacances, avec un cumul semaine qui retrouve sa moyenne honnête mais guère exceptionnelle d’il y a un mois, à hauteur d’un peu plus de trois millions d’entrées. Un sentiment de médiocrité tant soit peu confortable, presque au ticket près conforme à la moyenne statistique, qui laisse par conséquent le box-office 2017 naviguer cette semaine à une distance de sécurité nullement inquiétante entre les résultats très mauvais de 2007 et les records de 2011. Une tendance qui ne devrait point être démentie pendant le mois à venir … A noter enfin que les richesses sont pour une fois réparties d’une façon tant soit peu démocratique, puisque les dix films en tête ne totalisent même pas les deux tiers des entrées hebdomadaires.

On s’y était préparé mentalement depuis que les chiffres du week-end laissaient présager une victoire, en troisième semaine s’il vous plaît, de la comédie débile et surtout homophobe de Tarek Boudali. Or, l’aspect peut-être le plus frustrant dans ce sacre tardif, mais hélas indiscutable, de la bêtise ignorante, c’est que très peu de spectateurs ne séparent la première de la quatrième place du Top 10 français et qu’une petite variation des envies aurait suffi pour voir un film moins affligeant dominer de peu la concurrence. Moins de 30 000 entrées donc entre le maître relatif de la stabilité – un titre que l’on serait davantage tenté d’attribuer au champion de la province L’Ecole buissonnière, solidement logé au cœur de la liste des meilleures entrées depuis désormais cinq semaines – et le super-héros éphémère de Marvel, qui ne fait qu’entamer sa dégringolade, vu que toute une bande d’adversaires directs débarque ce mercredi sur les écrans. Face à cette baisse qui n’augure rien de bon, Albert Dupontel et son se maintiennent exceptionnellement bien, à contre-courant du raz-de-marée généralisé d’une perte de spectateurs d’au moins 40 % ailleurs. Et les nouveautés dans tout ça ? Il n’y a vraiment pas de quoi être enthousiasmé par leur performance, même s’il est toujours sympa de voir Catherine Deneuve faire son entrée passagère au box-office, au détriment d’un Kad Merad en mode sauveur de l’humanité ou tout au moins d’une classe d’élèves défavorisés.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 8 et le mardi 14 novembre 2017 :

1. – distribué par Studiocanal – 3ème semaine / – 47 % – 341 694 entrées / 1 955 056 cumul – 10 % part de marché
2. – distribué par Gaumont – 3ème semaine / – 23 % – 338 527 entrées / 1 328 735 cumul – 10 % part de marché
3. – distribué par Studiocanal – Nouveauté – 315 948 entrées cumulées – 9 % part de marché
4. – distribué par Walt Disney Studios France – 3ème semaine / – 56 % – 311 991 entrées / 2 160 075 cumul – 9 % part de marché
5. – distribué par Gaumont – 6ème semaine / – 45 % – 182 466 entrées / 2 686 809 cumul – 5 % part de marché


6. L’Ecole Buissonnière – distribué par StudioCanal – 5ème semaine / – 43 % – 177 426 entrées / 1 600 541 cumul – 5 % part de marché
7. – distribué par EuropaCorp – 2ème semaine / – 49 % – 169 674 entrées / 504 465 cumul – 5 % part de marché
8. – distribué par 20th Century Fox France – Nouveauté – 129 306 entrées cumulées – 4 % part de marché
9. – distribué par Metropolitan Filmexport – 2ème semaine / – 58 % – 125 623 entrées / 428 090 cumul – 4 % part de marché
10. – distribué par Mars Films – Nouveauté – 101 574 entrées cumulées – 3 % part de marché


Le public américain est visiblement plus friand des super-héros Marvel que les Français. reste aisément en tête sur le marché américain, même si ce règne devrait être de courte durée, l’arrivée en sortie mondiale de la Justice League distribué par la Warner Bros. oblige. Deux nouveautés s’en sortent néanmoins avec les honneurs : la comédie de vacances Daddy’s home 2 avec Mark Wahlberg / Mel Gibson et Will Ferrell / John Lithgow, une sorte de pendant masculin du numéro 2 de la semaine passée, pour l’instant sans date de sortie en France, ainsi qu’un retour nostalgique aux polars à la Agatha Christie, truffé de vedettes, par Kenneth Branagh, un réalisateur dont le virage commercial au fil de cette décennie-ci reste pour le moins surprenant. En chiffres bruts, la première adaptation par Sidney Lumet avec Albert Finney dans le rôle emblématique de Hercules Poirot avait gagné quasiment le même montant sur la durée de son exploitation en 1974, même si ces dollars d’une autre époque seraient ajustés de nos jours à plus de 130 millions de dollars. Un résultat exquis pour lequel Branagh et consorts devraient faire preuve d’une stabilité peu probable en cette saison de sorties prestigieuses au kilo. Ainsi, sur le marché des sorties sur un nombre de salles limité, la record woman de la semaine dernière, Lady Bird de Greta Gerwig, fait son entrée dans le Top 10, sur seulement 37 écrans, cent fois moins que les quatre films en tête du classement ! Quelque part dans les profondeurs de celui-ci, Kingsman Le Cercle d’or approche laborieusement la barre symbolique des cent millions de dollars. Et au Mexique, le nouveau Pixar Coco, dès ce jour visible en France grâce à l’exclusivité traditionnelle du Grand Rex, bat tous les records, devenant en moins de trois semaines le plus grand succès d’un film d’animation sur le territoire mexicain, grâce à ses plus de quarante millions de dollars de recette.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 12 novembre 2017 :

1. – distribué par Buena Vista – 2ème semaine / – 53 % – 57 078 306 $ / 212 068 013 $ cumul
2. Daddy’s Home 2 – distribué par Paramount – Nouveauté – 29 651 193 $ cumul – sans date de sortie en France
3. Le Crime de l’Orient Express – distribué par 20th Century Fox – Nouveauté – 28 681 472 $ cumul – sortie française le 13 décembre
4. – distribué par STX Entertainment – 2ème semaine / – 31 % – 11 468 964 $ / 39 832 590 $ cumul – sortie française le 29 novembre
5. – distribué par Lionsgate – 3ème semaine / – 47 % – 3 424 319 $ / 34 358 412 $ cumul

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici