L’été divague à l’Arlequin édition 2016

1
207

ete divague arlequin 2016

Depuis le 3 juillet et jusqu’au 28 août, tous les dimanches à 20h, un cycle autour de comédies plus ou moins légères est proposé au cinéma l’Arlequin à Paris (à la sortie du métro St Placide, ligne 4). Un cycle de films au minimum plaisants, voire grandioses sélectionnés et présentés par Louis Séguin (Les Cahiers du cinéma) et quelques invités. Il s’agit de la deuxième édition de ce mini cycle d’été, avec des projections promises en majorité en 35mm (mais il n’est pas interdit d’avoir des craintes sur certains films).

Après Steak de Quentin Dupieux en sa présence et Crazy Kung-Fu de Stephen Chow, ce soir ce sera Ma Loute de Bruno Dumont, découvert en compétition cette année au Festival de Cannes. C’est nettement moins hilarant que P’tit Quinquin mais mérite néanmoins d’être découvert par ceux qui ne l’ont pas encore vu.

https://youtu.be/4lU1dR9X9VY

Les autres films à découvrir ensuite :

24 juillet : l’inédit 200% de Nicolas Boone et Olivier Bosson, en leur présence. Apparemment une sorte de ronde où une centaine de personnages se succèdent avec de petites histoires campées par des habitants amateurs de la banlieue de Lyon.

31 juillet : La Vie aquatique de Wes Anderson avec Bill Murray alias Steve Zissou, presque copie du commandant Cousteau et des chansons de David Bowie revues et corrigées par le brésilien Seu Jorge

7 août : Maine Océan de Jacques Rozier, un classique des années 80, prix Jean-Vigo, par le réalisateur d’Adieu Philippine, avec Bernard Menez et Luis Rego en contrôleurs SNCF. Une comédie qui prend son temps et nous enchante doucement.

21 août : Réussir sa vie de Benoît Forgeard en sa présence. Réunion de trois courts-métrages d’un personnage iconoclaste qui a réalisé son vrai premier long-métrage l’an dernier, Gaz de France avec Philippe Katherine en président français approximatif

28 août : Tip Top de Serge Bozon, en sa présence. Étrange comédie policière aux accents politiques avec des inspectrices particulières interprétées par Sandrine Kiberlain et Isabelle Huppert accompagnées d’un François Damiens débordant de folie.

Tarif unique: 7€, cartes UGC acceptées

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici