Décès du monteur David Brenner

0
595

Né un 4 juillet © 1989 Roland Neveu / Ixtlan / Universal International Pictures France Tous droits réservés

Le monteur américain David Brenner est décédé le 17 février à West Hollywood. Il était âgé de 59 ans. Un collaborateur régulier des réalisateurs Oliver Stone, Roland Emmerich et Zack Snyder, Brenner avait entre autres supervisé le montage de films aussi populaires que Né un 4 juillet, Independence Day et Justice League. Avant sa disparition, il travaillait sur le montage de Avatar 2 de James Cameron, dont la sortie française est prévue pour la fin de l’année, au mois de décembre.

World Trade Center © 2006 François Duhamel / Ixtlan / Double Feature Films / Intermedia Films /
Paramount Pictures France Tous droits réservés

David Brenner avait fait ses premières incursions sur la table de montage au milieu des années 1980, d’abord en tant qu’apprenti sur Le Dernier missile de Albert Pyun, puis comme assistant sur trois films majeurs de Oliver Stone : Salvador, Platoon – Oscar du Meilleur Film en 1987 – et Wall Street. Après un tout dernier emploi d’assistant monteur sur Le Temps du destin de Gregory Nava, il avait été promu au poste de monteur en 1988 sur Talk Radio, toujours de Oliver Stone. Pendant près d’un quart de siècle, David Brenner allait encore collaborer avec le réalisateur à cinq reprises jusqu’en 2010, sur Né un 4 juillet, The Doors, Entre ciel et terre, World Trade Center et Wall Street L’Argent ne dort jamais.

La Rivière sauvage © 1994 Melissa Moseley / Turman Foster Company / Universal Pictures International France
Tous droits réservés

Parmi les autres réalisateurs croisés plus ponctuellement sur le chemin du monteur de plus en plus recherché citons Irwin Winkler (La Loi de la nuit), Curtis Hanson (La Rivière sauvage), James Foley (Fear), Adrian Lyne (Lolita), Vincent Ward (Au-delà de nos rêves), James Mangold (Kate et Léopold et Identity), Timur Bekmambetov (Wanted Choisis ton destin), Rob Marshall (Pirates des Caraïbes La Fontaine de jouvence), Noam Murro (300 La Naissance d’un empire) et Andrea Di Stefano (Paradise Lost). De surcroît, il avait peaufiné le montage de trois films supplémentaires : Infidèle de Adrian Lyne, Prémonitions de Mennan Yapo et Transformers L’Âge de l’extinction de Michael Bay.

Le Jour d’après © 2004 Centropolis Entertainment / Mark Gordon Productions / Lionsgate Films / 20th Century Studios /
The Walt Disney Company France Tous droits réservés

En parallèle de sa complicité artistique de longue durée avec Oliver Stone, David Brenner s’était également associé de façon régulière aux réalisateurs Roland Emmerich et Zack Snyder. Pour le premier, il avait monté quatre films entre 1996 et 2009 : Independence Day, The Patriot Le Chemin de la liberté, Le Jour d’après et 2012. Et avec le deuxième, il avait fait équipe trois fois, sur Man of Steel, Batman v Superman L’Aube de la justice et Justice League, à la fois dans sa version cinéma de deux heures et sa version director’s cut deux fois plus longue.

Batman v Superman L’Aube de la justice © 2016 DC Entertainment / Zak Productions / Atlas Entertainment /
Warner Bros. France Tous droits réservés

David Brenner a gagné l’Oscar du Meilleur montage en 1990 pour Né un 4 juillet. Le même film lui avait valu une nomination de ses confrères du syndicat des American Cinema Editors.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici