Festival de Dinard 2015 : le palmarès

0
262

couple in a hole 01

Le grand vainqueur de l’édition 2015 du Festival du Film Britannique de Dinard est le film anglais (forcément) Couple in a hole de Tom Geens qui a obtenu trois prix dont deux remis par le jury présidé par Jean Rochefort, le Hitchcock d’Or (Grand Prix du Jury) et le Hitchcock du meilleur scénario ainsi que le Prix du public, remis par Tom Hollander à qui le festival rend hommage avec notamment une master class ce dimanche 4 octobre après la projection de In the loop à 10h.

Le jury a également honoré le film délicat récit de «coming of age» Departure d’Andrew Steggall avec une mention pour le film mais aussi pour ses trois acteurs Juliet Stevenson et les jeunes Alex Lawther et Phenix Brossard particulièrement touchants, chacun à sa manière, le premier plus doux, le deuxième plus rugueux. Les deux films ont en commun le fait d’avoir été tourné en France. Ce dernier est proche de la perfection, mais s’égare hélas dans son dernier quart d’heure avec un aveu inutile et l’éternelle séquence de la plongée dans l’eau comme symbole d’une (re) naissance. Couple in a hole est également très prometteur même s’il ne tient hélas pas toutes ses promesses.
Jean Rochefort était entouré de Emma De Caunes, Natalie Dormer qui a fait une belle déclaration d’amour à son président («ma femme est là» rappelait-il….), Mélanie Doutey, Bertrand Faivre, Amara Karan, Alexandra Lamy, Bernard Le Coq, Helena Mackenzie, Pierre Salvadori et Noah Taylor mais plus de Virginie Efira qui n’a finalement fait qu’un passage éclair.

Le Hitchcock du meilleur court-métrage est remis, après vote du public, à After the end de Sam Southward. Le prix « Coup de cœur » de l’association La Règle du Jeu, association de cinémas de Bretagne, à 45 ans de Andrew Haigh, choisi parmi les huit films de la sélection, en compétition ou non, ayant déjà un distributeur en France et sera ainsi distribué soutenu par 40 salles du Grand Ouest. L’acteur Tom Courtenay, merveilleux partenaire de Charlotte Rampling, s’est réjoui de ce prix remis à un long-métrage présenté hors-compétition : «Nous ne pensions pas être éligibles pour un prix, ce qui est encore plus agréable».

Enfin, un Hitchcock d’Honneur à été attribué à l’écrivain et scénariste Hanif Kureishi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici