Critique Express : La conspiration du Caire

1
2607

La conspiration du Caire

Suède, France, Finlande : 2022
Titre original : Walad Min Al Janna
Réalisation : Tarik Saleh
Scénario : Tarik Saleh
Interprètes : Tawfeek Barhom, Fares Fares, Mohammad Bakri
Distribution : Memento Distribution
Durée : 1h59
Genre : Drame, thriller
Date de sortie : 26 octobre 2022

4/5

Synopsis : Adam, simple fils de pêcheur, intègre la prestigieuse université Al-Azhar du Caire, épicentre du pouvoir de l’Islam sunnite. Le jour de la rentrée, le Grand Imam à la tête de l’institution meurt soudainement. Adam se retrouve alors, à son insu, au cœur d’une lutte de pouvoir implacable entre les élites religieuse et politique du pays.

Un passionnant thriller politico-religieux

C’est avec une grande fierté, somme toute parfaitement légitime, que  Adam fait ses premiers pas dans l’Université Al-Azhar du Caire :  fils de pêcheur, il a obtenu une bourse pour intégrer cette prestigieuse Université du monde musulman et il a eu la bonne surprise de voir son père accepter son départ, son père qui, certes, avait besoin de lui pour l’aider dans son travail mais qui voit dans ce départ la volont de Dieu contre qui personne, pas même un père, ne peut lutter. Cette arrivée, toutefois, se trouve vite confrontée à un évènement inattendu qui va avoir un impact majeur sur la vie d’Adam : le Grand Imam qui s’effondre devant ses élèves, la plus haute autorité de l’Islam sunnite qui meurt et qui doit être remplacée. Un remplacement dont l’issue est d’une importance capitale pour le gouvernement égyptien, en plein combat contre les frères musulmans lesquels sont en train d’infiltrer l’Université.

Alors que le conseil des Oulémas va se réunir pour élire un nouvel imam, avoir un informateur fiable à l’intérieur de l’Université est capital pour le gouvernement. C’est le colonel Ibrahim, un vieil officier expérimenté, que le Conseil de Sureté de l’état charge de trouver et de « briefer » un étudiant qui sera leur taupe au sein de l’Université. Très vite, Adam lui parait être la « proie » idéale : il est timide, a priori facile à manipuler, et personne ne le connait. C’est ainsi que ce modeste fils de pêcheur va devenir un pion important de la politique égyptienne, c’est ainsi que La conspiration du Caire se transforme très vite en un thriller politique passionnant. Si les luttes entre les différentes factions, luttes qui sont l’objet d’une mise en scène dignes de celle d’un opéra, sont particulièrement intéressantes à observer, il en est de même de la façon dont évolue Adam, aux deux sens du mot, ses manœuvres au milieu de ce qui s’apparente à un panier de crabe et la transformation de sa personnalité.

The contractor étant sorti sur une plateforme, le dernier film visible en salle du réalisateur suédois  Tarik Saleh  était Le Caire confidentiel. Ce film avait dû être tourné à Casablanca, Tarik Saleh, de mère suédoise et de père égyptien, étant considéré comme indésirable en Egypte et donc susceptible d’être arrêté dès son arrivée sur le sol égyptien. C’est en relisant « Le nom de la rose » d’Umberto Eco qu’a germé en lui l’idée de raconter une histoire similaire se déroulant dans un contexte musulman. Considérée comme la plus importante source de savoir sur l’islam au monde et place forte de la religion face aux forces politiques égyptiennes, prendre l’Université Al-Azhar, avec ses 16 000 enseignants, comme cadre de ce qu’il avait en tête, était une évidence. Bien entendu, il ne pouvait être question d’y tourner le film ! Le choix s’est porté sur la magnifique Mosquée Süleymanye d’Istanbul, construite au XVIème siècle.

Dans le rôle d’Adam, on retrouve le comédien israélo-palestinien Tawfeek Barhom, qu’on avait découvert en 2014 dans Mon fils de Eran Riklis, suivi en 2015 de Le chanteur de Gaza de Hany Abu-Assad. Pour interpréter Ibrahim, Tarik Saleh a de nouveau fait appel à Fares Fares, déjà présent dans Le Caire condidentiel dans le rôle de l’inspecteur Noureddine. 


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici