0 dark 30 : Bigelow a bien reçu l’aide de l’administration Obama

0
136

Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow, les premières images officielles

Selon Judil Watch, l’administration Obama et la auraient bien fourni des documents confidentiels à et son scénario pour .

 

Pour son film racontant la traque d’Oussama Ben Laden par des forces spéles américaines, et son scénariste ont bien reçu l’aide de l’administration américaine. Quelques documents classés confidentiels ont en effet été mis à leurs dispositions pour aider à la construction du film Zero Dark Thirty. Des plans ou encore des interviews auraient permis au duo d’y voir un peu plus clair sur le déroulement exacte de cette historique prise. Mais pour Judil Watch, le problème est ailleurs. Plus qu’une question de réalisme, si l’administration Obama a participé à cette transmission de documents secrets, c’est pour mieux servir les intérêts de l’actuel Président américain. Un constat que certains républicains n’avaient hésité à faire quelques mois auparavant.

Judil Watch, satisfait de l’avancée de cette enquête constate ainsi : « Ces nouveaux documents renforcent les charges qui pèsent contre l’administration Obama qui a fait double jeu avec les informations de sécurité nationale pour aider des cinéastes d’Hollywood ». Mais l’organisation américaine dédiée à la surveillance des activités du gouvernement américain va encore plus loin dans ce qui ressort de cette enquête arguant qu’il « n’y a pas de doute possible sur le fait que la Maison Blanche se soit montré très intéressée par ce film qui dessine le Président comme courageux ».

 

Pourtant, les documents transmis semblent relativement mineurs à l’échelle de l’événement. En effet, ce sont principalement des plans, concernant par exemple la hauteur des murs aux étages, qui ont servi de matière à Bigelow et Boal. En revanche, le duo n’a pas hésité à interroger des acteurs de cette traque pour travailler le scénario. Le traducteur utilisé sur le raid, ainsi que le directeur adjoint de la , Michael Morell, ont été interrogés.

L’information est ressortie suite à des échanges de mails où des membres de la blaguaient sur la possibilité d’avoir des places gratuites pour l’avant-première du film. L’intéressé s’en est défendu, avançant que la n’a pas pour habitude de choisir des « favoris » ou de se mettre derrière le « cheval gagnant ». Mais plutôt que d’accuser ouvertement l’administration Obama et risquer la diffamation, c’est l’enthousiasme de la pour le projet et l’étendue de l’accès fourni aux scénaristes qui est dénoncé.

 

() sortira sur nos écrans le 23 janvier 2013 et comptera dans sa distribution , ou encore .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici