Festival de Berlin 2020 Festivals News — 05 décembre 2019
Berlinale 2020 : Ours d’or d’honneur à Helen Mirren
The Queen © 2006 Laurie Sparham / Granada Screen Ltd / Pathé Renn Production SAS /
BIM Distribuzione Tous droits réservés

Le reste en mode britannique, puisque après l’actrice anglaise Charlotte Rampling en février dernier, ce sera à sa consœur et compatriote d’y recevoir l’Ours d’or d’honneur lors de la 70ème édition du festival, qui se déroulera du 20 février au 1er mars 2020 dans la capitale allemande. C’est ce que la nouvelle directrice générale du festival Mariette Rissenbeek a annoncé hier. Mirren recevra son prix honorifique au cours d’une soirée gala au Berlinale Palast le jeudi 27 février, qui verra également la projection du film pour lequel elle avait gagné l’Oscar de la Meilleure actrice en 2007, The Queen de Stephen Frears. Plutôt une habituée du festival de Venise, où elle avait siégé au jury de John Boorman en 2004, qui avait attribué son Lion d’or à Vera Drake de Mike Leigh, et où elle avait gagné la Coupe Volpi de la Meilleure actrice deux ans plus tard pour The Queen, Helen Mirren était tout de même déjà de passage à la Berlinale, le plus récemment en 2015, quand elle y a présenté La Femme au tableau de Simon Curtis dans le cadre du Berlinale Special. A Cannes, elle fait partie du cercle exclusif d’actrices ayant gagné à deux reprises le Prix de la meilleure interprétation féminine, en 1984 pour Cal de Pat O’Connor et onze ans plus tard pour La Folie du roi George de Nicholas Hytner.

Tolstoi Le Dernier automne © 2009 Stephan Rabold / Kinovista Tous droits réservés

En collaboration avec la Deutsche Kinemathek, le Festival de Berlin organisera également un hommage en cinq films à Helen Mirren (* 1945). Seulement cinq, qui, même s’ils reflètent les grandes étapes de l’illustre carrière de l’actrice, passent sous silence certains de ses rôles les plus marquants. Le public berlinois pourra donc revoir ses débuts en 1980 dans Racket Du sang sur la Tamise de John Mackenzie, suivi par le très singulier Le Cuisinier le voleur sa femme et son amant de Peter Greenaway, tourné à la fin de la décennie. Les trois autres films de cette rétrospective très partielle sont issus des années 2000 et 2010, puisqu’il s’agit de The Queen, de Tolstoi Le Dernier automne de Michael Hoffman, ainsi que de L’Art du mensonge de Bill Condon, qui est sorti dans les salles allemandes fin novembre et qui sera à l’affiche en France à partir du 1er janvier 2020. Or, la filmographie de Dame Helen Mirren aurait sans doute mérité un coup de projecteur plus ample, puisqu’on ne verra donc à Berlin ni ses films britanniques emblématiques, tels que Excalibur de John Boorman, La Folie du roi George, Gosford Park de Robert Altman et Calendar Girls de Nigel Cole, ni ses escapades hollywoodiennes globalement plus populaires, comme Mosquito Coast de Peter Weir, Mrs. Tingle de Kevin Williamson, Benjamin Gates et le livre des secrets de Jon Turteltaub, Red de Robert Schwentke et Hitchcock de Sacha Gervasi. Enfin, signalons la double actualité de l’actrice qui, en plus de L’Art du mensonge au cinéma, vient de tenir le rôle principal dans la mini-série « Catherine the Great », qui a été diffusée sur Canal + en novembre.

L’Art du mensonge © 2019 Chiabella James / Warner Bros. France Tous droits réservés

Amplement récompensée pour son travail impressionnant dans plus de cent rôles au cinéma et à la télévision avec, entre autres, quatre nominations à l’Oscar et un trophée de la Meilleure actrice pour The Queen, quinze nominations aux Golden Globes dont trois gagnantes, ainsi que onze nominations à l’Emmy et quatre prix de l’Académie de la télévision américaine, Helen Mirren n’en est qu’au début de son parcours de prix honorifiques. L’Ours d’or du Festival de Berlin fait ainsi suite aux prix comparables au Festival de Karlovy Vary et aux European Film Awards en 2012, ainsi qu’aux BAFTAs en 2014. Depuis la création de l’Ours d’honneur au Festival de Berlin en 1982, Helen Mirren est la onzième actrice honorée de la sorte, après Sophia Loren, Kim Novak, Catherine Deneuve, Shirley MacLaine, Jeanne Moreau, Claudia Cardinale, Anouk Aimée, Hanna Schygulla, Meryl Streep et Charlotte Rampling, sa cadette de seulement six mois.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *