César 2017 : la fin précoce de l’affaire du président Polanski

0
754

Le réalisateur Roman Polanski a finalement décidé de décliner l’invitation de la part de l’Académie du cinéma français d’être le président de la 42ème cérémonie des César, qui doit se tenir le vendredi 24 février à la Salle Pleyel à Paris. Cette annonce, faite par le biais d’un communiqué de son avocat dans lequel Polanski se dit « profondément attristé », intervient six jours seulement après celle du président de l’Académie Alain Terzian, qui avait exprimé la reconnaissance du cinéma français envers le réalisateur en lui conférant le rôle honorifique de président de la cérémonie. Entre-temps, une polémique virulente s’était déchaînée dans les médias et sur les réseaux sociaux, à cause du passé trouble de Roman Polanski, accusé de viol sur mineur aux Etats-Unis en 1977. Des associations féministes avaient appelé au boycott de la cérémonie, ainsi qu’à manifester devant le restaurant Fouquet’s où les nominations seront dévoilées demain matin.

Roman Polanski (*1933) a souvent été plébiscité par l’Académie du cinéma français, qui l’a jusqu’à présent nommé onze fois. Il a gagné en tout huit César : ceux du Meilleur Film et du Meilleur réalisateur pour Tess en 1980 et pour Le Pianiste en 2003, ceux du Meilleur réalisateur et du Meilleur scénario adapté pour The Ghost writer en 2011, celui du Meilleur scénario adapté pour Carnage en 2012 et celui du Meilleur réalisateur pour La Vénus à la fourrure en 2014. Il a en outre gagné l’Oscar du Meilleur réalisateur pour Le Pianiste en 2003, également Palme d’or du Festival de Cannes l’année précédente, un Ours d’or au Festival de Berlin pour Cul-de-sac en 1966 et un Lion d’or honorifique au Festival de Venise en 1993. Il a été le président du jury du Festival de Cannes en 1991. Parmi ses autres films, les plus connus sont Répulsion, Le Bal des vampires, Rosemary’s baby et Chinatown. Il tourne actuellement son 21ème long-métrage, D’après une histoire vraie, avec son épouse, l’actrice Emmanuelle Seigner, et Eva Green. L’affaire qui lui a déjà valu de nombreuses déconvenues avec la justice américaine, suisse et plus récemment polonaise, avait fait l’objet du documentaire Roman Polanski Wanted and desired de Marina Zenovich, sorti en 2008.

La fonction de président de la cérémonie existe depuis la création des César en 1976. A l’époque, c’est Jean Gabin qui avait symboliquement veillé au bon déroulement de la remise de prix du cinéma français. Depuis, de nombreuses personnalités du cinéma national et international lui ont succédé, tels que Jeanne Moreau, Yves Montand, Catherine Deneuve, Gene Kelly, Simone Signoret, Sean Connery, Kirk Douglas, Sophia Loren, Gérard Depardieu, Juliette Binoche, Isabelle Huppert, Alain Delon et Isabelle Adjani. Roman Polanski aurait été le quatrième réalisateur à occuper ce poste prestigieux, après Orson Welles, Milos Forman et Claude Lelouch, le président de l’édition 2016. Au moins pour cette cérémonie-ci, le maître de cérémonie a déjà été annoncé, sans polémique aucune, le 13 décembre dernier, puisque il s’agit du comique Jérôme Commandeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici