Le box-office de la semaine du 14 mars 2018

0
85

Il fait frais, il pleut, le passage à l’heure d’été n’aura une fois de plus servi qu’à dérégler notre horloge biologique ! Mais il est où le printemps, bordel ! Au cinéma, bien sûr, où la semaine 11, allant du 14 au 20 mars, aura profité à plein régime de l’opération promotionnelle « Le Printemps du cinéma », organisée de concert par la Fédération Nationale des Cinémas Français et le sponsor officiel BNP Paribas. Plus de trois millions de tickets à quatre euros ont donc été achetés pendant la durée de cette fête du cinéma qui ne dit pas son nom, soit l’un des meilleurs résultats depuis la création de ce rendez-vous promotionnel en 2000. Seule l’édition 2008, déjà portée par un blockbuster français réalisé par Dany Boon, avait fait (légèrement) mieux. Sans surprise, le box-office global fait un petit bond vers le haut, une embellie qui se serait transformée en débâcle, si uniquement les 1,7 millions d’entrées générées les quatre autres jours de cette semaine exceptionnelle auraient été comptabilisées ! Ce petit phénomène commercial français profite une fois de plus au cinéma national, avec une part de marché toujours aussi confortable de plus de la moitié des spectateurs dans les salles obscures en province et à Paris.

Le champion de la semaine est pour le moins inattendu, puisque l’on aurait pu aisément s’attendre à une deuxième répétition du règne de La Ch’tite famille de Dany Boon. Ça ne s’est finalement pas joué à grand-chose, un peu plus de 25 000 spectateurs à peine, mais c’est une autre comédie française qui s’impose désormais : avec le toujours aussi populaire Franck Dubosc, mais également réalisé par lui. La relève est donc assurée, puisque de Olivier Baroux figure sans doute une dernière fois au Top 10, en queue de liste mais tout de même au bout de presque deux mois d’exploitation et un cumul de plus de cinq millions et demi de spectateurs. En dehors des nouveautés, agréablement nombreuses, ce ne sont par ailleurs que des films millionnaires ou plus qui complètent le classement de tête, par exemple avec La Forme de l’eau de Guillermo Del Toro, le grand gagnant commercial de la dernière cérémonie des Oscars puisqu’il affiche une fois de plus la plus faible baisse de fréquentation, ou bien les troisièmes aventures de l’univers du Labyrinthe, que l’on ne retrouvera probablement pas non plus la semaine prochaine, mais qui termine sa course en France avec presque trois millions de spectateurs, un résultat des plus respectables. Enfin, parmi les nouveautés, ce sont principalement des films de genre qui s’imposent, pas forcément avec panache, mais cela fait toujours plaisir de voir un western faire une apparition – aussi brève soit-elle – dans le Top 10 français.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 14 et le mardi 20 mars 2018 :


1. Tout le monde debout – distribué par Gaumont – Nouveauté – 897 452 entrées cumulées – 19 % part de marché
2. La Ch’tite famille – distribué par Pathé – 3ème semaine / – 34 % – 871 260 entrées / 4 624 637 cumul – 18 % part de marché
3. – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 667 523 entrées cumulées – 14 % part de marché
4. – distribué par Walt Disney Studios France – 5ème semaine / – 22 % – 317 207 entrées / 3 255 881 cumul – 7 % part de marché
5. La Forme de l’eau – distribué par 20th Century Fox France – 4ème semaine / – 15 % – 227 670 entrées / 1 089 745 cumul – 5 % part de marché


6. – distribué par Walt Disney Studios France – Nouveauté – 198 760 entrées cumulées – 4 % part de marché
7. – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 167 355 entrées cumulées – 3 % part de marché
8. – distribué par 20th Century Fox France – 6ème semaine / – 37 % – 139 689 entrées / 2 773 088 cumul – 3 % part de marché
9. – distribué par Mars Films – Nouveauté – 135 274 entrées cumulées – 3 % part de marché
10. Les Tuche 3 – distribué par Pathé – 7ème semaine / – 43 % – 99 938 entrées / 5 600 461 cumul – 2 % part de marché


Puisque notre petite analyse du box-office paraît avec un léger retard, séjour cinq étoiles en festival oblige, celui du côté des États-Unis a d’ores et déjà accompli un cycle supplémentaire depuis l’annonce des résultats ci-dessous. Nul besoin de savoir prédire l’avenir du coup pour affirmer que Black Panther de Ryan Coogler n’aura été le roi des salles américaines « que » pendant cinq semaines. Un exploit néanmoins des plus impressionnants, puisque c’est Avatar de James Cameron qui l’avait accompli la dernière fois, en 2009 et après un démarrage en trombe pendant la période des fêtes de fin d’année. Tandis que les résultats du super-héros black en France sont plutôt similaires à ceux d’autres films récents du même genre, le film a su affoler les compteurs notamment sur certains territoires africains, où il est le plus grand succès de tous les temps. Une autre belle histoire du cinéma populaire américain est bien sûr le succès surprise de Jumanji Bienvenue dans la jungle de Jake Kasdan, qui franchit la barre des 400 millions de dollars, tout juste en dehors du Top 10. Enfin, les nouveautés ne pourraient guère être plus complémentaires, puisque l’on trouve d’un côté le film chrétien I can only imagine de Andrew et Jon Erwin, avec Dennis Quaid comme seul acteur reconnu, ce qui ne devrait point permettre à ce conte édifiant de sortir à l’étranger, et de l’autre la comédie romantique de Greg Berlanti, un film gay grand public qui a visiblement su séduire une partie du public éclairé des États-Unis …

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 18 mars 2018 :


1. Black Panther – distribué par Buena Vista – 5ème semaine / – 34 % – 26 650 690 $ / 605 027 218 $ cumul
2. Tomb Raider – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 23 633 317 $ cumulés
3. I can only imagine – distribué par Roadside Attractions – Nouveauté – 17 104 797 $ cumulés, sans date de sortie en France
4. Un raccourci dans le temps – distribué par Buena Vista – 2ème semaine / – 50 % – 16 256 879 $ / 60 751 533 $ cumul
5. Love Simon – distribué par 20th Century Fox – Nouveauté – 11 756 244 $ cumulés, sortie française le 27 juin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici