Vos séries du 20 au 26 novembre

0
128

Attention spoil. Il est possible que des détails concernant des séries qui ne sont pas encore diffusées en France soient révélés dans l’article qui suit.

Cette semaine nous avons vu pour vous; «  » Saison 1 Episode 9, «  » Saison 7 Episode 11, “Last Man Standing” Saison 1 Episode 8, “” Saison 3 Episode 4 et “ » Saison 2 Episode 9.

Ce que Céline a vu pour vous cette semaine,

« How I Met Your Mother » Saison 7, Episode 11

Au vue de ma critique du dernier épisode de « How I Met Your Mother » vous vous doutez bien que j’attendais celui de cette semaine avec une certaine impatience. J’avoue ne pas avoir été déçue, mais alors pas du tout ! Cet épisode renoue avec ce qui fit le succès de la série. Pour moi il est dans le top 3 des meilleurs épisodes de cette nouvelle saison. 

Même schéma que d’habitude: deux histoires en parallèle qui finissent par se mêler à la fin. D’un coté nous avons Lily, Marshall et Robin et de l’autre Ted et Barney.

Rappelez-vous, quelques épisodes auparavant Lily recevait de la part de ses grands-parents leur maison à Long Island, sorte de banlieue de New-York. Le couple avait alors immédiatement refusé d’y aménager car leur coeur appartient à New-York. Sauf qu’en y retournant l’idée leur semble beaucoup moins déplaisante. Surtout qu’ils se rendent compte que leur appartement est très petit et qu’il n’y aura sûrement pas assez de place pour y élever un enfant. Mais c’est sans compter sur Robin qui va tout faire pour les en y dissuader. Mais pourquoi un tel acharnement ? Et pourquoi s’enferme-t-elle dans la salle de bain ?

De leur coté les « bro » de toujours, Barney et Ted, se morfondent ensemble sur leur vie amoureuse qui ne cesse d’être un échec. Ils se rendent compte qu’au final ils sont bien mieux sans les femmes. A partir de là ils partent dans un délire énorme passant de « Et si on devenait gay ? » à « Et si on adoptait un enfant ensemble ? ». Heureusement, Lily intervient en faisant comprendre à Ted que toute cette histoire n’est pas une bonne idée.

Bizarrement, Barney s’était fait à l’idée de devenir papa, c’est même quelque chose dont il a vraiment envie. Il prend donc assez mal le fait que Ted se rétracte. Barney va alors rejoindre Robin dans la salle de bain. C’est la première fois qu’ils se parlent de tout l’épisode et depuis qu’elle lui a brisé le coeur. Barney lui demande alors s’ils pourront rester amis et c’est là que Robin lui annonce une grande nouvelle !

Gros choc pour moi, je suis restée paralysée devant mon écran. Quoi ?! Ce qui est sûr c’est que l’intrigue qui en découlera risque d’être fort croustillante. Le plus dur c’est de devoir attendre le prochain épisode pour en savoir plus.

En résumé, cet épisode apporte un souffle d’air frais très revigorant à une série qui était en train de perdre de sa vivacité. Je dois dire que j’étais pliée en deux durant tout l’épisode, ce qui ne m’était plus arrivée depuis (trop) longtemps. Les répliques sont hilarantes et le jeu des acteurs est parfait. Pourvu que ça continue sur cette lancée !


“Lost Girl » Saison 2, Episode 9

Après avoir trouvé les derniers épisodes de « Lost Girl » pas très folichons, notamment à cause de l’éloignement entre deux de mes personnages préférés, je dois dire que l’épisode de cette semaine était un pur délice ! 

Tout commence au bar de Trick avec la présence d’un malade mental, Reynard, échappé d’un asile. On le voit insérer, à l’aide d’une seringue, une substance étrange dans les futs de bière. Bière que notre petite bande est en train de déguster tout en se lançant des vacheries au visage.

Bo ne voulait pas sortir mais Kenzi l’a forcée, et Ciara est fâchée contre Dyson à cause d’une photo de lui et Bo. C’est alors que l’homme chargé de surveiller Reynard, Woods, fait son apparition, obligeant tout ce petit monde à rester dans le bar jusqu’à ce qu’il ait retrouvé le fugitif. On apprend alors que ce fugitif a en sa possession du sang de gorgone, permettant à quiconque qui en ingère de passer sous la peau et ressentir les émotions d’autrui.

Et c’est là que l’épisode devient intéressant. La substance dans la bière est le sang de gorgone et tout le monde en a bu. On assiste alors à un switch des âmes dans les corps des personnes présentes: Woods et Bo échangent leurs corps ainsi que Ciara et Hale et Dyson et Kenzi. Le scénario en lui-même est plutôt bien pensé.

Ce que j’ai trouvé remarquable c’est la capacité des acteurs à jouer le rôle de quelqu’un d’autre. Les acteurs qui interprètent Dyson (Kristen Holden-Reid) et Kenzi () sont les plus remarquables. Surtout que ces deux personnages sont totalement différents. Kenzi est pleine de vie, elle bouge tout le temps et n’a pas sa langue dans sa poche, tandis que Dyson est toujours très sérieux, viril, cassant, un pur mâle. Du coup voir Kristen Holden-Reid interpréter Kenzi c’est énorme : la gestuelle, les tics de langage, la démarche, tout y est, on la reconnaît sans difficultés. De même pour Ksenia Solo qui, pour une femme, nous fait une imitation impeccable de Dyson : sa voix est plus grave, sa démarche est masculine et son regard est intense, vif, pénétrant. Epoustouflante et bien loin de son personnage à elle. Et j’avoue qu’entendre K.C. Collins (Hale) parler avec l’accent british de Ciara n’est pas déplaisant non plus.

En bref, une performance d’acteurs plutôt impressionnante et des scènes vraiment très drôles.


Ce que j’ai regardé pour vous;

« Revenge » Saison 1, Episode 9

 

Depuis quelques épisodes, « Revenge » prend tout une autre tournure. Emily Thorne n’est plus maître de rien, et se sort du pétrin de justesse grâce à Nolan Ross. 

Cette série n’avait pas convaincu les foules à sa sortie, en septembre. Mais est devenue, au fil des épisodes, la série préférée des sériephiles. Moi compris. Cet épisode nous le prouve encore une fois, aucune répétition, pas de défaut scénarique, un bon jeu d’acteur (même si Declan Porter commence à vraiment devenir inutile et transparent).

Le petit jeu dans lequel Emily s’est impliquée, se retourne contre elle petit à petit. Des personnes du passé refont surface et ont bien l’intention de ne pas en rester là et de réclamer leur dû. Entre Emily Thorne et Amanda Clarke rien ne va plus. Mais qui gagnera la guerre. 

De l’autre côté, nous avons toujours Tyler, qui continue à jouer les entremetteurs au sein de la famille Greyson. Nous n’avons pas encore trop de détails sur ses motivations réelles, il passe son temps à mentir et à s’inventer des vies. Sauf que cette fois-ci, il s’attaque à plus fort que lui. En essayant de parvenir à ses fins, dans l’épisode précédent, il flirtai avec Nolan, pour lui soutirer de l’argent et lui dérober sa carte bleue par la même occasion. Les deux jeunes hommes jouent parfaitement bien le couple d’amants gay. Et c’est une surprise de voir que dans une série américaine, cela passe sans dommages.

Cette semaine, nos deux petits joueurs vont se faire surprendre. Nolan y est pour beaucoup et ne peut pas laisser Tyler gagner aussi facilement. Le jeune homme aurait du s’y attendre mais a plongé tête baissée dans les ennuis.

Un tout léger problème vient se greffer à notre histoire. Amanda Clarke (réellement Emily Thorne) va se révéler à Jack, lui qui n’attendait que de la retrouver. Comment la vraie Amanda va réagir? Elle qui dit que les personnes qu’elle veut voir tomber, tombent, aura t-elle le courage de faire tomber Emily Thorne?

Vivement le prochain épisode.


“Misfits” Saison 3 Episode 4

Totalement incroyable ! Cet épisode est une merveille de créativité. Tout y est. 

C’était un gros risque de faire une adaptation d’un futur nazi, mais les créateurs ont vraiment bien gérés la réalité alternative d’une victoire hitlérienne. L’idée est excellente et la mise en scène est ingénieuse. 

Pour une fois, c’est Kelly qui est la reine d’un épisode. Je suis une grande fan de son personnage et de l’actrice. Tellement naturelle et maladroite. Ici, Rudy est beaucoup moins imposant. Même si sa blague du couple gay devant les nazis est excellente, il est en retrait et surprise; l’épisode fonctionne et plaît beaucoup. Le meilleur de la saison pour le moment.

Kelly est alors la seule personne qui va sauver ses camarades, après le tour de Curtis dans une saison précédente, c’est à elle de remonter dans le passé pour affronter Hitler. Bon enchaînement des scènes, rien n’est trop fouillis.

Un grand-père juif retourne dans le passé pour tuer Hitler, mais cela ne se passe pas comme prévu et le futur en est modifié. Les nazis règnent sur l’Angleterre. Des statues sont érigées et nos tigistes font partie d’un groupe de résistants menés par Curtis.

Simon se retrouve en soldat de la stasi et Alisha sert de secrétaire inutilite.

Seth, le dealer de pouvoir est emprisonné par les nazis pour prendre les pouvoirs du peuple et les redistribuer aux nazis. Il va alors rencontrer la bande de résistants et se lier d’amitié avec Kelly. Ils ne seront pas libres très longtemps et vont devoir faire face aux soldats.

C’est Kelly qui va devoir remonter le temps pour sauver ses camarades et l’Angleterre tant qu’à faire. Ce qui est pas mal pensé, c’est que même dans un futur différent, Simon et Alisha se rapprochent et Kelly et Seth aussi. On a enfin droit à un baisé de leur part. Grand moment pour Kelly.

Très bon épisode. Surprenant à la vue des précédents, mais vraiment appréciable. Pourvu que ça dure.

Au passage, une nouveauté est en projet; « Misfits US ». Comme les américains n’ont pas eu la même brillante idée que les anglais, ils ont décidé de pomper le concept pour en faire une adaptation « US ». Est-ce que « Mifists » va se transformer en «  US »? Espérons que non. Même si « Shameless US » a vraiment bien marché, on ne gagne pas à tous les coups.


“Last Man Standing” Saison 1, Episode 8

Il y a deux semaines, je faisais la découverte de « Last Man Standing », avec Tim Allen (Papa Bricole). Plus adepte des films que des séries, 10 ans après le succès de « Papa Bricole », il se lance de nouveau dans la comédie TV.

« Last Man Standing » met un scène un père de famille, qui doit se battre pour conserver sa virilité parmi sa femme et ses trois filles.

Les épisodes ne durent que 20 minutes en moyenne et c’est suffisant. Cette série est le moment de bonne humeur et bon humour de ma semaine. Cette semaine, Mike Baxter (Tim Allen) a eu la surprise de constater que le petit ami d’une de ses filles a dormi sous son toit, dans le lit de sa fille, avec sa fille. La réaction d’un père est imaginable. La sienne sera surdimensionnée. Il va alors se mettre à instaurer des règles dans la maison, qui vont déplaire aux filles.

Pendant ce temps, la plus jeune des filles entre dans l’âge où on achète des soutiens gorge et des serviettes hygiénique. Coup dur pour Mike qui se sent vraiment seul.

Petite série sans gros budget, l’humour me rappelle un peu « Notre belle famille » et Nancy Travis (Vanessa Baxter) est excellente et à mourir de rire. Le sarcasme qu’elle utilise contre son mari et tout simplement magique. Elle ne baisse jamais les bras face aux situations absurdes dans lesquelles se met son mari et elle gère sa famille d’une main de maître.


En attendant la semaine prochaine, je vous laisse avec le trailer de « Up all night » avec la sublime Christina Applegate et la délurée Maya Rudolph.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0p0bjOamHoQ[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici