Piégée

0
178

PiégéePiégée

Etats-Unis : 2011
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : Lem Dobbs
Acteurs : , Channing Tatum,
Distribution : UGC Distribution
Durée : 2h31
Genre : Action, Thriller
Date de sortie : 11 juillet 2012

Globale : [rating:3.5][five-star-rating]

De l’action, des trahisons, un gros puzzle scénaristique et une mini-influence Paul Greengrass font du nouveau film de l’auteur de la trilogie Danny Ocean une petite surprise à déguster pour cet été.

Synopsis : Mallory Kane est un super-soldat agissant pour des opérations ultra secrète. Elle est un jour trahie par un membre de son équipe. Elle décide donc de découvrir qui est ce félon qui lui a mis sur le dos l’échec d’une opération…

Piégée de Steven Soderbergh, photo du film

L’inépuisable Steven Soderbergh est de retour en 2012 pour un 23e long-métrage qui change, lui aussi, radicalement de thème. Après les comédies satyriques, biopics et autres expérimentations filmiques, il nous livre ici un thriller dynamique où une intrépide espionne va tout faire pour non seulement échapper à ses poursuivants très hauts placés mais aussi tenter de découvrir et mettre à jour la vérité sur des agissements peu légaux. Oubliez donc l’inquiétant Contagion (sorti il y a peu) et détendez-vous pour un film d’action à la Jason Bourne plus malin qu’il n’y parait.

Sexe, mensonges et… coups de tatanes !

Raconté sous forme de nombreux flashbacks dévoilés dans un certain désordre, Piégée parvient à capturer et à maintenir l’attention du spectateur grâce à une réalisation envolée, un casting de choc et un scénario haletant nous ramenant à l’âge d’or des thrillers d’espionnage un brin parano comme on en voyait des tas dans les années 70. Musique mi-funk mi-inquiétante, plans à la fois calmes et froids et énergiques lors des courses-poursuites et scènes d’action, interprétation crédible et dialogues acérés : Soderbergh is in da place. On reconnait en effet immédiatement sa touche et sa manière de mettre en scène des situations très réalistes, notamment lors de combats rapprochés très violents où l’on sent concrètement les coups portés avec une sauvagerie intense.

Incarné par l’actrice-mannequin-kickboxeuse Gina Carano (), le rôle principal devient très vite attachant, la jeune femme arrivant sans peine à rester crédible aussi bien dans son élément naturel (la baston) que dans des scènes plus sobres, esquissant des sourires apaisants et des postures plus féminines malgré son imposante carrure de boxeuse. À ses côtés (ou plutôt face à elle), une pléiade de stars à la fois oubliées (comme Antonio Banderas, Michael Douglas et Bill Paxton, plus vraiment dans le coup à Hollywood), classiques mais bienvenues (Ewan McGregor, Mathieu Kassovitz) et nouvellement bankable comme le toujours aussi monstrueux Michael Fassbender et le nouveau chouchou du réalisateur Channing Tatum, décidément très en vogue cette année.

Un casting de choc pour un thriller peu prétentieux

Tout ce petit monde, aux rôles plus ou moins importants, apporte une valeur sûre au long-métrage, lui-même réalisé d’une main de maître par un Soderbergh de plus en plus surprenant, parfaitement à l’aise dans tous les styles de mis en scène. Caméra posée, à l’épaule, aérienne ou rapprochée : rien ne lui fait peur et le réalisateur américain nous assène de séquences cadrées à la perfection. Les nombreux décors naturels d’Europe et d’Amérique nous dépaysent constamment, allant des sobres rues glaçantes de Barcelone aux terres enneigées du sud de l’État de New-York en passant par les plages du Mexique et les toits sales de Dublin, faisant de Piégée un thriller en apparence classique mais bel et bien dénué d’amateurisme.

Résumé

Soderbergh revient à (l’un de) ses premiers amours en signant ce thriller d’action froid et trépidant dans lequel il met en scène une action-woman en devenir autour d’un script certes classique mais néanmoins efficace. En attendant Magic Mike…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=2En7OrG6_RI[/youtube]