À l’intérieur

1
1347
A l'intérieur de Julien Maury

A l'intérieur, Alysson ParadisÀ l’intérieur

France : 2006
Titre original : à l’intérieur
Réalisateur : Julien Maury, Alexandre Bustillo
Scénario : Alexandre Bustillo
Acteurs : Alysson Paradis, Béatrice Dalle, Nathalie Roussel
Production : La Fabrique de Films
Durée : 1h23
Genre : Épouvante, gore
Date de sortie : 13 juin 2007

Réalisation :   [rating:3.5]
Scénario :        [rating:3.0]
Acteurs :         [rating:4.5]
Musique :        [rating:3.0]
Globale :         [rating:3.5]
[five-star-rating]

À l’intérieur est un film d’horreur réalisé par Julien Maury et Alexandre Bustillo en 2006. Attention, âmes sensibles s’abstenir, Alexandre Bustillo, journaliste de Mad Movies s’est associé à Julien Maury pour nous livrer un film d’horreur sans concession, à la violence plus que dérangeante…

Synopsis : Depuis la mort tragique de son mari dans un accident de voiture, Sarah est seule et malgré une mère omniprésente, c’est seule qu’elle passera son réveillon de Noël. Seule et enceinte. Cette nuit est la dernière que la jeune femme passera chez elle. Le lendemain matin, celle-ci doit entrer à l’hôpital pour accoucher. Dans sa maison, tout est calme. Jusqu’au moment où quelqu’un vient frapper à sa porte. Derrière, une femme prête à tout pour arracher l’enfant qu’elle porte en elle…

A l'intérieur, Béatrice Dalle

A l’intérieur s’inscrit dans la veine de Martyrs et Haute Tension, des films d’épouvante français qui essaient de frapper fort et de montrer au monde entier que notre cinéma n’est pas encore mort. Et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est réussi, puisque le film a traversé les frontières et jouit d’une forte notoriété en Europe. Même le Serbe Aleksandar Radivojevic (scénariste de A Serbian Film) cite A l’intérieur comme un film influent.

Une femme enceinte séquestrée

À l’intérieur, c’est tout d’abord un scénario et une intrigue totalement centrés sur 2 femmes, Béatrice Dalle et Alysson Paradis (la sœur de Vanessa Paradis), chose assez rare dans le cinéma d’horreur. L’entrée dans le film se fait de manière brusque, même le générique met mal à l’aise. Puis après avoir planté le décor violemment, l’action se calme et on suit Sarah qui prépare son accouchement, mais le spectateur se doute bien que le pire va bientôt arriver. Ensuite apparaît une mystérieuse femme qui tourne autour de la maison de Sarah. On ne comprend pas ce qu’il se passe, un coté mystique et mystérieux se dégage de cette femme et nous fait frémir. Les jeux d’ombre, le silence et l’ambiance sont des plus réussis. Le meilleur passage : Sarah s’endort sur son canapé et derrière elle l’ombre de la tueuse grandit et s’approche jusqu’à ce que le chat effrayé miaule et réveille la jeune femme. Splendide.

Après cette première partie angoissante commence le gore. Une avalanche de sang s’abat sur le film, c’est très glauque. La principale cause de ce dégoût est la femme enceinte qui se retrouve seule, confrontée à une folle qui essaie de lui ouvrir le ventre pour lui arracher son enfant. Il s’agit là d’un sujet très dur qui met mal à l’aise et en choquera plus d’un. La tension monte d’un cran et certaines scènes sont des plus malsaines.

La suite est bien moins réussie, la trame est trop simpliste, les dialogues pas assez travaillés et tout ou presque est prétexte à faire couler du sang. C’est dommage car dans l’ensemble le film est très bien construit, mais il aurait mérité un scénario plus complexe. Les policiers sont ridicules et les péripéties faciles à anticiper. De plus, l’action plantée dans un contexte de nuit du réveillon de Noël sur fond de jeunes des quartiers qui se rebellent n’est pas franchement utile.

A l'intérieur de Julien Maury

Un duo d’actrices époustouflant

La véritable force du film, mis à part la gêne qu’il procure, est son duo d’actrices. Béatrice Dalle et Alysson Paradis sont superbes. Béatrice Dalle dans le rôle d’une tueuse folle, sorte de Michael Myers version féminine complétement déconnectée du monde, est prisonnière de sa démence. Un grand rôle qui la place très haut dans le classement des tueuses sanguinolentes du cinéma. Alysson Paradis en scream queen est également magnifique, elle incarne un personnage plus complexe que ceux que l’on voit dans les films d’horreur classiques et ne se contentera pas bêtement d’attendre de se faire tuer.

Résumé :

À l’intérieur est un film l’horreur qui atteint son objectif, faire trembler et choquer le spectateur. Ceci grâce à une réalisation réussie, de nombreux clins d’œil aux films d’épouvante et surtout un duo d’actrices incroyable.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=g8zLTAc0v60[/youtube]


1 COMMENTAIRE

  1. Terrifiant, gore, dérangeant, un film qui ne laisse pas indifférent. Une belle réussite de la part des journalistes de Mad-movies qui m’ont séduit pour un premier film.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici