Décès de l’acteur Powers Boothe

0
171

L’acteur américain est décédé hier à Los Angeles. Il était âgé de 68 ans. Très présent au cinéma dans les années 1980 et ’90 et bien plus à la télévision à partir du début du siècle, Boothe avait surtout su s’imposer grâce à ses personnages troubles et menaçants, peu importe de quel côté de la loi ils évoluaient.

Après des rôles très mineurs à la fin des années 1970 dans Adieu je reste de Herbert Ross et Cruising de William Friedkin, Powers Boothe a connu son premier succès à la télévision grâce au téléfilm « Guyana tragedy : The Story of Jim Jones » de William A. Graham, qui lui valait un Emmy en tant que Meilleur acteur dans une mini-série en 1980. En dépit d’une grève du syndicat des acteurs qui faisait rage à l’époque, Boothe avait assisté à la cérémonie et était alors le seul des lauréats acteurs à accepter personnellement son prix. Par la suite, il allait décrocher des rôles plus importants au cinéma, notamment dans Sans retour et Extreme prejudice de Walter Hill, L’Aube rouge de John Milius et La Forêt d’émeraude de John Boorman – projeté à la Cinémathèque Française les 3 et 23 juin prochains dans le cadre de la rétrospective dédiée au réalisateur –, ainsi qu’à la télévision dans le rôle emblématique du privé Philip Marlowe dans les deux saisons de la série du même nom, réalisée par Peter Hunt.

Pendant les années ’90, sa filmographie était tout aussi bien fournie, grâce à Rapid fire de Dwight H. Little, de George Pan Cosmatos, de Tony Richardson, de Peter Hyams, et U-turn Ici commence l’enfer de Oliver Stone, de George Tillman Jr., ainsi que plus tard de Bill Paxton, Sin city et Sin city J’ai tué pour elle de Frank Miller et Robert Rodriguez, MacGruber de Jorma Taccone et Avengers de Joss Whedon. Pendant cette période, Powers Boothe a toutefois principalement travaillé pour la télévision, dans les séries « Jeanne d’Arc » de Christian Duguay, les trois saisons de « Deadwood », une saison de « 24 heures chrono », « Hatfields & McCoys » de Kevin Reynolds, deux saisons de « Nashville » et autant de « Marvel Les Agents du S.H.I.E.L.D. ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici