News — 03 juin 2016
La suite de Sicario réalisée par Stefano Sollima

sicario 2 Stefano Sollima

Film très remarqué lors de sa présentation en compétition officielle au en 2015, de Denis Villeneuve (test bluray) a fait très vite l’objet de rumeurs sur une suite. Le projet semble désormais très avancé avec l’annonce par Deadline du nom du réalisateur de , le titre de ce deuxième volet et ce ne sera pas le canadien, occupé lui-même par une autre suite, celle de Blade Runner de Ridley Scott. L’italien (le fils de Sergio), remarqué avec ses films noirs . (acronyme de All Cops are bastards) et ainsi que pour les séries télévisées Romanzo Criminale et Gomorra, est ainsi en négociations avancées pour diriger et qui reprendront leurs rôles, pour le premier de Alejandro Gillick, sombre négociateur aux objectifs très personnels, et le deuxième celui de Matt Graver, agent de la CIA complaisant avec la vendetta du «sicario» ou en français tueur à gages.

Josh Brolin et Benicio Del Toro

Josh Brolin et Benicio Del Toro

En espérant que ce nouvel opus, toujours écrit par qui a depuis signé le scénario d’un autre film noir plutôt efficace à défaut d’être complètement original, (Hell or High Water) de , respecte la part d’ombre de ces deux justiciers bien troubles, prêts à tout pour parvenir à leur but sous couvert d’intentions plus ou moins nobles ou, comme l’écrivait plus directement Mickael dans le test bluray, ces « véritables salopards pourtant placés du bon côté de la loi». Guère épargnés moralement dans le film d’origine, il serait dommage qu’ils deviennent des héros admirables, on ne sait jamais avec les suites…

Le scénario les suivra sur la piste de trafiquants de drogue et d’immigrants illégaux qui utilisent les tunnels qui relient les Etats-Unis au Mexique et inversement. Le personnage d’officier candide manipulé par ces deux hommes (incarné par ) n’apparaîtra pas dans cette suite toujours produite par Lionsgate et Black Label Media.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles