Critique : Kirikou et les hommes et les femmes

0
3214

Kirikou et les hommes et les femmes

France : 2012
Titre original : –
Réalisation : Michel Ocelot
Scénario : Michel Ocelot, Bénédicte Galup, Cendrine Maubourguet, Susie Morgenstern
Acteurs (VF) : Romann Berrux, Awa Sene Sarr, Sabine Pakora
Distribution : StudioCanal
Durée : 1h28
Genre : Animation
Date de sortie cinéma : 3 octobre 2012

3/5

Après le succès de Kirikou et la sorcière, puis de Kirikou et les bêtes sauvages, Michel Ocelot a fini par céder aux demandes du public qui souhaitait revoir leur mini-homme (nu) préféré. Était-ce pour autant une bonne idée ?

Le grand-père nous accueille dans sa grotte bleue, pour de nouvelles confidences. Il restait encore de beaux souvenirs de l’enfance de Kirikou à évoquer : les moments où il a aidé les hommes et les femmes de son village et d’ailleurs…Il nous raconte alors comment Kirikou, grâce à sa bravoure et son intelligence, est venu au secours de la femme forte, dont le toit de la case avait été détruit par Karaba. Il nous apprend par quelle astuce le petit héros a retrouvé le vieux grincheux, qui s’était égaré dans la savane, puis comment une griotte menacée par la sorcière a finalement pu transmettre son savoir aux habitants du village. On découvre aussi le secret d’un mystérieux monstre bleu, et enfin, grâce à une flûte liée à la famille de notre héros petit et vaillant, le pouvoir magique de la musique.

Une animation toujours aussi soignée

Un film de Kirikou, c’est la quasi certitude de passer un bon moment, rythmé par des couleurs chaudes et de la musique entraînante. Aucun doute alors, surtout grâce à notre sublime météo nationale, que ce nouvel épisode va réchauffer les cœurs. Et c’est chose faite. Très fidèle à l’univers de base que l’on connaît, malgré un passage à la 3D, ce nouveau Kirikou est tout aussi coloré et jovial que les autres. Même le fameux chant « Kirikou est petit… » est bien là, petits et grands sont donc ravis.

D’ailleurs, il y aurait presque « trop » de couleurs dans ce film là, au point de vous donner un peu mal aux yeux et au crâne en sortant. L’écran étant constamment rempli de jaune très puissant, surtout en 3D (pour autant très réussie semble-t-il), vous finissez inévitablement par détourner le regard quelques instants pour vous reposer la rétine. Le soucis c’est qu’en plus de détourner les yeux, les grands enfants risquent aussi de piquer du nez…

Un gros manque de rythme

En effet, plutôt que d’avoir une seule et même histoire pour tenir les 1h30 de film, ce Kirikou nous conte 5 petites aventures différentes issues de l’enfance de Kirikou. Le vieille homme de la grotte ouvre et ferme le film, et intervient entre chaque histoire pour nous amener la suite du programme. Le problème c’est que les histoires n’ont aucun lien entre elles, et que comme souvent dans ces cas là, elles sont aussi très inégales.

Chacun préférera un conte différent à l’issu film, et on y retrouve tous les personnages que l’on connaît bien : le vieillard, Karaba la sorcière, la femme forte…Certains enfants frémiront même peut-être devant une ou deux scènes un peu dures avec une panthère par exemple. Mais en réalité, ce qui est fait pour empêcher que les enfants se déconcentrent trop vite, fini par ennuyer les parents. Les histoires étant en majorité bien faibles, tirées en longueur et répétitives. Le tout fini par lasser et la musique seule nous réveille. Quoi qu’il en soit, Kirikou est toujours un excellent film d’animation offrant une nouvelle morale aux plus jeunes, bien loin des Disney, et les faisant voyager à travers le monde et les émotions avec une facilité folle. Il ne faudrait donc pas se priver de voir ce qui doit être être le dernier épisode de la vie de Kirikou sur grand écran.

Résumé

En bref : Toujours aussi soigné au niveau des couleurs et de l’animation, ce nouvel épisode de la vie de Kirikou pâti de sa narration saccadée en 5 petits contes sans liens entre eux qui finissent par lasser les plus grands. Les petits eux, aiment toujours autant la musique et les couleurs chaudes que dégage ce dessin animé unique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici