Detective Dee : le mystère de la flamme fantôme

Detective Dee le mystère de la flamme fantomeDetective Dee : le mystère de la flamme fantôme

Chine : 2010
Titre original : Di renjie zhi tongtian diguo
Réalisateur :
Scénario : Chia-Lu Chang
Acteurs : , ,
Distribution : Le Pacte
Durée : 2h03
Genre : Action, Fantastique
Date de sortie : 20 avril 2011

Réalisation : [rating:4.5]
Scénario :      [rating:3.0]
Acteurs :       [rating:3.5]
Musique :      [rating:2.0]
Globale :        [rating:3.0]
[five-star-rating]

Detective Lee : le mystère de la flamme fantôme est un long-métrage du cinéaste hong-kongais Tsui Hark sorti en 2011. Dans ce film, le « Steven Spielberg asiatique » met en scène une période de l’histoire de Chine qui lui est chère, l’ère de la Dynastie Tang, pour son aspect romantique et impalpable. Ce nouveau long-métrage qui mélange les genres pourra-t-il trouver sa place parmi les nombreux succès du réalisateur ?

Synopsis : L’histoire se déroule en Chine, en l’an 690, durant la période trouble correspondant à l’ascension de l’impératrice Wu Ze Tian.
Tout est prêt pour la cérémonie du couronnement et la petite ville de Chang-An est dans ses habits de fête. Mais une série de morts mystérieuses menace l’intronisation de Wu Ze Tian.
L’impératrice décide alors de faire appel au seul homme capable de percer ce mystère : Le juge Ti, de retour après huit ans de prison pour insolence et insubordination…
Inspiré de l’histoire d’un authentique détective de la Chine des Tang, Detective Dee a fait l’objet d’une série de romans cultes (par Robert Van Gulick). Le film du cinéaste hong-kongais Tsui Hark a été présenté au Festival de Venise 2010 en compétition officielle.

Detective Dee

Tsui Hark est le spécialiste du cinéma de genre en Chine et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il entraîne sans problème le spectateur dans son univers pittoresque avec Detective Dee. Jouant avec l’histoire (le personnage principal était réel, magistrat sous la dynastie Tang), la fiction et l’enquête policière, ce nouveau long-métrage nous plonge dans une intrigue folle qui nous ferait presque perdre le fil de l’histoire. Malgré un scénario parfois défaillant (inutile d’essayer de suivre l’enquête par exemple), Detective Dee : le mystère de la flamme fantôme est un film qui tient la route grâce à une réalisation plus qu’époustouflante. Le spectateur est bercé durant deux heures dans un long-métrage qui fait émerger et pétiller 1001 trouvailles et détails.

Il faut le dire, Tsui Hark nous offre un vrai spectacle, à commencer par les effets spéciaux magnifiques (on sent qu’un budget conséquent y a été consacré), la magie et les combats qui laissent place à d’incroyables chorégraphies d’arts martiaux (on les doit à Sammo Hung Kam-Bo). On le disait plus haut, Tsui Hark ajoute de la magie là où le scénario devient incohérent, mais cette substitution n’altère en rien la qualité du long-métrage. Au contraire, une fois qu’on est dedans, on accepte naturellement l’impossible.
Par ailleurs, la féérie des décors et surtout des costumes participent à la beauté du film. La puissance de l’impératrice Wu Ze Tian passe par ses vêtements et parures colorés, dorés, sophistiqués et extravagants (elle fait construire un immense statue de Bouddha à son effigie), une symbiose parfaite entre elle et le lieu qu’elle habite.

Detective Dee Le mystere de la flamme fantome

Au fil de l’histoire il est question de politique : Wu Ze Tian doit faire sortir de prison le juge Ti et collaborer avec lui malgré elle, puisqu’il faisait partie des opposants de l’impératrice quelques années plus tôt. On va donc voir le contraste entre l’impératrice et le juge se dessiner au niveau des couleurs (chaudes/froides selon le personnage) et de la luminosité (jour/nuit). Les rapports entre eux sont plus que complexes et tendus sur bien des points (surtout la question du pouvoir) mais laissent tout de même place à des petites pointes d’humour.

Résumé :

Tsui Hark très en forme nous offre un grand moment de divertissement avec Detective Dee. Un film qui s’adresse à tous les publics, à condition de se laisser emporter dès le début par son univers magique, beau et énigmatique.

[youtube width= »620″ height= »390″]http://www.youtube.com/watch?v=z6tpUiYtOkk[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Julien

Cet article a été rédigé par Julien Mathon, fondateur et rédacteur du site Critique Film. Lire tous ses articles