Cycle « Épistolaire » sur LaCinetek en avril 2021

0
465

© 1971 Georges Pierre / Fildebroc Productions / Mega Films / Les Acacias Tous droits réservés

Par les temps de confinement plus ou moins strict qui courent, il est important de maintenir le lien social en donnant de ses nouvelles aux proches. De nos jours, cet échange passe par des supports éphémères comme les messageries ou autres réseaux sociaux. Fidèle à sa vocation de préserver activement la mémoire du cinéma de patrimoine, nous gâte ce mois-ci avec son cycle mensuel dédié aux correspondances épistolaires. Jusqu’au dimanche 9 mai inclus, vous pourriez ainsi découvrir à volonté dix films sélectionnés par le service de vidéo en ligne français, mais également disponible en Belgique et au Luxembourg. Les intrigues y reposent sur des lettres traditionnelles, envoyées ou reçues, quoique toujours lourdes de conséquences.

Le mode d’emploi demeure le même depuis des années : il vous suffit de souscrire sur le site de au forfait d’abonnement, qui reste inchangé au tarif de moins de trois euros par mois ou de trente euros par an. Pour des raisons de droits, là où les spectateurs français pourront découvrir le sublime film d’époque de Joseph Losey, nos voisins du nord et du nord-est se réjouiront d’une double dose de films signés François Truffaut, puisque son Jules et Jim remplace chez eux le chef-d’œuvre britannique.

Dans l’actualité de la plateforme créée par Pascale Ferran, Laurent Cantet et Cédric Klapisch, signalons également l’hommage rendu à la mythique revue Les Cahiers du cinéma, qui vient de fêter ses 70 ans avec un numéro anniversaire, disponible en kiosque depuis mercredi. a en effet établi une liste de 70 films – à louer ou à acheter cette fois – qui reprend une sélection des Top 10 de la rédaction de l’illustre publication, entre 1950 et 2000, à l’exception des années ’70. L’occasion rêvée de revoir ou de découvrir par exemple Voyage en Italie de Roberto Rossellini, Le Mépris de Jean-Luc Godard, Palombella Rossa de Nanni Moretti, Crash de David Cronenberg ou encore La Captive de Chantal Akerman.

© 1943 Continental Films / Studiocanal / Les Acacias Tous droits réservés

Pour une fois, on ne va pas tenir rigueur à d’avoir sélectionné encore une majorité (écrasante) de films français. Car ces huit films reflètent magistralement la diversité et la richesse de notre cinématographie nationale ! Entre le thriller provincial de Henri-Georges Clouzot, le drame intimiste de Max Ophüls, la comédie musicale sublimement tragique de Jacques Demy, les relations en demi-teinte chez Claude Sautet et les formes filmiques plus extravagantes employées par Marguerite Duras et Chris Marker, il y a amplement de quoi refaire votre culture cinéphile ! Sans oublier, bien sûr, les deux histoires épistolaires par excellence que sont de François Truffaut et de Jean-Paul Rappeneau.

On peut de même apprécier la résistance des programmateurs de au choix trop évident d’une adaptation des Liaisons dangereuses par Roger Vadim ou Stephen Frears. Enfin, côté cinéma étranger, l’histoire de de Walter Salles part d’un emploi presque mesquin de la lettre, avant de basculer dans le drame sentimental tout à fait désarmant.

Votre plaisir d’association lettre-cinéma pourra se prolonger sur grâce aux brèves lettres de cinéastes, issues de l’émission « Cinéma cinémas », diffusée sur Antenne 2 dans les années ’80 et dès à présent en accès libre sur la plateforme. A l’époque, des réalisateurs au parcours aussi complémentaire que Luc Moullet, Wim Wenders, Raoul Ruiz et Otar Iosseliani s’étaient prêtés à l’exercice, qui consistait à donner de leurs nouvelles par l’intermédiaire d’une courte lettre filmée.

© 1990 Benoît Barbier / Hachette Première et Cie / DD Productions / Camera One / UGC /
Carlotta Films Tous droits réservés

La sélection « Épistolaire » du mois d’avril 2021

(France / 1981) de Marguerite Duras, avec Bulle Ogier et Yann Andréa

(Brésil / 1998) de Walter Salles, avec Fernanda Montenegro et Vinicius De Oliveira, Ours d’or au Festival de Berlin en 1998

(France / 1971) de Claude Sautet, avec Yves Montand et Romy Schneider

(France / 1943) de Henri-Georges Clouzot, avec Pierre Fresnay et Ginette Leclerc

(France / 1990) de Jean-Paul Rappeneau, avec Gérard Depardieu et Anne Brochet, Prix d’interprétation masculine pour Gérard Depardieu au Festival de Cannes en 1990, dix César dont ceux du Meilleur Film, réalisateur et acteur, ainsi que l’Oscar des Meilleurs costumes en 1991

© 1953 Franco-London Films / Indusfilms / Rizzoli Film / Gaumont Distribution Tous droits réservés

(France / 1971) de François Truffaut, avec Jean-Pierre Léaud et Kika Markham

(France / 1953) de Max Ophüls, avec Danielle Darrieux et Charles Boyer

(Royaume-Uni / 1971) de Joseph Losey, avec Julie Christie et Alan Bates, Palme d’or au Festival de Cannes en 1971

(France / 1964) de Jacques Demy, avec Catherine Deneuve et Nino Castelnuovo, Palme d’or au Festival de Cannes en 1964

(France / 1983) de Chris Marker

© 1964 Leo Weisse / Parc Film / Madeleine Films / Ciné Tamaris Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici