Cannes 2018 : la sélection de la Semaine de la Critique

La sélection officielle de la 57ème , dédiée aux premiers et deuxièmes longs-métrages et organisée par le Syndicat Français de la Critique de Cinéma, a été annoncée hier matin par son délégué général Charles Tesson. Cette section parallèle du se déroulera du 9 au 17 mai. Plus de 1100 longs-métrages et 1500 courts-métrages ont été soumis aux valeureux membres des comités de sélection, qui en ont donc choisi respectivement onze et treize, soumis à l’appréciation du public cannois, ainsi qu’à celle du jury présidé par le réalisateur norvégien Joachim Trier.

Compétition longs-métrages

(Suisse) de Anja Kofmel, avec Megan Gay et Joel Basman, sans date de sortie en France

Diamantino (Portugal) de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt, avec Carloto Cotta et Cleo Tavares, sans date de sortie en France

Fugue (Pologne) de Agnieszka Smoczynska, avec Gabriela Muskala et Lukasz Simlat, sans date de sortie en France

(Inde) de Rohena Gera, avec Tillotama Shome et Vivek Gomber, sans date de sortie en France

(France) de Camille Vidal-Naquet, avec Félix Maritaud et Eric Bernard, sans date de sortie en France

Un jour (Hongrie) de Zsófia Szilágyi, avec Zsófia Szamosi et Leo Füredi, sans date de sortie en France

(Islande) de Benedikt Erlingsson, avec Halldóra Geirharðsdottir et Davið Pór Jónsson, sortie française prévue au mois de juillet


Compétition courts-métrages

Amor Avenidas Novas (Portugal) de Duarte Coimbra, avec Manuel Lourenço et Beatriz Luis

Exemplary Citizen (Corée du Sud) de Kim Cheol-hwi, avec Yoon Se-hyun et Oh Gang-jin

Hector Malot The Last Day of the Year (Grèce) de Jacqueline Lentzou, avec Sofia Kokkali et Nikos Zeginoglou

Normal (Russie) de Michael Borodin, avec Eduard Kashporov et Elizaveta Shakhova

Pauline asservie (France) de Charline Bourgeois-Tacquet, avec Anaïs Demoustier et Sigrid Bouaziz

La Persistente (France) de Camille Lugan, avec Harold Torres et Angelina Woreth

Rapace (Chili) de Felipe Gálvez, avec Benjamin Westfall et Roberto Farias

Schächer (Suisse) de Flurin Giger, avec Ernst Jacobi et Vilmar Bieri

The Tiger (Finlande) de Mikko Myllylahti, avec Jarkko Lahti et Minna Kivelä

Un jour de mariage (Algérie) de Elias Belkeddar, avec Miloud Berrahal et Saïd Belhamra


Séances spéciales longs-métrages

(France) de Alex Lutz, avec Alex Lutz et Tom Dingler, sortie française le 29 août [film de clôture]

(Belgique) de Guillaume Senez, avec Romain Duris et Laure Calamy, sans date de sortie en France

(France) de Jean-Bernard Marlin, avec Dylan Robert et Kenza Fortas, sans date de sortie en France

(États-Unis) de Paul Dano, avec Carey Mulligan et Jake Gyllenhaal, sans date de sortie en France [film d’ouverture]


Séances spéciales courts-métrages

La Chute (France) de Boris Labbé

Third Kind (Grèce) de Yorgos Zois, avec Alexandros Vardaxoglou et Effi Rabsilber

Ultra Pulpe (France) de Bertrand Mandico, avec Lola Créton et Pauline Jacquard

Une fois les projections cannoises terminées, la sélection 2018 de la Semaine de la Critique partira en voyage, d’abord de façon virtuelle puisque les films, courts et longs, en compétition seront visibles pendant dix jours sur le site FestivalScope. Puis interviendra la traditionnelle tournée des salles partenaires, dont notamment la Cinémathèque Française à Paris, qui reprendra la sélection complète du 30 mai au 6 juin.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles