La Roche-sur-Yon 2018 : palmarès & bilan

0
188

La 9ème édition du Festival International du Film de La Roche-sur-Yon s’est terminée dimanche dernier, le 21 octobre, avec l’annonce du palmarès des trois jurys et du prix du public.

Grand prix du jury international Ciné +

What you gonna do when the world’s on fire de Roberto Minervini, sortie française le 5 décembre

(l’œuvre primée fera l’objet d’une acquisition par la chaîne Ciné + pour un minimum de 15 000 € auprès du distributeur français)

Prix spécial du jury international (ex æquo)

La Favorite de Yorgos Lanthimos, sortie française le 6 février 2019 & Profile de Timur Bekmambetov


Prix du jury Nouvelles vagues Acuitis

D’un château l’autre de Emmanuel Marre

(le réalisateur lauréat recevra 3 000 € dotés par Acuitis)

Mentions spéciales du jury Nouvelles vagues

Ne coupez pas de Shinichiro Ueda & Le Discours d’acceptation glorieux de Nicolas Chauvin de Benjamin Crotty


Prix Trajectoires BNP Paribas du jury lycéen

Les Drapeaux de papier de Nathan Ambrosioni

Prix du public

Les Drapeaux de papier de Nathan Ambrosioni


Ne pas prendre pour acquis le traitement de faveur, ne pas prendre pour acquis le traitement de faveur, … ! C’était un peu mon mantra pendant mon séjour la semaine dernière au Festival de La Roche-sur-Yon. Pour la troisième année de suite, je m’étais rendu en Vendée pour y goûter aux plaisirs cinématographiques d’une sélection une fois de plus riche et variée, concoctée par l’équipe qui est désormais de même en charge du sort de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Et une fois de plus, c’étaient quatre jours intenses, rythmés par un nombre constant de projections et la rédaction dans la foulée des critiques des films vus dans les trois cinémas du festival, par les repas toujours aussi succulents préparés au restaurant officiel des invités et par des rencontres fortuites, mais intéressantes, avec de vieilles connaissances et quelques nouvelles, l’un des points forts du FIF-85 étant l’accessibilité de l’équipe dirigeante, à tel point que j’ai pu bénéficier des recommandations du conseiller de programmation en personne lors du retrait de mes places ! Bref, en dépit de l’effet de nouveauté qui s’estompe forcément au fur et à mesure qu’on prend ses habitudes, ce fut une fois de plus un plaisir d’assister à l’essor progressif de ce festival en régions incontournable !


Voici la liste par ordre alphabétique des films que j’ai pu voir sur place :

Animal de Armando Bo (Compétition Internationale) (critique)

Museo de Alonso Ruizpalacios (Compétition Internationale) (critique)

Silvio et les autres de Paolo Sorrentino (Séances spéciales) (critique)

Sur le chemin de la rédemption de Paul Schrader (Séances spéciales) (critique)

Time trial de Finlay Pretsell (Compétition Nouvelles vagues) (critique)

Les Trois sœurs de Valeria Bruni Tedeschi (Focus Valeria Bruni Tedeschi) (critique)

Virus tropical de Santiago Caicedo (Compétition Nouvelles vagues) (critique)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici