Festivals — 30 novembre 2015
Festival : 28èmes Rencontres Cinématographiques de Cannes

RCC 2015

Chaque année, au mois de mai, Cannes devient pendant 15 jours la capitale mondiale du cinéma. Qu’en est-il le reste de l’année ? Eh bien, en plus des 3 cinémas de la ville qui offrent 16 salles et 2363 fauteuils, l’association Cannes Cinéma organise toute l’année une saison cinématographique dont le point d’orgue se situe en décembre avec les Rencontres Cinématographiques de Cannes, l’autre Festival de Cannes ! Cette année, les 28èmes Rencontres vont se dérouler du 7 au 13 décembre, sur le thème des frontières, qu’elles soient géographiques, sociologiques ou mentales, et, comme chaque année, elles s’annoncent prometteuses.

Je vous souhaite d'être follement aimée

Les sections

Les Rencontres Cinématographiques de Cannes sont, dans le temps, le dernier volet des Rencontres de Cannes, un événement à la fois littéraire, politique, philosophique et cinématographique qui, cette année, un mois durant, aura exploré sous toutes ses coutures le thème des frontières. Parmi les différentes sections de ces Rencontres Cinématographiques, les plus importantes sont le Panorama des Festivals et la sélection thématique. Le Panorama des Festivals est une compétition de 8 films, tous en avant-première nationale et tous déjà primés dans un ou plusieurs festivals. A l’issue de la semaine, trois prix seront décernés : le Grand Prix des RCC, le Prix François Chalais du scénario et le Prix du Public. Seront donc en compétition cette année : A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid, A Second Chance de , Ce sentiment de l’été de , , une enfance cubaine de , de Pablo Trapero (Lion d’argent de la meilleure mise en scène lors de la dernière Mostra de Venise), de Farid Bentoumi, de Jake Gavin et La Passion d’Augustine de . Quant à la sélection thématique, elle est partagée en deux volets : à chaque fois sur le thème des frontières, une sélection de films sortis en 2015, à voir ou à revoir, et une sélection de films du patrimoine. Toutefois, les RCC ne sont pas que cela et d’autres événements viennent enrichir cette intense semaine : avant-premières, ciné-concert, séances « clin d’œil », masterclass, ateliers pour les lycéens et les collégiens, …

Pour avoir connaissance du programme complet, le mieux est de se diriger vers ce site.

à peine j'ouvre les yeux 3

Les invités

Comme d’habitude les RCC vont réunir de nombreux invités. Cette année, on aura donc l’occasion de rencontrer Farid Bentoumi (réalisateur), Michael Bond (auteur et réalisateur), Leyla Bouzid (réalisatrice), Dominique Cabrera (réalisatrice), Fabrice de Costil (scénariste), (réalisateur et acteur), Nicolas Henri (réalisateur), Mikhaël Hers (réalisateur), Orlanda Laforêt (écrivaine, réalisatrice et scénariste), (écrivaine, réalisatrice, scénariste et costumière), Adélaïde Leroux (actrice), Albert Mathieu (écrivain et co-fondateur de Canal +) et Frédéric Pelle (réalisateur) qui viendront présenter des films ou animer des séances et, pour la plupart, animer des master class.

chala, une enfance cubaine 2

Les soirées de présentation, d’ouverture et de cloture

Le lundi 7 décembre, la soirée d’ouverture se déroulera à partir de 19 h au Théâtre Croisette avec la projection, en avant-première, de Je vous souhaite d’être follement aimée, le nouveau film de Ounie Lecomte, en présence de la réalisatrice. Le samedi 12 décembre, à 19 h, toujours au Théâtre Croisette, se déroulera la soirée de clôture avec la projection, toujours en avant-première, de , le nouveau film de Pascal Elbé en présence du réalisateur.

La soirée de présentation des RCC aura lieu le jeudi 3 décembre à 18 h 30 à l’Espace Miramar et permettra de voir en avant-première La vie très privée de Monsieur Sim de avec Jean-Pierre Baccri. Notons enfin que les 8 films du Panorama des Festivals sont l’objet d’une reprise le dimanche 15 décembre : 4 films  à l’Espace Miramar, 4 films au théâtre de La Licorne.

el clan 2

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles