Décès du réalisateur Jean-Marc Vallée

0
440

C.R.A.Z.Y. © 2005 Sébastien Raymond / Attraction Images / Cirrus Communications / Crazy Films / Océan Films Distribution
Tous droits réservés

Le réalisateur canadien Jean-Marc Vallée est décédé près de Québec. Il était âgé de 58 ans. Son corps a été trouvé sans vie dans son chalet hier matin, sans que la cause de son décès n’ait pu être établie jusqu’à présent. Après des débuts prometteurs dans son pays d’origine grâce à C.R.A.Z.Y., Vallée s’était imposé sur la scène hollywoodienne avec Dallas Buyers Club et Wild. Il avait ensuite opéré une transition réussie vers les mini-séries à travers « Big Little Lies » et « Sharp Objects ».

Victoria Les Jeunes années d’une reine © 2009 Liam Daniel / GK Films / Metropolitan Filmexport Tous droits réservés

Après avoir réalisé plusieurs clips vidéo au milieu des années 1980, Jean-Marc Vallée avait signé son premier long-métrage Black List en 1995. Trois ans plus tard, son court-métrage Les Mots magiques avait gagné le Grand Prix de la compétition internationale au Festival de Clermont-Ferrand. Mais ce n’est qu’en 2005 qu’il s’impose réellement à travers C.R.A.Z.Y. avec Marc-André Grondin. Pourtant, il faudra attendre quatre années supplémentaires avant que n’aboutisse son projet suivant : le drame d’époque Victoria Les Jeunes années d’une reine avec Emily Blunt. Son dernier film canadien sera le drame d’ensemble Café de Flore avec Vanessa Paradis, sorti sur les écrans de cinéma français en janvier 2012.

Wild © 2014 Pacific Standard / Fox Searchlight Pictures / 20th Century Fox France / The Walt Disney Company France
Tous droits réservés

Car le reste de la carrière du réalisateur, de même directement responsable du montage de la plupart de ses films, était américain. Avec d’emblée son plus grand succès, le drame du sida Dallas Buyers Club qui avait valu en 2014 à Matthew McConaughey l’Oscar du Meilleur acteur, ainsi qu’à Jared Leto celui du Meilleur acteur dans un second rôle. Les actrices de son film suivant, l’odyssée dans la forêt Wild, Reese Witherspoon et Laura Dern, avaient été nommées à l’Oscar dans les catégories féminines équivalentes en 2015. Enfin, c’est peut-être aussi à cause de l’indifférence provoquée par son dernier film, le drame de deuil Demolition avec Jake Gyllenhaal, sorti en France en avril 2016, que Jean-Marc Vallée s’était ensuite tourné vers les productions de la télévision payante américaine.

Demolition © 2015 Anne Marie Fox / Black Label Media / Mr. Mudd / Right of Way Films / 20th Century Fox France /
The Walt Disney Company France Tous droits réservés

Un deuxième réajustement de parcours une fois de plus couronné de succès, puisque les mini-séries « Big Little Lies » et « Sharp Objects » avaient fait le bonheur de leur producteur / diffuseur HBO. Dans le premier, Reese Witherspoon, Nicole Kidman et Shailene Woodley se livrent une guerre sans merci dans le cadre faussement feutré d’une station balnéaire huppée. Et dans le deuxième, le retour de la journaliste interprétée par Amy Adams dans sa ville natale ne se passe guère comme prévu.

Jean-Marc Vallée a été nommé à l’Oscar du Meilleur montage en 2014 pour Dallas Buyers Club. Pour son travail à la télévision, il a été nommé cinq fois à l’Emmy et l’avait gagné à deux reprises pour « Big Little Lies » en 2017, comme Meilleur réalisateur d’une mini-série et en tant que coproducteur de la Meilleure Mini-série. Ses confrères de la Directors Guild lui ont décerné leur prix du Meilleur réalisateur d’un téléfilm ou d’une mini-série en 2018 de même pour « Big Little Lies ». Il y a été nommé une deuxième fois l’année suivante pour « Sharp Objects ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici