Festivals News — 08 décembre 2019
Bergamo Film Meeting 2020 : Jerzy Skolimowski invité d’honneur
© Bergamo Film Meeting Tous droits réservés

Si un jour le travail de tombe dans l’oubli, ce ne sera certainement pas de la faute du réalisateur polonais, qui compte parmi les cinéastes célèbres du siècle dernier les plus disposés à défendre leurs films aux quatre coins du monde ! Après avoir reçu un Lion d’or honorifique au Festival de Venise en 2016 et avoir été l’invité d’honneur du Festival « Toute la mémoire du monde » à la Cinémathèque Française en mars dernier, il occupera ce même poste prestigieux lors du prochain . Les premières informations sur la 38ème édition du Bergamo Film Meeting ont été annoncées en milieu de semaine, le mercredi 4 décembre, lors d’une conférence de presse au cinéma San Marco, l’un des lieux de projection habituels de ce rendez-vous printanier incontournable dans le nord de l’Italie. Le festival aura lieu l’année prochaine du samedi 7 au dimanche 15 mars. Pendant ces neuf jours de festivités cinématographiques, plus de 150 films seront projetés, y compris dans les sections de compétition internationale Exhibition et Close Up. Le détail de la programmation devrait être dévoilé fin février.

© Bergamo Film Meeting Tous droits réservés

Jerzy Skolimowski (* 1938) succédera donc à l’acteur français Jean-Pierre Léaud en tant que personnalité du cinéma auquel le festival dédiera sa rétrospective. Il sera présent à Bergame. Venu au cinéma par l’intermédiaire de Andrzej Wajda en 1960, pour lequel il avait interprété le rôle d’un jeune boxeur dans Les Innocents charmeurs, Skolimowski avait ensuite collaboré avec Roman Polanski sur le scénario de Le Couteau dans l’eau. Diplômé de l’école de cinéma de Łodz, il réalise ses deux premiers longs-métrages en 1965. Walkover et Signes particuliers : néant étaient par ailleurs ressortis au printemps dernier en France, grâce au distributeur Malavida, qui avait complété cette rétrospective partielle par le drame social britannique Travail au noir – prix du Meilleur scénario au Festival de Cannes en 1982 – et la production américaine Le Bateau phare. A partir de la fin des années ’60, le réalisateur controversé dans son pays d’origine s’exile en Europe de l’Ouest, où il tourne notamment Le Départ avec Jean-Pierre Léaud – Ours d’or au Festival de Berlin en 1967 – , Deep end, Le Cri du sorcier – Grand Prix au Festival de Cannes en 1978 – et Le Succès à tout prix. Après des années ’90 particulièrement calmes, il fait son retour au début du siècle, grâce à Quatre nuits avec Anna et Essential Killing – Prix spécial du jury et Coupe Volpi du Meilleur acteur pour Vincent Gallo au Festival de Venise en 2010. En tant qu’acteur, on a pu le croiser entre autres chez Volker Schlöndorff (Le Faussaire), Taylor Hackford (Soleil de nuit), Tim Burton (Mars attacks !), Julian Schnabel (Avant la nuit), David Cronenberg (Les Promesses de l’ombre), Joss Whedon (Avengers) et Roberto Ando (Una storia senza nome).

© Bergamo Film Meeting Tous droits réservés

Parmi les autres points forts du festival, d’ores et déjà esquissés, signalons la soirée d’ouverture, dès le vendredi 6 mars, avec la première européenne du ciné concert par la Asian Doub Foundation du classique de la science-fiction THX 1138 de George Lucas. A la fin du festival, le traditionnel passage de témoin entre le Bergamo Film Meeting et le festival musical Bergamo Jazz aura lieu le dimanche 15 mars à travers la projection de deux films : Les Félins de René Clément et le classique du cinéma muet Tartuffe de Friedrich Wilhelm Murnau, dont la projection sera mise en musique par les deux trompettistes Rob Mazurek et Gabriele Mitelli. Enfin, l’exposition du festival sera dédiée cette année au travaux préparatoires du premier long-métrage du maître de l’animation française , Gwen et le Livre de sable, qui était ressorti en version restaurée en France au mois d’octobre. En collaboration avec le Festival de La Rochelle, celui de Bergame présentera en avant-première italienne le dernier film de Jean-François Laguionie, Le Voyage du prince qu’il a co-réalisé avec Xavier Picard et qui vient de sortir sur les écrans français. Le réalisateur sera également présent à Bergame.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *