Le box-office de la semaine du 7 mars 2018

0
88

L’heure était aux lendemains qui déchantent au box-office français de cette semaine 10, allant du 7 au 13 mars ! Rien d’anormal à ce que les chiffres baissent sensiblement, dès que les vacances sont terminées. Un phénomène cyclique qui était en quelque sorte amplifié cette semaine par l’absence de nouveautés porteuses de bonnes nouvelles à la fois pour les distributeurs et les exploitants. Environ 2 200 000 spectateurs en moins donc par rapport à la semaine précédente, ce qui ne relève pas non plus de la catastrophe, puisque le compteur reste raisonnablement au dessus des quatre millions d’entrées. Malgré le petit coup de pouce promotionnel de l’opération « Le Printemps du cinéma », qui aura lieu du dimanche au mardi, la tendance devrait rester à la baisse, essentiellement pour les mêmes raisons du b.a.-ba économique d’une offre et d’une demande équitablement faibles. Pendant ce mois d’attente à venir jusqu’aux vacances de Pâques, généralement moins lucratives en termes de locomotives comiques que celles d’hiver, on pourra au moins se consoler avec la (très) belle performance du cinéma français, qui a attiré ces sept derniers jours plus d’un spectateur sur deux et qui conserve depuis le début de l’année une luxueuse part de marché de 40 % !

Alors que l’effet César se mesure principalement au niveau des marchés de l’exploitation secondaire, en vidéo physique ou à la demande, comme le montrent les nombreuses affiches vantant par exemple les trophées de 120 battements par minute de Robin Campillo et de Petit paysan de Hubert Charuel, l’effet Oscar est indéniable cette semaine dans le parc de salles françaises. En dépit du nombre presque modeste de récompenses suprêmes de Hollywood raflées au début du mois par La Forme de l’eau, le film de Guillermo Del Toro est le grand gagnant de la semaine, en intégrant le Top 3 grâce à ses chiffres en petite hausse. Pour tous les autres, c’est la débandade généralisée, puisque les films en continuation perdent à peu près la moitié de leurs spectateurs, avec de James Foley en mauvais élève de la classe – ce qui ne risque pas de changer, puisque ce drame érotique est la nouvelle cible de l’association pudibonde Promouvoir, qui vient d’imposer par voie légale son interdiction aux moins de douze ans – et une résistance légèrement plus encourageante du côté de de Ryan Coogler, un succès en France quoique pas à l’image du raz-de-marée américain, voire auprès d’une entrée très tardive dans le Top 10 du film d’animation en cinquième semaine, profitant autant d’un bon coefficient Paris / province que de l’anémie de la concurrence. Enfin, les deux seules nouveautés – françaises – occupent sans envergure les places inférieures du classement.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 7 et le mardi 13 mars 2018 :


1. La Ch’tite famille – distribué par Pathé – 2ème semaine / – 46 % – 1 323 471 entrées / 3 753 377 cumul – 32 % part de marché
2. Black Panther – distribué par Walt Disney Studios France – 4ème semaine / – 35 % – 404 674 entrées / 2 938 674 cumul – 10 % part de marché
3. La Forme de l’eau – distribué par 20th Century Fox France – 3ème semaine / + 4 % – 268 800 entrées / 862 002 cumul – 7 % part de marché
4. – distribué par 20th Century Fox France – 5ème semaine / – 44 % – 219 000 entrées / 2 630 001 cumul – 5 % part de marché
5. – distribué par Pathé – 6ème semaine / – 46 % – 174 504 entrées / 5 500 523 cumul – 4 % part de marché


6. – distribué par Gaumont – 4ème semaine / – 50 % – 150 244 entrées / 1 451 700 cumul – 4 % part de marché
7. – distribué par Orange Studio – Nouveauté – 138 575 entrées cumulées – 3 % part de marché
8. Cinquante nuances plus claires – distribué par Universal – 5ème semaine / – 52 % – 93 315 entrées / 2 689 271 cumul – 2 % part de marché
9. – distribué par Europacorp – Nouveauté – 87 548 entrées cumulées – 2 % part de marché
10. Le Voyage de Ricky – distribué par Paradis Films – 5ème semaine / NC – 85 616 entrées / 542 514 cumul – 2 % part de marché


Curieusement, l’effet Oscar dans les multiplexes américains est plus discret que sur le marché international. La Forme de l’eau double donc ses salles et augmente de 58 % ses revenus, le lauréat de l’Oscar du Meilleur Film étranger Une femme fantastique faisant même encore mieux en doublant son chiffre d’affaire. Mais tout cela se passe loin des sommets du box-office outre-Atlantique. Celui-ci est toujours dominé par Black Panther, titulaire de la meilleure moyenne par copie dans le Top 25, alors qu’il est à l’affiche depuis un mois. Grâce à cette stabilité tout à fait exceptionnelle, le super-héros black gravit tranquillement les échelons des recettes records, avec désormais le Top 5 non-ajusté en ligne de mire et – encore beaucoup plus impressionnant – une entrée prochaine dans le Top 50 des plus grands succès du cinéma américain après prise en compte de l’inflation. Le perdant de la semaine face à ce champion incontesté est la sortie suivante de Disney, le conte fantastique de Ava DuVernay, dont l’histoire bénéficie d’une certaine notoriété littéraire aux États-Unis, mais dont le succès à l’étranger reste déjà plus douteux. Enfin, la saison des prix a beau être derrière nous, cela n’empêche pas des sorties sur un nombre de salles très restreint, qui peuvent du coup générer de très jolies moyennes par copie, comme cette semaine La Mort de Staline de Armando Iannucci, qui rapporte près de 200 000 $ sur seulement quatre écrans.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 11 mars 2018 :


1. Black Panther – distribué par Buena Vista – 4ème semaine / – 38 % – 40 817 579 $ / 561 697 180 $ cumul
2. Un raccourci dans le temps – distribué par Buena Vista – Nouveauté – 33 123 609 $ cumulés
3. – distribué par Aviron – Nouveauté – 10 402 271 $ cumulés, sortie française le 18 avril
4. – distribué par 20th Century Fox – 2ème semaine / – 49 % – 8 502 263 $ / 31 471 006 $ cumul, sortie française le 4 avril
5. – distribué par Warner Bros. – 3ème semaine / – 24 % – 7 863 391 $ / 45 004 023 $ cumul, sortie française le 18 avril

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici