Epic, la bataille du royaume secret

0
509

épic affiche, la bataille du royaume secret

USA : 2013
Titre original : Epic
Réalisateur :
Scénario : Daniel Shere
Acteurs : , ,
Distribution : 20th Century Fox
Durée : 1h42
Genre : animation, action
Date de sortie : 22 mai 2013

Globale : [rating:3/5][five-star-rating]

Les studios nous reviennent avec un nouveau film d’animation après le gros succès du dernier volet de l’. Avec une affiche ultra colorée et une histoire proche d’Arthur et les minimoys, le marketing nous vend ici un film « Epic ». Verdict?

Synopsis : L’histoire d’une guerre insoupçonnable qui fait rage autour de nous. Lorsqu’une adolescente se retrouve plongée par magie dans cet univers caché, elle doit s’allier à un groupe improbable de personnages singuliers et pleins d’humour afin de sauver leur monde… et le nôtre.

21006653_20130516224741915.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Un film épique

Si le film vous fait un peu trop penser à Arthur et les minimoys pour son histoire de rapetissement, sachez qu’Epic s’inspire avant tout d’un livre écrit par William Joyce. Pas de problème de plagiat donc, juste des références. Et Epic en est bourré, il faut bien le dire. Impossible pour les fans des studios de ne pas reconnaitre des liens vers nos dessins animés préférés, notamment et .

En effet, la limace et l’escargot, les deux personnages les plus drôles du film, font énormément penser à Peine et Panique, les deux souffre-douleurs d’ Hadès dans Hercules. D’autant plus que la version française à poussé la référence jusqu’au point de faire doubler la voix du grand méchant par celui qui a fait Hadès… Les fans apprécieront donc ce genre de clin d’oeil.

Pour les autres, ils n’auront pas le temps de s’ennuyer. De la première à la dernière scène du film, Epic enchaine les scènes de bataille impressionnantes dans un monde imaginaire ultra coloré et inventif. Aucun doute, vous regarderez la forêt et les insectes d’une autre façon après cela. Des oiseaux en guise de chevaux de guerre, des nénuphars comme navires, des fleurs comme reines de beauté…Epic transporte le public dans l’autre monde sans difficulté. La 3D pleine de profondeur aide à se plonger dans le film, un peu trop peut-être pour les plus petits qui vivent l’action d’un peu trop près. Car de nombreuses scènes de batailles demeurent assez sombres et brutales, voilà pourquoi Epic n’est pas seulement qu’un film pour enfants

epic

Des problèmes de rythme

Pour autant, si les enfants passent un excellent moments, les adultes peuvent eux trouver le film un peu bancal. En effet, en dehors des scènes d’actions, le scénario et la morale du film sont bien pauvres, et le tout parait un peu expédié. Pas vraiment le temps de découvrir les personnages qu’on en voit d’autres en train de se battre. Le monde des insectes, surtout des méchants, aurait également mérité un traitement plus détaillé.

Même la fin du film est précipitée dans un tourbillon de batailles qui paraissent parfois un peu floues à l’écran en 3D à cause de quelques soucis de transparence. Pour le reste du temps, le plaisir est là, comme l’humour reconnaissable de Bluesky, dans le phrasé comme dans les gestes. Les dessins sont incroyablement travaillés, même si le design de certains personnages nous font penser aux films animés de Barbie…dommage! Aucun détail n’est laissé au hasard et le doublage des voix est encore une fois une réussite.

Mais là encore, lorsqu’il y a Colin Farrell, Christoph Waltz, Beyoncé et Pitbull pour la version anglaise, nous avons Mélanie Laurent, Jérémie Rener et Garou en France. Moins glamour donc, même si tout le monde s’en sort plutôt bien il faut le dire, malgré ces problèmes de narration et de rythme. En revanche pour ce qui est du rythme musical, Epic frappe fort avec une musique assez puissante, souvent présente, avec de la pop, du jazz et bien plus. C’est bien pour cela qu’il est surprenant de trouver Danny Elfmann au casting, à l’opposé de ce qu’il compose habituellement. Quoi qu’il en soit, même si le film ne sera certainement pas une référence dans l’histoire de l’animation, il nous fait passer un bon moment familial avec une 3D intéressante.

20366078.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Résumé

Aussi coloré et fou que mais bien en-dessous de l’histoire  efficace de l’Age de Glace, Epic plaira tout de même à un large public pour son humour et son action omniprésente malgré ses problèmes de narration et un scénario bien léger. Un très bon moment qui s’oublie un peu vite, sauf pour les plus jeunes qui seront transportés dans l’univers des hommes-feuilles.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Z69vQswtaM4[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici