Dossiers News — 13 janvier 2016
Les films les plus attendus en 2016

Jason Bourne première photo

Voici quelques unes des attentes pour cette jeune année 2016 qui vient tout juste de débuter de quelques uns de nos rédacteurs.

Les choix de David Huriot

Quelques titres à retenir pour 2016 (sous réserve que les plannings ne bougent pas trop) :

, Creed, Le Garçon et la Bête, Spotlight, Steve Jobs, Deadpool, , , , 13 Hours, Le Livre de la Jungle, Money Monster, Captain America Civil War, X-Men Apocalypse, Warcraft Le Commencement, , Tarzan, SOS Fantômes, Le Bon Gros Géant, Independance Day Resurgence, Suicide Squad, Jason Bourne 5, Peter et Eliott le Dragon, Star Trek Sans Limites, Elle, Les Sept Mercenaires, Gambit, , Kubo And The Two Strings, Docteur Strange, Jack Reacher 2, , Vaiana la légende du bout du monde, Sully, Star Wars , Assassin’s Creed, Miss Peregrine et les enfants particuliers

free love

Les choix de Julien Mathon

  • Free Love : Ellen Page et Julianne Moore, deux actrices énormes dans une histoire d’amour tragique.
  • The Revenant : parce que Leonardo DiCaprio semble retrouver les sommets dans ce film
  • Midnight Special : Jeff Nichols retrouve Michael Shannon, ça ne peut qu’être énorme !
  • Jodorowsky’s Dune : parce que j’adore les docu sur le cinéma, j’adore Alejandro Jodorowsky et le projet Dune semblait passionnant.
  • Batman v Superman : : parce que Batman contre Superman !
  • Le Livre de la jungle : un de mes Disney préféré !
  • Alice de l’autre côté du miroir : la suite sans Tim Burton, mais je suis curieux de découvrir le résultat
  • Le Bon gros géant : un Spielberg pour les enfants, forcement c’est un événement
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers : parce que j’adore Tim Burton
  • Vaiana, la légende du bout du monde : un Pixar dans la ligné des grands Disney de Noël !

suicide squad groupe

Les choix de OGB

J’attends avec impatience les sorties de DC comics : Batman v Superman et Suicide Squad. Vont-ils écraser Marvel ? Vont-ils apporter un renouveau aux films de super-héros ? J’en doute mais on a le droit de rêver. The Boy est le film d’angoisse que je veux absolument voir. Une nourrice est engagée pour prendre soin d’un petit garçon qui s’avère être une poupée, cela n’a pas l’air de déranger ses propriétaires. Rien que le pitch fait froid dans le dos. Pour le reste des sorties 2016, je note Deadpool ; ; Civil War et Chair de poule (surtout pour Jack Black).

Deadpool TRAILER

Les choix de Atlantide Pereira

Au niveau des super héros on va être gâté autant par Marvel que par DC Comics. Marvel attaque avec Deadpool (l’anti héros plein d’humour par excellence), Captain America : Civil War (ça chauffe entre les Avengers), X-Men Apocalypse (alors là THE grand méchant, l’un des plus puissants, là ils n’ont pas intérêt à démystifier le personnage comme ils l’ont fait avec le Mandarin dans Iron Man 3) et pour finir le sublime Dr Strange (Benedict Cumberbatch on ne peut choisir mieux pour interpréter ce personnage créé par Stan Lee et Steve Ditko 🙂

DC Comics contre-attaque avec Batman contre Superman l’aube de la justice alors là ça dépasse toute attente le retour d’Henry Cavill en Superman, un Lex Luthor (Jesse Eisenberg) de génie et bien sûr nous pourrons enfin savoir si Ben Affleck est digne du costume de Batman. Mais c’est surtout la team Suicide Squad et le nouveau Joker (Jared Leto) qui risque de nous bluffer et il semble être à la hauteur du Joker représenté dans les comics d’aujourd’hui.

Au niveau de l’animation, les deux productions Disney Zootopie puis la nouvelle princesse Vaiana La Princesse du Bout du Monde. Pour Universal, nous avons Comme des Bêtes (nous allons enfin savoir ce que font nos animaux quand nous partons au travail !!). Côté science-fiction mes deux sagas Star Trek sans limites le troisième opus dont le premier a été réalisé par J.J. Abrams qui laisse sa place à Justin Lin donc suspense jusqu’en août (mais Simon Pegg et Karl Urban sont toujours là eux ! :). Puis, pour finir l’année 2016 Rogue One : A Star Wars Story (qui n’est pas la suite du VII puisque l’épisode VIII est prévu pour le 26 mai 2017) mais se déroule juste avant le tout premier épisode, le vol des plans de l’étoile de la mort étant au coeur de l’intrigue.

Pour les adaptations de jeux vidéo, deux films : Warcraft : Le Commencement de Duncan Jones tiré du célèbre jeu World of Warcraft de l’éditeur Blizzard Entertainment et Assassin’s Creed de notre éditeur français Ubisoft.

Côté réalisateurs, le retour de Tim Burton avec Miss Peregrine et les enfants particuliers et Steven Spielberg pour Le Bon Gros Géant.

Puis pour finir la suite des aventures d’Alice avec Alice de l’autre côté du miroir (on retrouve les acteurs du premier mais on change de réalisateur, ce sera James Bobin) et Le Livre de la Jungle de Disney. Puis Tarzan qui est produit par la Warner.

la tour 2 contrôle infernale

Les choix de Ugo Tollini

  • Les premiers, les derniers de . Parce que : sait nous régaler en tant qu’acteur mais aussi en tant que cinéaste (Ultranova en 2005, Eldorado en 2008 et Les géants en 2011), exercice pour lequel il fait preuve d’une réelle sensibilité et d’un savant mélange de film de genre, de comédie et de drame qui fonctionne très bien. Le casting est un des plus bandants pour un film français (Albert Dupontel, Suzanne Clément, Michael Londsdale, Serge Riaboukine, Philippe Rebbot, Max Von Sydow et Bouli Lanners himself). La musique de Détroit, le nouveau groupe de Bertrand Cantat, l’ambiance poisseuse, le scénar digne du cinéma de genre et le retour au western urbain nous font définitivement espérer une excellente confirmation pour ce début d’année 2016.
  • Les Huit Salopards de Quentin Tarantino. Parce que : Après des films inégaux, trop forcés au niveau des clins d’oeil adressés aux spectateurs et du fan service, Tarantino avait trouvé une stabilité entre le fun et l’intelligent, tout en « inventant » certaines choses qui sont de l’ordre du pur cinéma. Espérons que celui-ci soit aussi efficace et dans la même optique et qu’il passera à autre chose après ce film qui clôturera sans doute son diptyque western. Le casting BADASS composé quasi uniquement de gueules emblématiques de son cinéma, la mise en danger et ce savoir faire dans le plaisir coupable réussi, nous laisse penser qu’on a hâte d’y être!
  • La reprise de de John Carpenter. Parce que : Revoir ce chef d’oeuvre au cinéma n’a pas prix!
  • d’Eric Judor. Parce que: J’espère autant rire que devant le premier qui ne plaît pas à tout le monde mais qui, pour le coup, est un pur plaisir coupable, critiquable en tous points mais qui fonctionne sur moi parce que je le trouve drôle, tout simplement. Maintenant les traits forcés, la pauvreté des gags et des dialogues présents dans la bande annonce m’effraient totalement! Espérons qu’il ne soit pas dans mon flop 2016…
  • Ave César! de Joel et Ethan Coen. Parce que: Un film des frères Coen ça s’attend toujours!!
  • The Revenant d’Alejandro Gonzalez Inarritu. Parce que: Birdman était, selon moi, inégal mais sympathique et que ce nouveau projet semble beaucoup plus excitant, en tous points. Maintenant, il faut toujours se méfier des bandes annonces comme le prouvait son précédent opus…
  • Saint Amour de Gustave Kervern et Benoit Delépine. Parce que: LE CASTING (Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste, Andréa Férréol, Ovidie, Michel Houellebecq, Céline Salette, Chiara Mastroianni, Izia Higelin, etc), le sujet parfaitement adapté à cette équipe, le plaisir de retrouver les seuls réalisateurs français à faire des films d’auteurs punks captivants. Celui-ci semble moins centré sur le social et encore plus sur l’humain, les rencontres et la folie, toujours présents chez eux. Vivement le 2 mars !
  • Belgica de Félix Van Groeningen. Parce que: Seuls les belges (avec les grolandais cités plus haut) sont capables de produire des drames aussi puissants sans que ça tombe dans la psychologie à deux balles et l’auteurisme foireux. Intelligents et sincères, ses films (La Merditude des choses et Alabama Monroe) nous emballent et et il fort probable qu’il en soit de même pour celui-ci, hommage à son pays natal.
  • SOS Fantômes de Paul Feig. Parce que: Je suis très curieux de voir le résultat de cette suite au féminin de la saga culte, tout en étant proche de l’esprit et en redonnant un coup de fouet pertinent. Mais, souvent, ce genre de projet se solde par une déception, on croise les doigts!
  • Zootopie de Byron Howard, Rich Moore et Jared Bush. Parce que: Disney sait se mettre en proposant un pitch surprenant et prometteur qui, on espère, saura lier tout ce qui fait leur savoir-faire.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles