Cycle « Comédies » sur LaCinetek en décembre 2021

0
444

Les Apprentis © 1995 Les Films Pelléas / Glem Films / La Sept Cinéma / Les Films du Losange Tous droits réservés

La grisaille propre à la météo de saison et le stress d’avant les fêtes de fin d’année ne résisteront pas longtemps, avant que les éclats de rire provoqués par la sélection mensuelle de LaCinetek ne les balaient d’un seul coup. En opposition parfaite à l’esprit mi-solennel, mi-inquiet pour cause de crise sanitaire de cette saison de Noël-ci, le cycle « Comédies » vous fera certainement passer d’agréables moments de légèreté. A moins qu’il ne vous fasse carrément exploser de rire. Ce qui n’est pas exclu, au vu des talents de l’humour imparable convoqués par la plateforme disponible en France, en Belgique et au Luxembourg. A déguster sans modération donc sur vos écrans connectés jusqu’au dimanche 9 janvier 2022 inclus !

Le mode de fonctionnement de l’abonnement à LaCinetek reste toujours le même. Pour la somme modique de moins de trois euros par mois ou de trente euros par an, vous aurez un accès illimité à la sélection du mois sur son site. Et puisque l’on est en pleine période d’achats de cadeaux, LaCinetek s’offre de même facilement, soit sous forme d’abonnement annuel, soit en y ajoutant la location de douze films au choix pour 59 euros en tout. Malheureusement, la Cinémathèque des Réalisateurs, fondée en 2015 par Pascale Ferran, Laurent Cantet et Cédric Klapisch, ne semble pas avoir reconduit l’offre destinée aux jeunes spectateurs, qui proposait jusqu’au mois dernier l’abonnement annuel à ses sélections mensuelles à moitié prix pour les moins de 25 ans.

Dans l’actualité de la plateforme côté vidéo à la demande, elle continue d’explorer le catalogue du studio américain Universal. Ce mois-ci, en opérant d’ores et déjà un retour sur les douze films les plus marquants de la carrière de Steven Spielberg, dont Les Dents de la mer, Rencontres du troisième type et La Liste de Schindler. Un peu plus tard, à partir d’après-demain, vous pourriez découvrir la liste des cinquante films préférés du réalisateur de films d’animation Pete Docter (Soul). Enfin, le huitième ciné-club aura lieu du 23 au 30 décembre à travers un coup de projecteur sur la filmographie du génial Ernst Lubitsch, dont Ninotchka avec Greta Garbo, présenté par Arnaud Desplechin et disponible pendant une semaine au prix promotionnel de deux euros.

La Chèvre © 1981 Fideline Films / Conacite Uno / Gaumont Tous droits réservés

C’est davantage à un rire sophistiqué qu’à une franche rigolade populaire que nous convie le nouveau cycle mensuel de LaCinetek. Ou bien, pour rester moins dans le jugement élitiste, à un cocktail quasiment parfait de rois du rire au fil des décennies : depuis les sommets de la comédie pétillante des années 1930 à Hollywood, jusqu’à l’esprit malicieux plus près de chez nous, exercé par Pierre Salvadori depuis son deuxième film en 1995. Seul petit bémol, une surreprésentation des hommes devant et derrière la caméra, d’autant plus regrettable que le seul conte comique au féminin est porté par un Dustin Hoffman travesti.

Qu’à cela ne tienne, vous pourriez passer les fêtes en compagnie de géants du cinéma comique, tels que Cary Grant, les frères Marx, Louis De Funès et Pierre Richard. Ils sont tous au rendez-vous dans des films peut-être pas nécessairement rares, quoique toujours fort plaisants à revoir. Car le véritable cachet de qualité d’une comédie consiste à nous faire rire pas uniquement lors de sa première vision, mais encore et encore, en guise de compagnon de la bonne humeur tout au long de notre existence de cinéphiles. Une exigence à laquelle les dix films retenus par les sélectionneurs avisés de LaCinetek répondent sans l’ombre d’un doute !

Fantômas contre Scotland Yard © 1967 Production Artistique et Cinématographique / Fair Film / Gaumont
Tous droits réservés

La sélection « Comédies » du mois de décembre 2021

Les Apprentis (France / 1995) de Pierre Salvadori, avec Marie Trintignant et François Cluzet, César du Meilleur espoir masculin en 1996 à Guillaume Depardieu

Au feu les pompiers ! (Tchécoslovaquie / 1967) de Milos Forman, avec Jan Vostrcil et Josef Kolb

Cette sacrée vérité (États-Unis / 1937) de Leo McCarey, avec Irene Dunne et Cary Grant, Oscar du Meilleur réalisateur en 1938

La Chèvre (France / 1981) de Francis Veber, avec Pierre Richard et Gérard Depardieu

Fantômas contre Scotland Yard (France / 1967) de André Hunebelle, avec Jean Marais et Louis De Funès

Le Pigeon © 1958 Lux Film Tous droits réservés

Noblesse oblige (Royaume-Uni / 1949) de Robert Hamer, avec Dennis Price et Alec Guinness

Le Pigeon (Italie / 1958) de Mario Monicelli, avec Vittorio Gassman et Renato Salvatori

Tootsie (États-Unis / 1982) de Sydney Pollack, avec Dustin Hoffman et Jessica Lange, Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle en 1983 à Jessica Lange

Une nuit à Casablanca (États-Unis / 1946) de Archie Mayo, avec Groucho Marx et Harpo Marx

Vous ne l’emporterez pas avec vous (États-Unis / 1938) de Frank Capra, avec Jean Arthur et James Stewart, Oscar du Meilleur Film en 1939

Vous ne l’emporterez pas avec vous © 1938 Irving Lippman / Columbia Pictures Corportation /
Sony Pictures Releasing France Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici