Braveheart

3
355
Braveheart

USA : 1995
Titre original : Braveheart
Réalisateur :
Scénario : Randall Wallace
Acteurs : Mel Gibson, ,
Production : UFD
Durée : 2h45
Genre : Historique , Aventure , Guerre
Date de sortie : 4 octobre 1995

Réalisation :  [rating:5.0]
Scénario :      [rating:4.5]
Acteurs :        [rating:5.0]
Musique :      [rating:5.0]
Globale :        [rating:5.0]

Braveheart, second film de Mel Gibson, est sorti en 1995. Au départ, l’acteur qui était aussi producteur du film souhaitait confier la réalisation à Terry Gilliam, mais ce dernier refusa l’offre. C’est ainsi que Gibson décida de le réaliser lui-même. Braveheart est devenu un film culte dans l’histoire du cinéma, et a remporté une avalanche d’Oscars bien mérités : meilleur film, réalisateur, photographie, maquillage et montage d’effets sonores.

Synopsis : Évocation de la vie tumultueuse de William Wallace, héros et symbole de l’indépendance écossaise, qui à la fin du XIIIe siècle affronta les troupes du roi d’Angleterre Edward I qui venaient d’envahir son pays. (Allociné)

Braveheart

Braveheart était à la base un film difficile à monter. En effet, Mel Gibson n’a tout d’abord pas trouvé de réalisateur, puis sa société de production a rencontré de grandes difficultés à trouver les fonds nécessaires à la réalisation. Warner Bros était prête à apporter son soutien financier si Gibson acceptait de signer pour un nouvel épisode de L’Arme fatale, mais l’acteur refusa. C’est finalement Paramount Pictures qui fut le distributeur du film aux États-Unis et au Canada, avec la condition que les Studios Fox se portent partenaires pour les droits internationaux. Le projet Braveheart a pris tellement de temps à Mel Gibson que Luc Besson a abandonné l’idée de lui donner le rôle principal dans Le Cinquième élément, malgré l’accord de l’acteur pour tourner dans ce film.

Par ailleurs, Braveheart détient le record du film comportant le plus de figurants. En effet, pas moins de 1600 personnes furent présentes sur les champs de bataille afin d’apporter plus de réalisme aux combats.  Des membres de la réserve de l’armée irlandaise ont été mis à disposition, et il leur a exceptionnellement été accordé le droit de se faire pousser la barbe pour plus de réalisme. Pour minorer les coûts, Gibson utilisa les mêmes figurants pour jouer les soldats des deux camps.

Braveheart

Le film a au final rapporté 210 409 945 $ au box-office mondial (dont 75 609 945 $ aux USA), se plaçant ainsi au treizième rang des plus grands succès cinématographiques de 1995. Mel Gibson a eu des démêlés avec des organismes de protection des animaux qui ont cru que les chevaux utilisés lors des violentes scènes de combat étaient réels, alors qu’ils étaient en réalité faux. Une version longue a été réalisée avec une scène principalement allongée de la torture de William Wallace, censée représenter la sentence médiévale hanged, drawn and quartered et montrer toutes les tortures que cet homme avait endurées. Elle fut cependant coupée car jugée « choquante ».

Le scénario de Braveheart est passionnant. Il se base principalement sur The Actes and Deidis of the Illustre and Vallyeant Campioun Schir William Wallace, un poème épique écrit par Blind Harry au XVe siècle. Basé sur des faits historiques, le scénariste Randall Wallace a toutefois pris quelques libertés. En effet, William Wallace n’a jamais rencontré Isabelle, la princesse française (Sophie Marceau). En 1305, année de la mort de Wallace, elle n’était pas encore mariée à Édouard II d’Angleterre et n’était âgée que de 13 ans. De plus, aucun Écossais ne portait de kilt à l’époque.

Malgré cela, au fil des scènes on ne peut qu’être touché par cette histoire qui nous conte la vie, de l’enfance à la mort, du héros William Wallace.

Mel Gibson pour son second film réalise une prouesse époustouflante. En effet, tourner un film historique n’est pas une mince affaire. De plus, dirigé des milliers de figurants est encore moins évident. Et malgré le peu de métier dans la mise en scène, il est parvenu à insuffler un certain dynamisme. Malgré sa longueur (2h45), le film passe très rapidement et on ne s’ennuie jamais. Braveheart a été tourné en 1995, et c’est assez incroyable de voir qu’aujourd’hui encore il n’a pas du tout vieilli mais reste très beau, a contrario de films de la même époque.

Braveheart

Le casting est lui aussi superbe. Mel Gibson nous offre un rôle magnifique. Il nous fait traverser tout un panel de sentiments passant tour à tour de la tristesse, à la rage et à l’amour. Vraiment son plus beau rôle au cinéma. Sophie Marceau interprète la Princesse Isabelle, une belle jeune femme qui se révolte contre le roi d’Angleterre, un rôle inattendu qu’elle assure avec autorité. Enfin on retrouve Patrick McGoohan en tyrannique et manipulateur Roi Edward. On ne peut que détester ce personnage incarné avec brio par l’acteur.

Résumé :

Braveheart est une magnifique épopée historique qui nous embarque dans un grande aventure comme on en trouve peu au cinéma. Un film culte que l’on doit à Mel Gibson qui endosse la triple casquette de réalisateur, producteur et acteur. Une réussite totale pour l’homme qui entre dans l’histoire du cinéma. Joli coup de chapeau pour M. Gibson.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=pkXEpu8FXcg[/youtube]

Regarder Braveheart en streaming sur Megavideo

3 Commentaires

  1. The very crux of your writing whilst appearing reasonable in the beginning, did not really work properly with me after some time. Somewhere throughout the sentences you were able to make me a believer unfortunately only for a very short while. I nevertheless have a problem with your leaps in assumptions and you might do well to help fill in all those breaks. When you can accomplish that, I will undoubtedly be fascinated.

  2. Hello! This is kind of off topic but I need some advice from an established blog. Is it tough to set up your own blog? I’m not very techincal but I can figure things out pretty quick. I’m thinking about making my own but I’m not sure where to start. Do you have any ideas or suggestions? With thanks

  3. Super! Ce blog ressemble beaucoup à mon ancien site ! C’est sur ​​un sujet totalement différent, mais il a à peu près la même disposition et le même design. Excellent choix de couleurs!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici