Test DVD : Goodnight mommy

0
807

Goodnight mommy


Autriche : 2014
Titre original : Ich seh, Ich seh
Réalisateur : Veronika Franz, Severin Fiala
Scénario : Veronika Franz, Severin Fiala
Acteurs : Susanne Wuest, Elias Schwarz, Lukas Schwarz
Éditeur : KMBO
Durée : 1h36
Genre : Fantastique, Horreur
Date de sortie cinéma : 13 mai 2015
Date de sortie DVD : 6 octobre 2015

 

 

En plein été, dans une maison de campagne perdue au milieu des champs de maïs et des bois, des jumeaux attendent le retour de leur mère. Lorsqu’elle revient à la maison, le visage entièrement bandé suite à une opération de chirurgie esthétique, les deux enfants mettent en doute son identité…

 

Le film

[4/5]

Que l’on y parle de gémellité, de la perte d’un enfant ou d’un parent proche, qu’il s’agisse d’arbre généalogique ou des péchés du père, qu’on y évoque l’enfance ou la fin de l’innocence, la famille est souvent au cœur du cinéma fantastique européen. Goodnight mommy, qui a été étonnamment choisi par l’Autriche pour la représenter aux Oscars 2016 (… verdict en janvier !), ne fait pas exception à la règle. Suivant la déroute d’un couple de jumeaux face à une mère qu’ils soupçonnent d’être une usurpatrice, le film de Veronika Franz et Severin Fiala aborde de front le microcosme familial pour mieux le dynamiter.

Filmé avec classe et élégance, photographié avec soin, Goodnight mommy est une preuve flagrante du talent de formalistes de Franz et Fiala ; l’ambiance de leur film est forte, étouffante, le cadre est précis, millimétré, le rythme solidement orchestré et les compositions de plans dénotent réellement d’un « œil », d’un talent de mise en scène vraiment indéniable. Sans « spoiler » les spectateurs n’ayant pas encore vu le film, il y a naturellement du Michael Haneke chez les deux cinéastes en herbe, qui nous livrent un film qui rappelle, dans sa froideur et l’impact de son dernier tiers, le mémorable Funny games. Un dernier tiers éprouvant, qui pourra également faire penser à Audition de Miike. Et les lecteurs ayant vu les deux films de commencer à imaginer à quel point la force et le choc de ce final sur le spectateur pourra compenser les faiblesses d’écriture du film, qui nous propose un twist tellement éventé que quiconque a vu plus de deux films d’horreur ces quinze dernières années aura probablement deviné le pot aux roses dés le premier quart d’heure.

Mais l’essentiel n’est pas tellement là où le film nous emmène, mais plutôt comment il nous y emmène… Et force est d’avouer que Goodnight mommy parvient à s’imposer comme un excellent représentant d’un cinéma fantastique européen original et en pleine forme – un avis que partage notre chroniqueur Julien Mathon, qui avait découvert le film à Gerardmer en début d’année.

Le DVD

[4,5/5]

Le DVD édité par KMBO est en tous points magnifique. Définition, couleurs, tout est géré à la perfection, en tenant compte avec intelligence des limites sur support en définition standard. Les contrastes sont solides, le film est proposé au format Scope 2.35 respecté, en deux mots comme en cent, c’est parfait. Côté son, le film est proposé en VO allemande mais également en version française, à la fois en Dolby Digital 5.1 ou en 2.0. Si l’on n’est pas dans une optique de démonstration acoustique, les mixages sont bien spatialisés, dynamiques tout en restant parfaitement clairs. Du beau travail, respectant à la lettre le travail des deux réalisateurs, et le superbe boulot de Martin Gschlacht (à vos souhaits !), le directeur photo du film.

Du côté des suppléments, outre la traditionnelle bande-annonce, l’éditeur nous propose une petite galerie de photos, et une galerie d’affiches françaises abandonnées, dont certaines s’avèrent proprement hideuses. Enfin, un court entretien avec Veronika Franz et Severin Fiala, enregistré à Gerardmer en début d’année, nous permettra de mettre le doigt sur la note d’intention des deux cinéastes, ainsi que sur, entre autres, leur peur commune du noir et la très hypothétique possibilité d’une suite.

DVD en vente dans le KMBO Store

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici