Hommage à Marilyn Burns (1950-2014)

0
1394

L’interprète de Sally Hardesty, la seule survivante des assauts de Leatherface dans Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper, est décédée ce mardi 5 août à l’âge de 65 ans. Sa course finale, poursuivie par le monstre au masque de cuir, est l’une des scènes les plus marquantes du cinéma d’horreur et son personnage en est l’une des figures cultes, avec son regard marqué par la peur et ses hurlements glaçants à répétition. Elle eut la chance de marquer son époque dans ce film qui bouleversa les codes du cinéma de genre.

marilyn burns 01

Elle est brièvement apparue dans deux remakes/suites/reboots. Dans Massacre à la tronçonneuse : nouvelle génération de Kim Henkel (coscénariste du premier film) en 1994, elle est allongée dans un brancard et poussée par Paul Partain dans un clin d’oeil ironique : il était son frère, le pauvre Franklin, piégé dans son embonpoint et son fauteuil roulant et ne cessant de se plaindre. Dans Massacre à la tronçonneuse 3D de John Luessenhop, elle est la grand-mère de l’héroïne.

Dans Massacre à la tronçonneuse 3D
Massacre à la tronçonneuse 3D

Auparavant, Marilyn Burns, qui a grandi au Texas, était apparue brièvement dans Brewster McCloud de Robert Altman et devait tourner dans Lovin’ Molly sous la direction de Sidney Lumet aux côtés de Blythe Danner et Beau Bridges. Il fut contraint de la remplacer par Susan Sarandon alors à ses débuts et devra se contenter d’être la doublure des deux actrices ! Elle recroise cette dernière sur La Kermesse des aigles (The Great Waldo Pepper) de George Roy Hill tourné là encore au Texas où elle apparaît brièvement. Elle participe à la sélection des figurants.

Helter Skelter
Helter Skelter

Après le tournage de Massacre, elle rejoint la distribution de la mini-série Helter Skelter où elle est Linda Kasabian qui témoignera contre un allègement de peine contre le leader de la secte dont elle faisait partie : Charles Manson joué par Steve Railsback qui sera d’ailleurs plus tard l’interprète principal de Lifeforce de Tobe Hooper. Il la dirige à nouveau en 1977 dans Le Crocodile de la Mort où elle est la femme de William Finley, ex compositeur malchanceux du Phantom of Paradise de Brian de Palma.

Le Crocodile de la mort
Le Crocodile de la mort

 

Etrangement, sa carrière ralentira très vite et n’apparaîtra dans les années 80 que dans deux films. Kiss Daddy Goodbye est un absurde film d’horreur de Patrick Regan où elle est une assistante sociale qui rend visite à des enfants qui se retrouvent seuls après le meurtre de leur père par des motards et veulent le venger avec leurs pouvoirs télépathiques. Dans Future-Kill de Ronald W. Moore, elle essaie de se venger de son petit ami tué par Edwin Neal qui fut l’autostoppeur inquiétant de Massacre à la tronçonneuse. Ils se recroiseront à nouveau presque trente ans plus tard sur Butcher Boys de Duane Graves et Justin Meeks et écrit là encore par Kim Henkel. D’autres acteurs du film de Tobe Hooper y apparaissent : John Dugan (le grand-père), Teri McMinn (Pam, l’autre fille), Perry Lorenz et Ed Guinn (les chauffeurs des véhicules à la fin) et Levie Isaacks, une voix à la radio dans les deux films. Elle a récemment achevé sa carrière en apparaissant dans deux productions d’horreur encore inédits, Sacrament de Shawn Ewert et In a Madman’s World de son neveu Josh Vargas.

In a Madman's World
In a Madman’s World

Mais ce qui lui permettra donc de rester, à son humble niveau certes, dans l’Histoire du cinéma, c’est bien le rôle de cette jeune femme partie avec son frère et ses amis dans ce voyage mortel sanglant qui a accompagné sa vie d’adulte, allant d’une convention à une autre et lui permettant de conquérir des milliers de fans. Ces multiples réunion lui ont permis de rester proche des autres comédiens du film dont Ed Neal et Gunnar Hansen alias Leatherface.

MARILYN BURNS 02

Dans l’entretien qu’elle accorda au site Terror Trap en janvier 2004 pour les trente ans du film, elle évoque notamment les conditions de tournage, avec la chaleur étouffante, l’odeur pestilentielle de cadavres d’animaux (chats et chiens) placés dans les décors ou le faux sang gluant dans ses cheveux. Lorsqu’elle boîte dans la scène finale, ce n’est pas une indication de jeu du réalisateur mais le résultat de sa mauvaise réception après le saut à travers la fenêtre pour échapper à ses tourmenteurs qu’elle tourna elle-même alors qu’elle avait été doublée pour la première séquence. Son rire hystérique dans le van vient de sa fatigue d’autant plus grande après l’intensité du tournage qu’elle dut refaire la scène alors qu’elle croyait en avoir fini pour de bon, même si elle garde un bon souvenir de cette expérience.

MARILYN BURNS 03

La version numérique restaurée de Massacre à la tronçonneuse a été présentée lors du dernier Festival de Cannes dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs pour célébrer son quarantième anniversaire en présence de son réalisateur Tobe Hooper qui sera le président du jury de la septième édition du FEFFS, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg qui aura lieu du 12 au 21 Septembre prochain. Une rétrospective de ses films sera présentée avec une pensée pour l’une des meilleures actrices qu’il aura dirigée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici