Nécrologie News — 12 mars 2020
Décès de la réalisatrice Tonie Marshall
Au plus près du paradis © 2002 Tabo Tabo Films / Pyramide Distribution Tous droits réservés

La réalisatrice et actrice française est décédée ce matin des suites d’un cancer du poumon. Elle était âgée de 68 ans. Fille de l’actrice légendaire du cinéma français , Marshall avait commencé sa carrière en tant qu’actrice, avant de changer de casquette à la fin des années 1980 pour devenir réalisatrice. Une transition qui lui a plutôt réussi, puisque on lui doit neuf longs-métrages, dont , César du Meilleur Film et de la Meilleure réalisation en l’an 2000.

France Boutique © 2003 Pyramide Productions Tous droits réservés

La légende veut que Tonie Marshall ait grandi dans les années ’50 et ’60 dans l’arrière-cour du Studio des Ursulines dans le 5ème arrondissement de Paris, à l’époque le temple du cinéma art & essai. Elle avait fait ses premiers pas au théâtre, à la télévision et au cinéma en tant qu’actrice dans les années ’70, notamment dans des films tels que L’Événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune de Jacques Demy, L’Oiseau rare de Jean-Claude Brialy, Mords pas on t’aime de Yves Allégret et Rien ne va plus de Jean-Michel Ribes. Au cours de la décennie suivante, on a pu la voir devant la caméra de Claude Zidi (Les Sous-doués) et Gérard Frot-Coutaz (), puis chez Jean-Claude Biette (Les Champignon des Carpathes et Chasse gardée), Jacques Davila (La Campagne de Cicéron), Lucas Belvaux (), Jean-Michel Ribes encore (Musée haut musée bas) et Frédéric Sojcher (HH Hitler à Hollywood).

Passe passe © 2008 Jérôme Prébois / Tabo Tabo Films / TF1 Studio / Warner Bros. France
Tous droits réservés

Or, c’est en tant que réalisatrice de films populaires que Tonie Marshall a su réellement s’imposer sur une période de près de trente ans, entre 1989 et 2017, et en neuf longs-métrages. Son premier, Pentimento avec Magali Noël, était également le premier de l’ancien animateur de télévision Antoine De Caunes. Dans son deuxième, , elle a dirigé son amie Anémone, décédée en avril dernier, tout comme dans son film suivant également avec Nathalie Baye et François Cluzet. Même passage de relais entre actrices avec son plus grand succès public et critique, la comédie sociale Vénus Beauté Institut – César du Meilleur Film en 2000 – qui réunissait une distribution de choix à laquelle appartenaient aussi Bulle Ogier, Samuel Le Bihan et Audrey Tautou. Ses films suivants n’ont pas suscité le même engouement : Au plus près du paradis avec Catherine Deneuve et William Hurt, France Boutique avec Karin Viard et Judith Godrèche, Passe passe avec Nathalie Baye et Edouard Baer, Tu veux ou tu veux pas avec Sophie Marceau et Patrick Bruel et le drame social avec Emmanuelle Devos et Richard Berry. Pour la plupart de ses films, Marshall signait de même responsable pour le scénario.

Tu veux ou tu veux pas © 2014 Tabo Tabo Films / Warner Bros. France Tous droits réservés

Tonie Marshall a gagné deux César pour Vénus Beauté Institut en 2000, ceux de la Meilleure réalisation et du Meilleur scénario. Jusqu’à ce jour, vingt ans plus tard tout de même, elle reste la seule femme honorée de la sorte pour sa réalisation par l’Académie du cinéma français. Avant elle, six femmes avaient été nommées (Ariane Mnouchkine pour Molière, Agnès Varda pour Sans toit ni loi, Coline Serreau pour Trois hommes et un couffin, Christine Pascal pour Le Petit prince a dit, Nicole Garcia pour Le Fils préféré et Place Vendôme et Josiane Balasko pour Gazon maudit), ainsi que treize réalisatrices supplémentaires après sa victoire restée tristement unique (Agnès Jaoui pour Le Goût des autres, Patricia Mazuy pour Saint-Cyr, Pascale Ferran pour Lady Chatterley, Valérie Donzelli pour La Guerre est déclarée, Maïwenn pour Polisse et Mon roi, Noémie Lvovsky pour Camille redouble, Céline Sciamma pour Bande de filles et Portrait de la jeune fille en feu, Deniz Gamze Ergüven pour Mustang, Emmanuelle Bercot pour La Tête haute, Houda Benyamina pour Divines, Anne Fontaine pour Les Innocentes, Nicole Garcia pour Mal de pierres, Julia Ducournau pour Grave et Jeanne Herry pour Pupille). Tonie Marshall est la fille de l’actrice Micheline Presle (César d’honneur en 2004), née en août 1922, qui lui survit donc.

Numéro Une © 2017 Joris Rossi / Tabo Tabo Films / Pyramide Distribution Tous droits réservés

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *