Cannes 2016 : palmarès Un Certain Regard

0
99
De gauche à droite : Juho Kuosmanen, Michael Dudok de Wit, Matt Ross, Céline Sallette, Diego Luna, Ruben Östlund, Jessica Hausner, Marthe Keller, Delphine Coulin, Muriel Coulin et Koji Fukada (© M. Petit / FDC)

Contrairement aux années précédentes, la sélection officielle a dans l’ensemble déçu les festivaliers qui se sont laissés tenter par les quelques 18 films en lice. Le jury présidé par a varié l’origine des lauréats (Europe, Asie, Amérique) et honoré un film d’animation, ce qui est bien rare toutes sections confondues, toutes années confondues, le cinéma animé restant le maillon faible du plus grand festival car ce n’est pas sérieux, ma bonne dame… On revient sur ces films dès qu’on les a vus ! laisse une impression mitigée, avec une légèreté parfois plaisante (façon ) mais une interrogation forte demeure : quelle vision a le réalisateur de cette famille marginale ? S’il est atténué par les explications de la motivation du père et les envies d’indépendance du fils aîné, le message se révèle ambigu, avec un final facile qui désamorce trop aisément des questions majeures comme l’irresponsabilité d’un quinquagénaire doux-dingue motivé par l’amour, donné comme exemple à suivre alors qu’il n’est pas loin de se comporter en gourou sectaire.

The Happiest Day in the life of Olli Mäki de Juho Kuosmanen

Le palmarès Un Certain Regard

Grand prix Un Certain Regard : de Juho Kuosmanen (Finlande)

Prix du jury : Harmonium de (Japon)

Prix du meilleur réalisateur : pour Captain Fantastic (Etats-Unis)

Prix du meilleur scénario : écrit et réalisé par Delphine et Muriel Coulin (France)

Prix spécial Un Certain Regard : de (Belgique)

De gauche à droite : Juho Kuosmanen, Michael Dudok de Wit, Matt Ross, Céline Sallette, Diego Luna, Ruben Östlund, Jessica Hausner, Marthe Keller, Delphine Coulin, Muriel Coulin et Koji Fukada (© M. Petit / FDC)
De gauche à droite : Juho Kuosmanen, Michael Dudok de Wit, Matt Ross, , , Ruben Östlund, , Marthe Keller, Delphine Coulin, Muriel Coulin et Koji Fukada (© M. Petit / FDC)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici