À voir en VOD : On sera deux !

0
610

!

États-Unis : 2019
Titre original :
Réalisation : ,
Scénario : ,
Acteurs : , ,
Distributeur : L’Atelier d’images
Durée : 1h38
Genre : Comédie romantique
Date de sortie VOD : 22 juillet 2021

Note : 3,5/5

Afin de survivre à la fièvre des mariages de l’été, Ben et Alice, deux célibataires amis de longue date, décident de faire équipe. Ils vont s’accompagner l’un l’autre à chaque mariage où ils seront invités…

Rom-Com 2.0

La comédie romantique telle qu’on l’envisage aujourd’hui est plutôt calquée sur les modèles du genre ayant rencontré leur public dans les années 80/90, et ayant fait les beaux jours de la carrière de Meg Ryan. Pour autant, la « rom-com » comme on la surnomme aujourd’hui, ne date pas d’hier. Elle existait en effet bien avant Quand Harry rencontre Sally, et a continué à évoluer au fil des années. Ainsi, sous l’influence – entre autres – de séries telles que Sex and the city, ou de films tels que ceux de la franchise Bridget Jones, le modèle New Yorkais à la Meg Ryan / Tom Hanks s’est peu à peu démodé, laissant la place à un nouveau moule de comédie romantique que l’on pourra nommer « rom-com 2.0 ».

Comme son nom l’indique, la rom-com 2.0 est d’apparence plus moderne que ses aïeux. En partie parce qu’on y exploite largement les nouveaux réseaux de communication, en partie aussi parce que l’on n’a plus peur d’aborder frontalement certains sujets auparavant considérés comme des « tabous » dans la société occidentale. Idem pour la question de la sexualité, que l’on l’aborde dorénavant de façon ouverte, qu’elle soit vécue de façon débridée ou plus discrète, on en parle dans tous les cas. En long, en large, en travers et dans toutes les positions. Pour autant, la rom-com 2.0 reste avant tout un genre « romantique », et quelles que soient les forces en puissance au début du film, il en revient toujours au final à la même équation, selon laquelle « 1 garçon + 1 fille = une seule possibilité », l’amour – le vrai – éclipsant finalement toutes les passades et autres coups d’un soir, en 2021 comme en 1985, et comme c’était déjà le cas dans les comédies romantiques des années 30.

Héritage et renouvellement

Il va sans dire que  ! s’inscrit naturellement dans le genre de la rom-com 2.0. Il est d’ailleurs amusant de constater que , qui incarne le personnage principal du film, est à la ville le fils de Dennis Quaid et de Meg Ryan, actrice qui fut de 1989 à 1995 la « girl next door » idéale de la comédie romantique de Papa. De là à affirmer que reprend ici le flambeau de la Mamma, il n’y a qu’un pas – que nous ne franchirons pas. En effet, même si le fait de pouvoir créer une passerelle aussi évidente entre la carrière de la mère et celle du fils prête assurément à sourire, on n’affirmera pas pour autant qu’ ! s’impose comme le nouveau Quand Harry rencontre Sally.

En affinant un peu les choses, on pourra même ajouter qu’ ! s’inscrit également dans un autre sous-genre de la comédie américaine : celui de la « comédie de mariage ». Remise au goût du jour ces dernières années par des films tels que Serial noceurs, Mes meilleures amies, Meilleures ennemies, Témoin à louer, Hors contrôle ou encore Table 19, la comédie de mariage n’est pas non plus un genre que l’on qualifierait de première jeunesse – Vincente Minnelli brocardait déjà gentiment cette institution en 1950 avec Le père de la mariée. Le mélange des deux n’est pas neuf non plus : comédie de mariage et comédie romantique ont toujours fait bon ménage, les auteurs de rom-com rivalisant littéralement d’ingéniosité afin de tourner en dérision une cérémonie et plus largement une « institution » incontournable de l’American Way of Life… Pour mieux la célébrer en fin de métrage, toujours en rapport avec cette fameuse équation selon laquelle « 1 garçon + 1 fille = une seule possibilité ».

Porté par deux acteurs épatants

Ne cherchons donc pas de révolution narrative au programme de  !. Le film ne proposera rien de bien neuf à l’horizon, et on ne pourra certainement pas affirmer que le film, écrit et réalisé par et , joue un tant soit peu la carte de l’originalité. Cela dit, était-ce vraiment nécessaire ? Le film navigue en effet au cœur d’un genre bien précis, avec ses codes et ses passages obligés. On sait bien, et ce dès le début du film, que les deux célibataires incarnés par et vont finir par tomber amoureux. On sait aussi qu’ils se sépareront avant la fin du film, pour finir par se retomber dans les bras l’un de l’autre. On le sait pertinemment, et pourtant,  ! Fonctionne à merveille, tout simplement parce qu’avec la comédie romantique – et la la rom-com 2.0 n’échappe pas à cette règle – ce qui compte en réalité n’est pas la destination, mais le voyage. Que le personnage masculin traverse la moitié des États-Unis au volant de son Alfa Romeo rouge ou qu’il brandisse un ghetto-blaster au-dessus de sa tête devant la fenêtre de celle qu’il aime, la rom-com est surtout une question de personnages.

Et le fait est que les deux personnages au cœur d’ ! valent la peine de se plonger dans le film de et . Tout le prix du film vient du fait qu’il est littéralement porté à bout de bras par et , dans leurs interactions, dans leurs fêlures, ainsi que dans leur rapprochement, bien sûr. Écrit et mis en scène avec une remarquable retenue qui permet aux deux acteurs de laisser s’exprimer leur sensibilité, le film mélange la pudeur et les outrances avec un sens de l’équilibre et du rythme qui font de  ! une belle réussite du genre. Il impose aussi et comme deux acteurs à suivre, complémentaires dans la peau de l’auguste et du clown blanc.

 ! est disponible en VOD à l’acte et en téléchargement définitif sur les plate-formes de Vidéo à la demande iTunes, Amazon, Microsoft, GooglePlay, Orange, Canal VOD, Rakuten, Digital Virgo et CVS.


On Sera Deux ! (BA FR) from L’ATELIER D’IMAGES on Vimeo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici