Décès de la réalisatrice Penny Marshall

0
286
© abc Tous droits réservés

et avec Tom Hanks, ainsi que L’Éveil avec Robin Williams et Robert De Niro.

© Columbia Pictures Tous droits réservés

Alors qu’elle avait commencé à jouer pour la télévision et le cinéma dès la fin des années ’60, par exemple dans des films comme Les Sept sauvages de Richard Rush et Adorablement vôtreLa Vie en plus de John Hughes et Get Shorty de Barry Sonnenfeld, ou aussi brièvement en interprétant des personnages dans 1941 de Steven Spielberg, La Manière forte de John Badham, Hocus Pocus Les Trois sorcières de Kenny Ortega et Blonde Ambition de Scott Marshall. Accessoirement, elle a travaillé en tant que productrice sur trois de ses propres films, ainsi que sur De l’ombre à la lumière de Ron Howard et Ma sorcière bien-aimée de Nora Ephron.

© Columbia Pictures Tous droits réservés

En dépit de son manque d’expérience qui se limitait alors à la réalisation de quatre épisodes de sa série emblématique, a été sollicitée en 1986 pour remplacer au pied levé Howard Zieff, le réalisateur initial de Jumpin’ Jack Flash, le premier rôle comique au cinéma de Whoopi Goldberg. Après ce premier succès d’estime, Marshall avait enchaîné deux ans plus tard avec la comédie très populaire , qui avait valu à Tom Hanks sa première nomination à l’Oscar. Ses deux films suivants, le drame édifiant L’Éveil avec Robin Williams et Robert De Niro et la comédie sportive avec Hanks, Geena Davis et Madonna, allaient de même rencontrer les faveurs du public et de la critique. La même chose n’est hélas pas tout à fait vraie pour ses trois derniers films, la comédie d’apprentissage en milieu militaire avec Danny DeVito, la comédie romantique avec Denzel Washington et Whitney Houston et la comédie dramatique avec Drew Barrymore.

© Buena Vista Tous droits réservés

en 1988, elle est la première réalisatrice d’un film dépassant la barre symbolique des cent millions de dollars au box-office américain. Les résultats presque aussi bons de quatre ans plus tard lui avaient de même assuré le titre de première réalisatrice avec deux films aussi populaires dans l’Histoire du cinéma américain. Quant à la nomination à l’Oscar du Meilleur Film en 1991 pour L’Éveil, elle n’était que la deuxième pour un film réalisé par une femme, après Les Enfants du silence de Randa Haines quatre ans plus tôt. A ce jour, cette liste reste fâcheusement exclusive, puisque elle ne comporte que treize films, le plus récemment Lady Bird de Greta Gerwig nommé plus tôt cette année-ci. Enfin, est la sœur cadette du réalisateur (Pretty Woman), décédé en juillet 2016. Dans les années ’70, elle était mariée avec l’acteur et réalisateur .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici