Festivals — 10 octobre 2016
28ème Festival Cinématographique d’Automne de Gardanne

festival-gardanne de Denis Côté

Un Festival très riche

L’automne, les vendanges, les feuilles qui tombent, bientôt le retour à l’heure d’hiver, mais, en attendant, le 28ème Festival Cinématographique d’Automne de Gardanne qui va retenir l’attention des cinéphiles provençaux du vendredi 14 octobre au mardi 25 octobre. Durant ces 12 jours, 75 films films différents vont être projetés dans les deux salles du cinéma 3 Casino, dont 28 en avant-premières. Les spectateurs étant invités à noter ces films à la sortie des projections, c’est parmi ceux ci que se trouve le Prix du Public de cette 28ème édition du Festival Cinématographique d’Automne de Gardanne. Rappelons que, l’an dernier, c’est An de la japonaise Naomi Kawase qui avait été plébiscité par le public. Le jeune public aura droit à son propre palmarès : en partenariat avec le service jeunesse de la ville de Gardanne, un jury Jeune décernera le prix Régine Juin, cinq films parmi les neuf de la sélection Jeune Public entrant dans cette compétition. Quant aux rencontres, on en compte 12 cette année, dont une journée complète avec le réalisateur canadien Denis Côté.

festival-de-gardanne Dernières nouvelles du Cosmos de

Des rencontres en grand nombre

La soirée d’ouverture, le vendredi 14 octobre, verra la projection simultanée de Dernières nouvelles du cosmos, dans les 2 salles du cinéma, à 20 h 30. A l’issue de ces projections, la plus grande des deux salles accueillera un débat avec Julie Bertuccelli, la réalisatrice de ce documentaire consacré à Hélène, une jeune autiste qui ne parle pas mais qui écrit des œuvres d’une grande force poétique.

Le mardi 18 octobre, , d’après le livre de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature 2015, sera projeté à 14 h 00, en présence de son réalisateur, le luxembourgeois Pol Cruchten.

Le mercredi 19 octobre, il sera question de l’affaire du Médiator, avec le film La fille de Brest, projeté à 20 h 30 en présence de sa réalisatrice,

Le jeudi 20 octobre, grande journée Denis Côté qui sera présent pour accompagner 5 de ses films, dont Boris sans Béatrice, un long métrage de fiction en avant-première, projeté à 18 heures, et un film surprise pour terminer la journée.

Le vendredi 21 octobre, on rencontrera d’abord Adnane Tragha qui accompagnera son film 600 Euros, projeté à 16 h 30, puis Christian Philibert (rappelez vous Les 4 saisons d’Espigoule et Travail d’arabe), à 19 h 00, pour son documentaire Massilia Sound Système – Le film.

Le samedi 22 octobre, rencontre avec Benoît Jacquot qui présentera son nouveau film A jamais.

Le dimanche 23 octobre, viendront présenter Willy 1er à 14 h 00 et ils seront suivis à partir de 18 h 30 par Sébastien Betbeder qui présentera à 18 h 30 + Le film que nous tournerons au Groenland, deux court métrages sortis en 2015, suivis à 20 h 45 par Voyage au Groenland, un savoureux long métrage en avant-première.

Le lundi 24 octobre, on retrouvera avec grand plaisir Gilles Perret qui s’était vu décerner le Prix du Public en 2013 pour son film . Il présentera à 18 h 15 son nouveau film, La sociale, un documentaire consacré à l’histoire de la Sécurité Sociale. Quand on connait ce réalisateur, on peut être certain que ce documentaire sera passionnant !

Le même jour, un des plus grands réalisateurs français sera à Gardanne : Stéphane Brizé (La loi du marché, Je ne suis pas là pour être aimé, …), qui accompagnera son dernier film, une vie, projeté à 20 h 45.

Pour terminer, la soirée de clôture verra le film Noces projeté dans les 2 salles à 20 h 30, en présence de l’équipe du film, dont le réalisateur Stephan Streker.

 

festival-de-gardanne-2 de

 

 

Salesman

 de  Asghar Farhadi

Un choix forcément subjectif parmi les avant-premières

En plus de ces rencontres a priori très alléchantes, le Festival de Gardanne présentera un Ciné-concert le dimanche 10 octobre à 18 h 45 : une copie restaurée de L’aurore de Murnau, accompagné musicalement par Christian Pabœuf ;

un focus autour du cinéma chilien le lundi 17 octobre, avec Tout va bien, d’Alejandro Fernández Almendras, à 14 h 30, , de Pablo Larrain, à 16 h 15 et l’avant-première de Neruda, de Pablo Larrain également, à 21 h 00;

et plein d’autres avant-premières qu’on ne pourra pas toutes citer. Impossible, toutefois, de ne pas citer:

Le client du grand réalisateur iranien Asghar Farhadi (Le passé, Une séparation), Prix du scénario et Prix d’interprétation masculine au dernier Festival de Cannes (samedi 15, à 10 h 00).

La communauté du danois (Festen), Prix d’interprétation féminine lors de la Berlinade 2016 (samedi 15, à 16 h 30)

Tramontane du réalisateur koweïtien Vatche Boulghourjian, un des meilleurs films (le meilleur ?) de la Semaine de la Critique de Cannes 2016 (dimanche 16, à 16 h 00).

Baccalauréat du réalisateur roumain Christian Mungiu (4 mois, 3 semaines, 2 jours, Palme d’or 2007), Prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes (Lundi 17, à 14 h 00).

, du grand réalisateur italien Marco Bellocchio, film d’ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs 2016 (Lundi 17 à 18 h 30).

Paterson, de Jim Jarmush, en compétition à Cannes 2016, n’a rien eu et c’est injuste ! (mardi 18, à 10 h 00).

Ma’Rosa du philippin Brillante Mendoza, Prix d’interprétation féminine au dernier Festival de Cannes (mercredi 19, à 10 h 30).

Personal Affairs, un film israélien très fin et plein d’humour de la palestinienne Maha Haj (samedi 22, à 12 h 15).

Et puis, un film pour les petits, mais aussi pour les grands, qui sera à Gardanne à partir du 19, en même temps que dans les autres salles de l’hexagone : Ma vie de courgette, un film d’animation de Claude Barras, un véritable petit bijou.

Tous les renseignements pratiques sur le 28ème Festival Cinématographique d’Automne de Gardanne et le programme complet sont téléchargeables avec le lien suivant :
http://www.cinema3casino.fr/evenement/FESTIVAL_%281%29.pdf

festival-de-gardanne-1Noces de Stephan Streker

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Jean-Jacques

Cet article a été rédigé par Jean-Jacques Corrio, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles