Assayas scénariste de Polanski

2
138

 

Olivier Assayas, Prix de la mise en scène pour Personal Shopper (© C. Duchêne / FDC) lors de la dernière édition du Festival de Cannes
(© C. Duchêne / FDC) lors de la dernière édition du Festival de Cannes

Prix de la mise en scène pour l’étrange , Olivier Assayas va en effet adapter pour le roman D’après une histoire vraie de qui a obtenu le Prix Renaudot et Prix Goncourt des Lycéens en 2015, publié chez Jean-Claude Lattès.

D’après une histoire vraie raconte l’histoire d’une romancière désarçonnée après l’immense succès publique et critique de son dernier livre. Elle ne sait pas comment enchaîner avec le suivant et va se lier d’amitié avec une admiratrice de son âge qui va s’imposer insidieusement dans sa vie. Le sujet semble proche de l’univers du cinéaste qui aime les histoires de doubles, de paranoïa et de «vampirismes psychologiques» (voire concrets, Le Bal des Vampires, of course), , , , , et bien d’autres (sans oublier son adaptation du Double de Dostoïevsky abandonné après le départ soudain de John Travolta) s’approchant de ces thématiques riches en potentiel qu’il ne cesse d’explorer ghouleusement (oui, j’invente des mots – valises – aussi) avec une rigueur certaine dans les personnages et un décalage clairement ou potentiellement fantastique dans le traitement narratif et visuel. Le faire adapter par celui qui a récemment signé ce film de fantômes (ou pas, mystère là encore) qu’est Personal Shopper semble être une idée plus pertinente qu’étonnante.

 

delphine de vigan dapres une histoire vraie

S’il a signé de nombreux scénarios originaux (en particulier avec Gérard Brach, maestro de la plume), Roman Polanski est un habitué des adaptations de textes littéraires, autant des classiques ( de Shakespeare, d’Urberville de Thomas Hardy, de Charles Dickens) que des contemporains (Le Locataire chimérique de Roland Topor, Lunes de Fiel de Pascal Bruckner, La Jeune Fille et la Mort d’Ariel Dorfman, Le Club Dumas d’Arturo Pérez-Reverte, L’Homme de l’ombre de Robert Harris, Le Dieu du carnage de Yasmina Reza, La Vénus à la fourrure de David Ives) sans oublier l’autobiographie de Władysław Szpilman, Le Pianiste étant le plus intimement lié à son propre passé. Delphine de Vigan est également l’auteur de adapté pour le grand écran par Zabou Breitman en 2010 ainsi que des romans Les Heures souterraines et Rien ne s’oppose à la nuit.

Roman polanski : a film memoir

L’annonce de ce projet avait été faite par leur agent artistique commun François Samuelson (ainsi que de la romancière) lors de la dernière édition du Festival de Cannes dans le cadre des rencontres du CNC, le site Allocine a récemment obtenu confirmation de cette information auprès de l’éditeur.

Aucune date de tournage ou de sortie pour le moment. Roman Polanski travaille par ailleurs depuis des années sur un projet autour de l’affaire Dreyfus annoncé pour 2017.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici