La Vérité si je mens 3

2
200
La Vérité si je mens 3

La vérité si je mens 3

France : 2008
Titre original : La Vérité si je mens 3
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Distribution : Mars Distribution
Durée :
Genre : Comédie
Date de sortie : 1er février 2012

Globale : [rating:3.5][five-star-rating]

Thomas Gilou embarque la joyeuse bande de comédiens de La Vérité Si Je Mens 1 et 2 dans un nouvel épisode, avec la promesse de ne pas se contenter d’une simple suite, mais bien d’un film à part entière, plus tordant que les deux premiers réunis. Alors, le réalisateur français a-t-il tenu parole ?

Synopsis : Eddie, Dov, Yvan et les autres… Nos chaleureux amis ont migré du Sentier moribond à la banlieue florissante d’Aubervilliers. Là même où les vieux entrepreneurs juifs ont laissé le terrain à de jeunes grossistes chinois courageux et dynamiques… La petite bande est toujours aussi soudée, solidaire que lors des épisodes précédents, et la vie suit son cours, au gré des petits évènements familiaux et des affaires.

Dov semble toujours frivole, Eddie entreprenant, Yvan transi, Karine désinvolte, Sandra résolue, Chochana naïve, Serge irresponsable et mythomane. Quant à Patrick, il est amoureux et l’heureuse élue est loin d’être facile d’accès.

Tout irait pour le mieux jusqu’à ce qu’un vent mauvais apporte son lot d’adversité compromettant sérieusement la cohésion du groupe. Succomberont-ils sous l’orage à la zizanie, ou bien, une fois de plus, à force d’entraide, de ruses et d’habileté, triompheront-ils de la crise avec panache ?

La Vérité si je mens 3

La Vérité ? Ils nous avaient manqué !

Plus de 10 ans après la sortie du 2ème volet de ce qui est maintenant une trilogie, Thomas Gilou, qui a visiblement peiné à rassembler toute l’équipe pour travailler sur le troisième épisode, a finalement réussi à nous sortir une suite très attendue et, selon les dires du réalisateur et d’une grande partie des acteurs, complètement indépendante des deux premiers films.

Le scénario, même s’il s’appuie sur les bases de La Vérité Si Je Mens 1 et 2, est complètement propre à cet opus, s’écartant de toute notion de continuité. Une idée intelligente qui revigore la série et évite habilement de reposer sur les lauriers des deux premiers épisodes. L’action en elle-même commence à la livraison d’une caisse de fausses montres. S’ensuit une petite visite des Douanes, comme par hasard. Le reste est digne d’un thriller peu sérieux à l’humour efficace, qui nous traînera joyeusement de Paris à Shanghaï pour éviter le dépôt de bilan au petit groupe d’amis.

Pleine de rebondissements, l’histoire est bien ficelée et respire grâce à une petite amourette par ici et des histoires de famille par là. Malgré – ou grâce – à l’humour, Thomas Gilou parvient a maintenir l’attention du spectateur du début à la fin, on ressent une véritable cohésion de groupe entre les acteurs comme s’il s’agissait de vieux copains et il paraît évident qu’ils ont pris beaucoup de plaisir à tourner le film. Un bon moment de cinéma !

Derrière la caméra, Thomas Gilou, réalisateur des deux premiers épisodes, a eu largement le temps de penser à son film et de corriger les raisons de la petite déception que certains exprimaient par rapport au deuxième épisode de cette trilogie. La réalisation est efficace, le film est rythmé et comporte peu de moment de flottement. Le contraste France / Chine est une idée surprenante, rafraichissante et qui insuffle un nouveau souffle à la série.

La Vérité si je mens 3

Côté casting rien de bien surprenant, en dehors de l’apparition de Michel Cymes en médecin, qui est une vanne à lui tout seul tant on ne s’attend pas à le voir au cinéma ! Malgré un petit coup de vieux, – 10 ans, ce n’est pas rien ! – José Garcia n’a pas perdu sa fougue, Richard Anconina sa présence, Bruno Solo et Vincent Elbaz leurs attachantes chamailleries et surtout Gilbert Melki son remarquable charisme. Tous nous régalent d’un bout à l’autre du film, sont drôles, crédibles, et forment un sacré casting quatre étoiles qui nous change un peu des éternelles têtes d’affiche où ne figurent qu’un nom ou deux. C’est un plaisir de les voir jouer tous ensemble, on sent leur complicité et c’est agréable de voir une performance collective de ce calibre. La Vérité Si Je Mens 3 !, c’est une histoire de famille !

 Franck, 19 ans.
« Très bon film, histoire habituelle pour Patrick, Yvan, Eddie, Serge & Dov, toujours pleine de rebondissements avec une fin mignonne et des passes en Chine agréables. Deux ou trois surprises au niveau de certains acteurs présents et qui apporte une touche de rire supplémentaire. Gilou nous offrent encore de merveilleuses vannes, on va parfois jusqu’au fou rire. C’est le meilleur des trois, la salle avait l’air d’accord avec moi (ndlr, les fous rires collectifs ne se comptent pas que sur les doigts d’une main), j’y retournerai dès sa sortie ! »

Résumé

Une comédie très agréable, qui ne se prend pas au sérieux et surprend par son originalité et sa fraîcheur. « La vie d’ma mère », La Vérité Si Je Mens ! 3 est tordant et est de loin le meilleur de la série, vous ressortirez de bonne humeur et « avec une banane comme ça ! ». « La Vérité, tu regretteras pas ! »

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=3J0iSdJrzaQ[/youtube]

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici