The End

0
367

The End (Fin)

Espagne : 2012
Titre original : Fin
Réalisateur :
Scénario : Jorge Guerricaechevarría
Acteurs : , ,
Distribution : Seven Sept
Durée : 1h30
Genre : Fantastique
Date de sortie : Inconnue

Globale : [rating:2.0][five-star-rating]

The End est un film espagnol écrit par les talentueux Jorge Guerricaechevarria (à qui l’on doit  et ) et Sergio G. Sanchez ( et ). Couronné du prix du jury au 20ème , cette oeuvre nous plonge dans un périple fantastique durant lequel on suit une bande de quadras qui se retrouvent 10 ans après dans un chalet isolé, quelque heure avant l’apocalypse…

Synopsis : Un groupe d’amis de longue date se retrouve le temps d’un week-end dans un chalet en montagne. Des années se sont écoulées depuis leurs dernières retrouvailles, et pourtant, rien ne semble avoir changé entre eux. Un sombre épisode du passé se cache néanmoins derrière les rires et les anecdotes. Témoins d’un étrange incident, ils se retrouvent soudainement abandonnés à leur sort, sans moyen de communication vers le monde extérieur. Parti chercher de l’aide, le groupe devient de plus en plus restreint, tandis qu’autour de lui, toute vie humaine semble avoir disparu.

The End

On s’était dit rendez-vous dans 10 ans

Le film débute sur les retrouvailles de cette ancienne bande de copains. Les personnages sont introduits de manière habile, on a droit à toutes la panoplie des personnalités de teenage movies sauf que cette fois il s’agit bien de quadras. On retrouvera donc  la copine sympa mais moche, la bombasse dont tout le monde est amoureux, le mec déjanté, le dragueur etc… L’originalité n’est pas au rendez-vous mais on entre rapidement et avec plaisir dans cette histoire somme toute classique en attendant l’élément fantastique qui déclanchera l’intrigue.

Le force de The End est semer des indices les raisons de cette catastrophe et le lien entre certains personnages et celle-ci sans jamais en dévoiler les raisons au spectateur. Ainsi le personnage énigmatique d’Angel, surnommé Le Prophète, plane tout le long du film, une idée utilisé intelligemment  Il y avait matière à proposer une idée vraiment originale mais malheureusement tout ceci est noyé par un rythme trop lent. Ainsi notre groupe se retrouve confronté à lui même et comme dans tout film de ce genre, on assiste à la disparition progressive des personnages. C’est du déjà vu et surtout c’est fait sans grand talent. La finesse n’est pas au rendez-vous et on devine facilement le sort de chacun. De plus la violence croit au fil des minutes mais reste trop contenue. Résultat trop peu de séquences chocs, le reste étant une apocalypse sous tranquillisants…

The End

 

N’oubliez pas vos vitamines !

Finalement on fini par comprendre que The End n’a pas la prétention de terrifier le spectateur. Le rythme trop lent nous permettra tout de même d’apprécier les paysages magnifiques qui s’offre à nous, une véritable publicité de l’office du tourisme espagnol ! La balade mortelle de notre groupe passe par des espaces splendide. La photographie est léchée et les plans souvent majestueux. Pour un film fantastique c’est ambitieux.

La récompense ultime pour ceux qui auront réussi à ne pas plonger dans un coma filmique, ils pourront apprécier un final moralo-poétique très réussi. Un dénouement moralisateur sur l’amour, l’amitié et l’individualisme qui prête à réflexion et confirme que le film vise clairement un public adulte.

Résumé

The End est un film fantastique pour retraités, trop lent, trop contenu, trop sage, l’oeuvre plaira à ceux qui n’aime pas ce genre pour sa violence qui apprécieront les jolies paysages et la balade apocalyptique tranquille de cette bande de quadras. 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=5L1o9rWwZDk[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici