Bergamo Film Meeting 2018 : Liv Ullmann & Jonas Mekas invités d’honneur

0
232

Les premières informations sur la 36ème édition du Bergamo Film Meeting ont été annoncées lors d’une conférence de presse la semaine dernière. L’édition 2018 du , ce rendez-vous printanier incontournable dans le nord de l’Italie, aura lieu du samedi 10 au dimanche 18 mars. Pendant ces neuf jours de festivités cinématographiques, plus de 160 films seront projetés, dont sept longs-métrages qui participeront à la compétition internationale. Le détail de la programmation sera dévoilé début mars.

C’est l’actrice norvégienne (*1938) qui succédera au réalisateur Milos Forman en tant que personnalité du cinéma auquel le festival dédiera sa rétrospective. Elle sera présente à Bergame. Aux débuts de sa carrière la muse du célèbre réalisateur suédois Ingmar Bergman, avec lequel elle a travaillé une dizaine de fois, dans Persona, L’Heure du loup, La Honte et Une passion dans les années ’60, Cris et chuchotements, Scènes de la vie conjugale, Face à face, L’œuf du serpent et Sonate d’automne dans les années ’70, ainsi que plus récemment dans Saraband, a également collaboré avec d’autres cinéastes scandinaves importants, comme Jan Troell (Les Émigrants et Le Nouveau monde). Elle a de même fréquemment tourné dans des productions internationales comme De la part des copains de Terence Young, Le Visiteur de la nuit de Laslo Benedek, Jeanne Papesse du diable de Michael Anderson, Les Horizons perdus de Charles Jarrott, Zandy’s bride de Jan Troell, The Abdication et Richard’s things de Anthony Harvey, Léonor de Juan Luis Buñuel, Un pont trop loin de Richard Attenborough, La Diagonale du fou de Richard Dembo, Un printemps sous la neige de Daniel Petrie, Pourvu que ce soit une fille de Mario Monicelli, Adieu Moscou de Mauro Bolognini, Gaby de Luis Mandoki, La Roseraie de Fons Rademakers et D’une vie à l’autre de Georg Maas et Judith Kaufmann. A partir des années ’90, elle a principalement été active en tant que réalisatrice, avec désormais quatre longs-métrages à son actif, dont Sofie avec Erland Josephson, Infidèle avec Lena Endre et Mademoiselle Julie avec Jessica Chastain et Colin Farrell. a été nommée deux fois à l’Oscar de la Meilleure actrice pour Les Émigrants et Face à face et cinq fois aux Golden Globes, qu’elle avait gagné en 1973 pour Les Émigrants. Elle a présidé sur les jurys de deux des plus prestigieux festivals européens : à Berlin en 1984 et à Cannes en 2001.

L’actualité se bouscule ces derniers temps autour du réalisateur lituanien (*1922). L’invité sans doute le plus improbable de la promotion 2017 des nouveaux membres de l’Académie du cinéma américain, puis de passage à la Cinémathèque Française en janvier prochain lors d’un cycle consacré au cinéma lituanien, le maître du cinéma expérimental sera fêté à Bergame par le biais d’une exposition intitulée « – Personale » au Palazzo della Ragione, qui dépassera la durée du festival, puisque elle sera visible jusqu’au 15 avril. Le réalisateur rencontrera le public du Bergamo Film Meeting lors d’une masterclass au cinéma San Marco, au cours de laquelle il présentera une sélection de son travail et il parlera de ses recherches artistiques.

Parmi les autres points forts du festival, d’ores et déjà esquissés, signalons la sélection Close up dédiée au documentaire sous toutes ses formes, le programme Kino Club destiné au public scolaire, ainsi que le passage de témoin entre le Bergamo Film Meeting et le festival musical Bergamo Jazz qui aura lieu le dimanche 18 mars à travers la projection de deux films : Trois milliards d’un coup de Peter Yates et le classique du cinéma muet Miss Milliards de Ernst Lubitsch, dont la projection sera mise en musique par le pianiste Umberto Petrin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici