Iron Man 3

0
626

ironman_afficheIron Man 3

États-Unis, Chine : 2013
Titre original : –
Réalisateur : Shane Black
Scénario : Shane Black, Drew Pearce
Acteurs : Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle, Ben Kingsley, Guy Pearce
Distribution : The Walt Disney Company France
Durée : 2h10
Genre : Action, science fiction
Date de sortie : 24 avril 2013

Globale : [rating:3][five-star-rating]

La saison estivale des blockbusters US n’a pas totalement démarrée que pointe le bout du nez du mastodonte de Marvel Iron Man 3, forcément très attendu, même après un deuxième opus décevant. Car ce qui fait le piment de cette franchise c’est avant tout son interprète principal, le fantasque Robert Downey Jr. Si on ajoute à cela un réalisateur reconnu comme Shane Black et qu’on saupoudre d’une bande annonce à la Dark Knight – entendez par là chute d’un héro en prise avec ses démons – on était en droit d’attendre du lourd. Malheureusement ce n’est pas le cas.

Synopsis : Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?

ironman1

Marvel : début phase 2

Kézako ? La phase 1 de Marvel était le processus créatif qui devait mener, film après film, héro après héro, au summum Avengers. Maintenant que ce premier cycle est terminé, le géant américain remet le couvert avec des films individuels avant un nouveau final qu’on espère d’avance éblouissant pour les retrouvailles de toutes ces personnalités. Et c’est donc Iron Man 3 qui ouvre le bal dés ce mercredi, en attendant Captain America 2, Thor 2 et Les Gardiens de la Galaxie. Et non, pas de nouveau film Hulk à l’horizon, ce qui n’est pas un mal voyant les résultats passés ! Rentrons donc dans le vif du sujet : le début de cette fameuse phase 2 et le retour de Tony Stark !

ironman2

Très balisé

Le premier problème vient de la comparaison aux Avengers. Avec ce film, Marvel est parvenu à redéfinir la notion même de divertissement grand spectacle pour les fanboys de la planète. Donc le spectateur s’attendait à en prendre plein les yeux au moins autant et ce n’est pas le cas. Shane Black préférant se concentrer sur la pseudo quête existentialiste de Tony Stark et de ses crises d’angoisse, conséquence de l’attaque sur New-York. Problème ? La chute du héro et ses névroses profondes, promesses de la bande annonce, n’existent pas vraiment. L’angoisse qu’éprouve Stark n’étant mise en avant que deux-trois fois dans des scènes au ton plutôt comique, et sa déchéance uniquement soulignée par l’attaque directe du Mandarin contre lui ; ça et ajouter un peu de relief à Pepper Potts qui n’avait pas grand chose à faire dans les films précédents, en apportant un enjeu romantique bien fade. Et dans l’un ou l’autre cas, les rebondissements paraissent mous, le twist sur le bad guy décevant, et hormis la spectaculaire scène de fin il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent niveau action. Pire, n’importe quel réalisateur pourrait être au commandes, on ne reconnaît Shane Black que dans certains traits d’humour, même si les running gags finissent par tomber à plat (l’armure qui se désassemble…). On se demande donc la place et l’importance du réalisateur dans ce type de production ultra calibrée, qui en plus doit obéir à un cahier des charges très précis afin que Marvel offre au spectateur sa vision polyphonique d’une saga multiple, dans un très vaste chantier qui ne concerne pas qu’un seul film. Pourquoi diable si Iron Man est dans le pétrin son pote Hulk ou Captain America ne viennent pas l’aider ? C’est un état de fait qui marche plutôt bien dans les comics, moins au cinéma surtout dans ce vaste puzzle que nous vend le géant américain, le manque d’explication sur ce point sonne comme une tromperie. Au final Iron Man 3 est décevant car toujours en-dessous de Avengers dans le spectaculaire – il va être dur pour Marvel de faire exister ses personnages à l’unité à présent – et faussement introspectif ou sérieux. On aurait bien voulu être éblouis par le film, comme Chris Nolan a su le faire avec Batman par le passé. À défaut on passe quand même un bon moment, ce qui n’est sûrement pas si mal. Loin d’être mauvais, juste très en-deçà du piédestal sur lequel on l’avait placé.

 ironman3

Résumé

Iron Man 3 est une petite déception en soi. Si le film est loin d’être mauvais, il n’apporte rien dans la myriade d’autres blockbusters de super-héros, fait d’autant plus frustrant avec Shane Black aux commandes. Cela dit, il reste un bon divertissement maîtrisé bénéficiant de l’aura toujours aussi second degré de son principal interprète.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ydIg3mFauyw&list=PLAL_ymSLWUW_enYfUaxmQI_yyaXoH6hBU&index=13[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici